Tag

madeleine

Browsing

Ça me fait un drôle d’effet de revenir ici avec une recette de dessert. J’ai essayé d’écrire dimanche un peu à chaud, cela a donné un billet que je trouve totalement raté, à côté de la plaque, j’ai même failli l’enlever. Un peu plus de recul aurait été sûrement nécessaire (mais par contre Caro, elle dit tout ce que j’aurais voulu dire, moi non plus je ne sais pas, plus je lis d’articles sur Daesh moins j’ai de certitudes sur les mesures à prendre, moi aussi j’ai pleuré devant mon écran de télé seule pendant la minute de silence, la seule chose où je ne la suis pas c’est pour Gérard Larcher… même en étant complètement désespérée)).

Alors voilà le blog reprend son cours avec sa futilité, sa frivolité, sa légèreté…je l’ai toujours voulu ainsi, c’est juste une face de ma vie que j’ai envie de partager -faut-il le souligner ? C’est peut-être aussi ma façon de tenir : m’accrocher aux petits plaisirs que la vie nous offre, ces mêmes plaisirs pour lesquels certains sont prêts à tuer.

Et parmi ces plaisirs, il y a toujours pour moi le réconfort apporté par une bonne pâtisserie comme une madeleine au chocolat. J’en ai déjà proposé quelques recettes ici, cette fois j’ai suivi celle donnée par Claire Heitzler dans un supplément Styles lors du Salon du Chocolat. Sa particularité par rapport à d’autres recettes testées précédemment est qu’il faut laisser la pâte reposer au frigo toute la nuit.

Ingrédients

2 gros oeufs
100 g de sucre
22 g de miel
45 g de lait
130 g de farine
20 g de cacao en poudre (non sucré)
8 g de levure chimique
150 g de beurre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Mélangez les œufs et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Dans une casserole faites chauffer le miel et le lait. Tamisez la farine, le cacao et la levure. Faites fondre le beurre.

Ajoutez le mélange lait+miel chauds au mélange œufs+sucre puis les poudres tamisées et enfin le beurre fondu. Réservez au frigo pour 24h (ou au moins une nuit) en filmant votre préparation.

Le lendemain, mélangez la préparation pour bien la lisser. Garnissez vos moules à madeleine préalablement graissés. Laissez cuire 10 minutes à 180° th (enfournez dans un four préchauffé).

madeleines chocolat bis

Verdict ?

Vous avez vu ces bosses de compétition ? Non seulement elles sont belles mais en plus, elles sont super moelleuses. J’aime aussi la simplicité de la recette (je l’ai faite avec ma fille de 6 ans) et des ingrédients (ce qui est rarement le cas avec des recettes de chef).

Vous n’arrivez jamais à obtenir une belle bosse ?

  • Ne remplissez pas trop vos moules à madeleine (laissez un tiers sans pâte en les remplissant avec une poche à douille c’est bien plus pratique qu’avec une cuillère je trouve)
  • Utilisez de préférence un moule téfal plutôt qu’un moule à silicone (il suffit juste de beurrer un peu vos moules)
  • Respectez le temps de repos au froid de la pâte et si vous faites plusieurs fournées (ici avec mes moules qui sont assez gros j’ai fait une vingtaine de madeleines et deux fournées), remettez la pâte au frigo entre vos fournées.

mon mercredi gourmand

 

lapalissade8

Les madeleines c’est pas moi qui les ai faites c’est ma fille, Miss Zen . Je l’ai seulement aidé à peser les différents ingrédients et bien-sûr je me suis occupée du four. Du coup elle était super fière du résultat et pour une fois, alors qu’elle est peu bec sucré, elle les a trouvé à son goût. Pour la recette, on a suivi celle du livre Hélène la Madeleine qui, des ustensiles utiles aux différentes étapes et conseils, explique tout pas à pas.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]Et si on mangeait ? [/typography]

Hélène la Madeleine fait partie d’une nouvelle collection de livres de cuisine réservée aux enfants (pas trop de texte pour que ce ne soit pas décourageant à lire, un graphisme ludique, des dessins…) de la petite maison d’édition La Palissade. C’est clair, amusant et chaque titre, autour d’une recette unique, permet aux enfants de réaliser celle-ci de A à Z (ou presque) sans l’aide d’un adulte. Dans la même collection, il existe Bobby le cookie et Armand le fondant.

la palissade collage

La recette a été réalisée en deux étapes pour pouvoir laisser la pâte au frigo toute la nuit (pas obligatoire) avant de la partager en 3 pour pouvoir la parfumer différemment (un premier tiers avec des petites de chocolat, un second tiers avec de la fève tonka râpée et le dernier tiers avec de la fleur d’oranger). A partir d’une même base, vous pouvez imaginer plein de déclinaisons.

palissade10

palissade8

palissade9

Comme j’ai plusieurs moules à madeleines à la maison, en plus des parfums, cela a donné des biscuits de tailles différentes. Tout a eu une durée de vie très limitée ! J’ai vraiment laissé ma fille s’amuser sans rectifier ou repasser derrière elle mais si vous voulez des madeleines parfaites avec une belle bosse, surtout ne remplissez pas trop vos moules.

