Tag

jambon de parme

Browsing

La semaine a plutôt mal commencé car je me suis retrouvée en urgence dans la salle d’attente d’un cabinet de dentistes. Je passe sous silence les détails (mais je suis condamnée à ne plus sourire et à garder la bouche fermée pour les 3 prochains mois au moins ), tout est de ma faute, j’ai laissé traîner des soins provisoires (et quand je dis traîner, on est au stade bien supérieur) suite aux dernières séances de torture où j’avais failli m’évanouir de douleur allongée sur le siège d’un dentiste (et pourtant je ne crois pas être particulièrement douillette). Bref j’étais stressée au moins 4 heures avant, encore plus en attendant mon tour, incapable de lire quoique ce soit et aussi rassurée que le petit garçon à côté de moi qui demandait à sa mère si les bruits qu’ils entendaient étaient ceux d’une perceuse ou d’une tronçonneuse (là j’ai vraiment failli me lever et partir en courant). Bien entendu mon nouveau dentiste (j’ai biaisé pour ne pas retourner avec mon ancien tortionnaire qui aimait se regarder dans le miroir tout en me parlant …je me demande s’il fait des selfies parfois avec ses patients )) a eu du retard, augmentant encore plus mon angoisse. J’ai ensuite du bafouiller pour lui faire comprendre que je n’étais pas une grande fan de son collègue quand il m’a interrogé sur le sujet. S’est -il alors donné pour mission de représenter dignement les dentistes pour que je change d’avis ? a-t-il vu que j’étais aussi blanche que l’émail du mini-lavabo avec son bras articulé ? Toujours est-il qu’il a été adorable, super rassurant …et qu’il m’a collé déjà 3 prochains rdv. Financièrement cela ne m’arrange pas du tout mais je n’ai pas vraiment le choix. Mon sens de la logique m’a poussé à choisir les dits rendez vous les lundis à 8h30…après une séance chez le dentiste, un lundi ne peut plus vraiment être pourri n’est ce pas ? C’est un peu comme lorsqu’on mange dans son assiette ce qu’on aime le moins pour finir par ce qu’on préfère (vous faites ça vous aussi ? ). Bref demain matin pensez à moi : )

Jeudi midi j’ai rejoint d’autres blogueuses (l’occasion toujours agréable de revoir certaines personnes et de mettre un visage sur d’autres personnes que je suivais virtuellement) pour une dégustation aux Halles Paul Bocuse (dans la boutique Ciao Ciao) de jambon de Parme. J’ai appris que le jambon de Parme (qui bénéficie de l’A.O.P et n’a ni conservateur ni additif) se reconnait grâce à sa Couronne ducale à 5 pointes, qu’on vérifie sa qualité pendant son affinage en plantant à 5 endroits un os de cheval, que la salaison est effectuée par des spécialistes aux gestes ancestraux. J’ai goûté des tranches fines comme de la dentelle (la découpe est vraiment importante) de jambon de Parme affiné 18 mois et 24 mois (au minimum un jambon de Parme est affiné 12 mois) et la différence de goût est vraiment nette, plus le jambon vieillit plus la concentration des arômes est intense (pour connaitre les adresses des Spécialistes du Jambon de Parme, il existe un site www.prosciuttodiparma.com). Un verre de vin blanc italien, de la très bonne mozzarella, ce petit voyage en Italie était bien sympathique.

jambon de parme bis

jambon de parme

semaine

Par contre j’étais un peu hors les clous côté boulot et j’ai passé une grande partie du 1er mai à travailler (Vive la fête du travail ), j’ai juste eu le temps de préparer avec les enfants des muffins 3 chocolats, beaucoup plus rapide et simple que les choux que j’avais prévus de réaliser.

Hier soir j’ai vécu ma première Zumba party. Comme je suis très consciencieuse (ou comme j’avais l’occasion rare de faire semblant d’être une sportive), le midi j’ai mangé un plat de pâtes. Pas d’investissement dans un tee shirt spécial Zumba, je me suis contentée de regarder avec envie les super tenues de certaines, coordonnées des baskets aux noeuds dans les cheveux. A part ça, je crois que je suis le Johnny Hallyday de la zumba, j’ai rarement autant transpiré qu’hier soir, l’expression en nage n’a jamais été aussi vrai. Étant donné que cette soirée tombait pendant un pont, c’était je crois une petite zumba party (90 participants contre 300 dans d’autres occasions si j’ai bien compris) mais quand tout le monde tapait dans les mains, c’était chouette. J’ai dansé sur toutes les chorégraphies sans jamais m’arrêter (si ce n’est pour aller boire de temps en temps et m’éponger !). Entre les deux heures de danse, il y avait une petite entracte bienvenue mais à part ça, I did it et je suis plutôt fière d’avoir tenu alors que j’ai repris une activité physique seulement en septembre dernier. A la fin de soirée, j’étais bien entendu dans le clan des écarlates (mais loin d’être la seule), j’avais une envie d’enfer d’enlever mes baskets et je rêvais plus que tout d’une douche. Ce matin en me levant, j’avais mal un peu partout mais j’arrivais à marcher : )

Cause à effet je ne sais pas mais ce matin j’ai mis une robe, ce qui reste relativement rare vu que j’ai décrété que mes jambes n’étaient pas faites pour être vues (oui je sais on devrait s’en foutre du regard de l’autre, s’assumer comme on est, patin couffin, en théorie je suis bien entendu parfaitement d’accord et je ne juge d’ailleurs jamais les autres nanas qui elles, s’assument, elles ont mille fois raisons …dans la pratique mes robes restent la plupart du temps dans mon placard), ce qui a eu son petit effet familial :

mon fils  » Waouh Maman tu as ta photo de classe aujourd’hui ou quoi ? » (mon fils est très impressionnable)
l’homme « euh tu sors, t’as un rendez vous ? …elle est nouvelle cette robe ? » (ça doit être sa façon de faire des compliments)
moi « non elle n’est pas nouvelle mais je ne l’ai jamais mis, elle n’est pas assez longue, on voit mes genoux »
l’homme «  c’est un peu le principe d’une robe » (lui rappeler qu’il existe des robes vraiment longues)

giverny village 27

Je vous laisse avec une photo de Giverny où j’étais l’an dernier début mai (Ma’ voici ma photo de pierres) et je vous souhaite une bonne semaine !

Pin It