Tag

la délicatesse

Browsing

C’est bien connu tu donnes un carton à un enfant et il s’invente mille et une histoires…la preuve en image juste au dessus avec Miss Zen qui se prend pour le capitaine d’un bateau …que voit-elle à l’horizon? Maman qui la prend en photo ou la dure vie d’une fille de blogueuse )

Dimanche dernier en fin d’après-midi, je suis allée dans mon cinéma de quartier. J’aime sa pancarte rouge clignotante, la file d’attente dans une sorte de rue intérieure, la salle avec un balcon, la dame qui passe avec son panier de friandises et de glaces entre le court métrage et le film (ici pas de pubs !). J’ai vu La délicatesse que j’ai trouvé relativement différent du livre : moins drôle et plus émouvant…

Lors d’une balade je suis repassée devant cette statue et dans la rue de notre ancien appartement…c’est à peine à quelques rues de mon immeuble actuel mais je crois bien qu’en deux ans je n’y étais jamais retournée …les volets étaient fermés, le balcon donnait l’impression d’un lieu inoccupé…étrange.

Ce chapeau je l’avais repéré à Monoprix en septembre dernier, j’avais flashé dessus, je l’avais essayé, il m’allait bien mais je l’avais reposé. Soldé à 70%, j’ai craqué ! Par contre il faut que je le planque d’ici le printemps pour qu’il ne finisse pas dans la malle à déguisement de mon fils ). Je cherche toujours des baskets Veja soldées (si tu as une adresse, fais tourner).

Voyage et chocolat, quel beau programme ! c’est celui que j’ai découvert en passant chez le chocolatier Sébastien Bouillet.

 

La semaine a été particulièrement toutouyoutou. Le fiston a commencé son activité piscine (dans un bassin où il n’a pas pied …visiblement les choses n’ont pas beaucoup évolué depuis mon époque où les cours consistaient à nous jeter dans le grand bain, on se débattait comme des petits chiens pour attraper la perche), a passé une journée au ski (et mon coeur de mère inquiète s’est serrée en voyant le car partir ne pouvant pas empêcher mon cerveau de penser « pourvu qu’il n’y ait pas d’accident! »). Quant à moi, j’ai testé le power bike, un peu comme le power plate mais cette fois version vélo. Ai-je survécu à cette séance de sport? tout, tout, tout, tu seras tout dans un billet spécial.

Je ne traite personne de morue, je n’ai heureusement jamais eu le droit à cette insulte mais vendredi j’ai vu dans une librairie un roman intitulé les Morues et l’après-midi dans une rue de Lyon je suis passée devant cette boutique que Marion (qui se reconnaitra si elle lit ce billet) m’a demandé de prendre en photo…hasard et coïncidence )

J’ai aussi fini Une bonne raison de se tuer de Philippe Besson lu dans le cadre du challenge du 1% de la rentrée littéraire. Dans ce roman, on suit un homme et une femme qui n’ont pas le goût de la vie. Lui, il vient de perdre son fils. Elle, elle subit la solitude suite à un divorce et est criblée de dettes. Bref du gai, du frais, du léger. A priori cela ne m’a jamais dérangé. Le souci c’est que Laura aurait pu s’appeler Emma et que le personnage masculin aurait pu être musicien plutôt que peintre, cela n’aurait pas changé grand chose. Ce n’est ni mal écrit, ni mal fichu dans la progression de l’intrigue mais je ne suis jamais rentrée dans le livre, je n’ai pas cru à cette histoire, je ne me suis pas projetée. Dommage car j’avais beaucoup aimé par exemple L’arrière saison. Ai-je trop lu Philippe Besson ou écrit-il toujours un peu le même livre? Passer après Les revenantes n’a pas joué non plus en sa faveur. Du coup, je ne sais pas quoi commencer maintenant dans ma pile à livres.

Et toi ta semaine ? celle d‘Arwen

Edit : si tu as envie de gagner un joli carnet, tu as encore quelques heures pour écrire la fin de cette histoire..une seule participante pour le moment alors tu as toutes tes chances

(la première photo est ma participation à la photo de la semaine de Magda)

Pin It