Tag

journal intime

Browsing

En vrai c’est pas la guitare qui me démange comme dirait l’autre c’est le stylo...alors depuis bien longtemps, je trimballe avec moi des petits carnets. Ado, j’ai eu mon lot de journaux intimes mis soigneusement sous clef au cas où ma mère aurait été passionnée par le fait que j’avais croisé le regard de David X., objet alors de tous mes fantasmes (je revis bien plus tard le fameux David qui avait bien mal vieilli et ne regrettait plus que nos échanges se soient limités à quelques œillades appuyées).

Au collège, un voyage scolaire en Grèce fut l’occasion d’écrire mon premier carnet de voyage. Chaque soir, je prenais des notes d’une richesse extraordinaire : détails scrupuleux des petits déjeuners, déjeuners et dîners; heures des levers et des couchers; suivi des amourettes entre élèves…au moins quelques années plus tard, je pouvais affirmer que j’avais goûté là-bas une fabuleuse moussaka et que Tête de Rat avait fait le mur pour rejoindre une élève de 4ème.

 

L’habitude était prise : chaque voyage autre qu’un séjour prolongé sur la plage serait l’occasion de rassembler, outre les photos, des impressions, les billets d’avion, des cartes postales, des tickets de bus ou de métro, des entrées au musée….


Mais mon esprit malade ne s’arrêta pas là : ayant la chance de découvrir pendant 3 ans , grâce à l’homme, l’abondance de l’offre culturelle parisienne, je décidais de tenir un carnet de spectacles…mais ça, je te le raconterai dans un autre billet….

Edit : Ce billet m’a été inspiré par George qui nous parlait récemment de ses carnets de lecture

Edit 2 : petite pause vacances pour les ITW Thierry Pastor, ça te laisse le temps de te décider à venir te poser sur mon canapé.

Pin It