Tag

madeleines

Browsing

madeleines gianduja 3

Lors de ma dernière razzia Valrhona, j’ai acheté une grosse tablette (quand je dis grosse c’est 1kg) de chocolat gianduja avec l’idée de l’utiliser dans plein de desserts. Les mois ont passé et ma tablette n’avait toujours pas été ouverte, je manquais cruellement d’inspiration à son sujet. Avant qu’elle ne finisse dégustée telle qu’elle (pour ôter toute tentation, je l’ai planqué très en hauteur et au fond d’un placard inatteignable sans monter sur une chaise), j’ai feuilleté le livre L’essentiel du chocolat de Frédéric Bau et c’est comme ça que je suis tombée sur la recette des madeleines au gianduja.

[typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#EBA559″]Ingrédients pour une vingtaine de madeleines[/typography]

5 oeufs entiers
1 cuillère à café de vanille liquide
225g de sucre semoule
15g de miel
250 de farine
1 sachet de levure
250g de beurre demi-sel (ou doux si vous préférez)
200g de gianduja Valrhona (conditionné en barre)

 [typography font= »Supermercado One » size= »22″ size_format= »px » color= »#EBA559″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?[/typography]

Dans un saladier, mélangez les œufs entiers, la vanille liquide, le sucre semoule et le miel puis ajoutez la farine et la levure tamisées ensemble (cela garantit une bonne incorporation de la levure). Faites fondre le beurre parallèlement et incorporez le à la pâte quand il est tiède. Mettez la pâte au frigo pendant 3h à 4 heures.

Beurrez vos moules à madeleine, déposez une cuillère de pâte dans chacun (en laissant suffisamment de place pour que la pâte puisse gonfler et former la fameuse bosse) et mettez au four à 200° C (th 6/7) pendant 8 à 10 minutes environ.

Faites fondre le gianduja coupé en morceaux au bain marie. La recette initiale prévoyait de verser ensuite le chocolat fondu dans une poche à douille en choisissant une très petite douille et de garnir les madeleines d’un coeur de gianduja. J’ai procédé ainsi pour la première fournée et mes madeleines sont devenues raplapa. J’ai donc finalement changé de tactique pour former une coque au gianduja. C’est encore plus gourmand et la belle bosse est toujours là.

madeleines gianduja

madeleines gianduja 2

Verdict ? c’est chuper bon, mes testeurs ont ils affirmé la bouche pleine…on les croit non ? 

– Eh psssst tu en as ? (moi)

ouais de la bonne et en trop j’ai pas quoi en faire (elle)

j’ai rien prévu pour la mettre (moi)

t’inquiète je te l’apporte dans une petite boîte (elle)

– où est-ce qu’on procède à la transaction? (moi)

choisissons un endroit discret…chez Guillemette par exemple (elle)

Oui il s’en passe des drôles de choses dans la blogosphère culinaire. Toujours est-il qu’une fois que j’ai obtenu ma dose, j’ai cherché comment je pouvais utiliser cet ingrédient dont tout le monde parle depuis au moins de deux ans : le thé matcha.  J’ai lancé un appel sur twitter (merci les filles pour toutes vos idées) et je me suis décidée finalement pour des madeleines au thé matcha et au chocolat blanc (ben oui on est chocoladdict ou on l’est pas).

Qu’est-ce qu’il te faut ? 125g de beurre demi-sel; 100g de lait; 250g de farine; 1/2 sachet de levure chimique; 200g de sucre semoule; 2 œufs; 1 cuillère à soupe de thé matcha (je suis encore un peu indécise quant aux quantités…dans la pâte crue, je trouvais le goût déjà très prononcé mais cuit c’était finalement léger); 200g de chocolat blanc

Et maintenant qu’est ce que tu fais ? Fais fondre le beurre et laisse-le refroidir. Mélange la farine, la levure, le sucre, le thé matcha et les œufs dans un grand bol. Incorpore le lait puis le beurre fondu et remue jusqu’à obtenir une pâte homogène. En dernier ajoute 200g de chocolat blanc coupé en petits carrés. Laisse reposer ta pâte au moins deux heures. Ensuite mets une cuillère de pâte dans chaque moule à madeleine puis enfourne pendant 10 à 12 minutes (les madeleines doivent être dorées) dans un four préchauffé à 220°C (th 7-8).