[typography font= »Supermercado One » size= »24″ size_format= »px » color= »#eba559″]Un livre à gagner [/typography]

La Palissade Editions vous offre un des livres de la collection Et si on mangeait. Pour participer, dites moi en commentaire de ce billet quel titre  vous fait le plus envie avant vendredi 1er novembre minuit. Le nom du ou de la gagnant(e) sera publié en édit de ce billet après tirage au sort (jeu réservé à la France métropolitaine).

C’était ma pause sucrée de la semaine et la vôtre ?

Des éclairs chez Ma’

Chocololita est prête pour Halloween (et elle a plein de bonbons !)

Des pancakes et du sirop d’érable chez Arwen

Des financiers pressés chez Les petites Canailles

Un ouvrage au top de la déraison chez Anne-Laure T

L’Instinct des thés a la patate

Edit 1 : Non ma fille ne sait pas lire à 4 ans
Edit 2 : oui elle est en pyjama sur la photo, c’était le matin tard et c’est les vacances hein : )

Edit du 16/11/2013 : La gagnante du livre Bobby le cookie est Chris ! merci pour toutes les participations !

Après Vertiges de l’amour, les Vacances de l’amour voici les madeleines de l’amour en forme de cœur bien-sûr. Prenez deux enfants à la maison, un parce qu’il n’a pas école, une parce qu’elle a une grippe et une otite – logiquement elle devrait être au lit abattue et endormie mais elle réserve ses plus belles poussées de fièvre pour la nuit et  la journée reste collée à moi encore plus que d’habitude – et cherchez une recette facile à réaliser pour les occuper au moins….30 minutes.

Suivez votre recette chouchou de madeleines (désolée version fainéante mais une fois que les microbes auront déserté le foyer, je pourrais peut-être reprendre une activité normale…vis ma vie de maman free-lance), ajoutez deux cuillères à café de crème de pistache (cela fonctionne aussi avec de la pâte à pistache), mettez au four chaud th 220 pendant 8 min si vos moules sont petits (prolongez la cuisson de 4 min en baissant à 180° si vos moules sont plus grands comme sur la photo au dessus).

Sortez du four et constatez comme vos cœurs font boum !

Verdict ? le goût de la pistache est vraiment très (trop?) discret mais si j’en mettais plus je vidais le pot. Peut-être qu’il faut réserver l’usage de la crème de pistache à autre chose (des idées?). Ce bémol mis à part, les madeleines maison c’est bon, moelleux et idéal pour accompagner un thé.

Pour rappel, tous les samedis je vous donne rendez vous dans ma cuisine autour d’un thème et si vous avez lu les lignes qui précèdent, il ne vous a pas échappé que le thème de ce samedi est l’amour ! Qu’il vous coupe l’appétit ou vous affame, n’hésitez pas à participer à travers un clin d’œil sur votre blog.

Samedi prochain je vous donne rendez vous autour d’un petit déjeuner !

Dans la cuisine de l’Instinct des thés, des glaces maison dès le plus jeune âge

Dans la cuisine des Petites Canailles, des coeurs en chamallow

Dans la cuisine de Lucky Sophie, des fèves de cacao

Le plus difficile dans la fondue au chocolat c’est de choisir ce qu’on va tremper dedans …à part les fruits frais, les fruits secs, les marshmallow, j’ai pensé que cela pouvait être sympa des madeleines maison enrobés de chocolat!

Qu’est-ce qu’il te faut pour les madeleines? 125g de beurre demi-sel; 100g de lait; 250g de farine; 1/2 sachet de levure chimique; 200g de sucre semoule; 2 œufs

Fais fondre le beurre et laisse-le refroidir. Mélange la farine, la levure, le sucre et les œufs dans un grand bol. Incorpore le lait puis le beurre fondu et remue jusqu’à obtenir une pâte homogène. Dans la recette originale tirée de ma bible désormais, Desserts des jours heureux, il fallait faire infuser une gousse de vanille dans le lait. Comme je n’en avais pas dans mes placards, j’ai mis un petit bouchon de fleur d’oranger. Pour des raisons d’organisation, j’ai préparé la pâte la veille, je l’ai laissé au frigo toute la nuit (cela permet aussi de créer un petit choc thermique d’où la bosse des madeleines). Ensuite mets une cuillère de pâte dans chaque moule à madeleine puis enfourne pendant 10 à 12 minutes (les madeleines doivent être dorées) dans un four préchauffé à 220°C (th 7-8).

Qu’est-ce qu’il te faut pour la fondue ? 300 g de chocolat noir pâtissier ou spécial fondue, 5cl de lait, 50 cl de crème fraîche, 1/2 cc d’extrait de vanille, 1 cuillère à soupe de rhum.

Mets tous les ingrédients dans une casserole et fais chauffer en remuant jusqu’à ce que le chocolat s’épaississe. Ensuite transvase dans le caquelon et règle la température assez bas (2 avec cet appareil).

Verdict : des deux fournées de madeleine, rien n’est resté sur les petites assiettes sur lesquelles je les avais déposées…j’avais peur qu’elles ne s’émiettent et tombent dans la fondue mais en fait elles se tiennent mieux que les madeleines industrielles et en les piquant correctement elles se laissent enrobées sans protester )

Si cela te met l’eau à la bouche, je te rappelle que tu peux gagner un appareil à fondue (ou une raclette multifonction) jusqu’au 15 mars 2011 en publiant un billet (texte, photo, dessin, vidéo) sur le thème du groupe.

Pin It