Tag

lecture

Browsing

Mes épisodes de podcasts préférés : ceux qui parlent de livres #1

J’ai un sacré train de retard concernant les podcasts. On les écoute, on en parle, on dresse des top à leur propos, ils font partie des habitudes de certain-es depuis un certain temps. Jusqu’à présent, je me contentais d’en noter quelques uns, d’en mettre en favoris mais me mettre à écouter des podcasts, le temps n’étant pas élastique, cela signifiait ronger sur autre chose. Travaillant à domicile, je n’ai pas de temps de transport. Lorsque je cuisine, pâtisse, j’aime être…

L’idée évasion du jour : Peaux de phoque

“Peaux de phoque” c’est le surnom donné en Alaska aux plus démunis, à ceux qui n’ont pas les moyens de dormir sous une peau de renne. C’est l’histoire familiale de Tynenne (élevé comme un garçon par son père pour qu’elle puisse se débrouiller dans la vie), de son époux et de leurs trois garçons que nous raconte Valentina Veqet. Ce qui frappe c’est l’extrême pauvreté dans laquelle grandissent les trois enfants, connaissant la faim et le froid et la pugnacité…

Sacrées Sorcières : le classique de Roald Dahl revu par Pénélope Bagieu

J’ai toujours eu du mal avec les trucs gnangnan pour les enfants (une des pires tortures pour moi serait de m’obliger à écouter du Henri Dès et quelques couplets suffisent). Heureusement certains auteurs sont drôles et osent même mettre en scène des méchants très méchants comme dans Sacrés Sorcières de Roald Dahl. Est ce que pour cette raison que c’était un des livres préférés de Pénélope Bagieu enfant ? En tous cas, elle ne s’est pas laissée écraser par son…

Une année avec la police judiciaire

Si j’ai ouvert 18.3 Une année à la PJ, c’est d’abord parce que j’ai vu le nom de l’auteure sur la couverture. Dans ma bibliothèque, j’ai un beau livre, L’Amérique des écrivains, un livre d’entretiens d’auteurs américains que Pauline Guéna a rencontré lors d’un road trip assez fou, en sillonnant en famille les Etats-Unis d’Est en Ouest. On peut en déduire que Pauline Guéna fait partie des gens qui osent, qui vont au bout de leurs idées. Il faut tout…

Un androïde à notre image

Imaginez que vous ayez la possibilité de programmer votre amoureux-se comme vous le souhaitez, n’auriez vous pas la tentation de le-la régler à votre image ? C’est une question que se pose Charlie, 32 ans, habitant la banlieue londonienne, le jour où il acquiert Adam, Androïde viable à la pointe de l’intelligence artificielle et à l’apparence physique humaine dans Une machine comme moi ? On voudrait bien qu’ils soient à notre imageOn voudrait bien qu’ils soient un autre soi (oui…

Ordinary people : Futurs parents s’abstenir

Sur le bandeau du livre, Diana Evans est comparée à Dolstoï et Dickens. N’étant lectrice ni de l’un ni de l’autre, je ne me lancerai pas sur cette piste. Tout ce que je peux vous dire, c’est que j’ai été bluffée par l’analyse au scalpel du couple avec enfants faite par l’écrivaine dans Ordinary People. J’ai du dire au moins 10 fois “qu’est ce que c’est bien vu !” ou “qu’est ce que c’est bien dit !” (oui un peu pauvre…

Pin It