Verdict ? je m’attendais à un goût plus prononcé du thé matcha (oui je sais je l’ai déjà dit) mais je trouve que cela se marie bien avec le chocolat blanc et les madeleines n’ont pas fait long feu. Une idée parfaite pour un mercredi gourmand !

Un grand merci à Argone qui m’a très sympathiquement apporté du thé matcha lors d’un déjeuner à deux  )

Et toi, le thé matcha en cuisine tu as déjà essayé ?

Des madeleines, une recette de l’été? bon ok c’est un peu tiré par les cheveux me diras-tu. Mais fais un effort d’imagination : tu la dégustes au petit déjeuner sur une terrasse surplombant la mer avant que la chaleur ne te pousse à aller plonger dans la piscine. Ça le fait? bon et si je te dis que j’ai mis une framboise dedans, te voilà convaincue ?

Aujourd’hui je te propose de comparer les madeleines au beurre frais (ben oui on s’en doute qu’il est frais, t’imagine au beurre ranci écrit sur le paquet…) bonne maman que mon fils adore mais qui a 3, 50 euros le paquet devient vite une ruine et les madeleines maison.

Au préalable, je suis partie à la recherche d’un moule qui ne soit pas en silicone et autant te dire que ça n’existe quasiment plus…mais Madame c’est moi qui l’ai fait affirmait que ça changeait carrément le goût et j’avais décidé de la croire.

 

Et maintenant qu’est ce que je mets dedans ? 150 g de beurre demi-sel; 4 oeufs; 2 jaunes; 135g de sucre; 135g de farine; 8g de levure chimique; quelques framboises

Et qu’est ce que je fais avec tout ça?

Tu beurres ton moule à madeleines (sauf s’il est en silicone) et tu le mets au frigo

Tu préchauffes ton four à 210°C (th.7)

Tu fais fondre le beurre sur feu doux ou au micro-ondes.

Dans un grand bol, tu mélanges les œufs, les jaunes et le sucre avec un fouet jusqu’à blanchiment.

Tu ajoutes alors la farine, la levure et tu mélanges jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse. Tu ajoutes le beurre fondu et tu mélanges encore.

Tu déposes une framboise dans chaque alvéole puis tu remplis les alvéoles de ton moule et tu enfournes pour 5 minutes.

Tu baisses alors la température du four à 180° (th6) et tu poursuis la cuisson maximum 5 minutes. Les madeleines doivent être dorées mais pas brunies.

Tu laisses tiédir et tu démoules.

arrrgh Bonne maman m’a tué…

Verdict? la madeleine est moelleuse, le bord est un brin croustillant, c’est léger,  ça se mange tout seul (avec un thé ou un café je t’en parle même pas)….mais il semblerait que le principal intéressé ait une préférence pour les madeleines industrielles qui sont plus grasses (et c’est bien connu, quand c’est gras, c’est bon).

Qui remporte le match ? au niveau du temps, c’est une recette vraiment ultra rapide…prévoir ensuite une chaise et un bouquin pour surveiller la cuisson car j’ai fait quand même 2 fournées et demie avec la quantité de pâte soit 26 madeleines (cela se conserve très bien dans une boîte fermée) et si tu ne surveilles pas la cuisson de près, c’est  fichu. Je ne sais pas combien contient un paquet de madeleines bonne maman. Niveau budget, vu le prix des œufs  (ceux qui ne sont pas plein de flotte) en hypermarché, et vu qu’il en faut une boîte, je ne suis pas sûre que l’on fasse beaucoup d’économies.

Maintenant tu peux t’attendre à trouver de la madeleine régulièrement chez moi (au thé Matcha ça me tente bien, entre autres)  vu comment j’ai galéré pour trouver un moule à l’ancienne….

Pin It