Tag

indécision

Browsing

Je souffre d’une pathologie dont je ne connais pas le nom. Peut-être peut-on la classer dans ce qu’on nomme communément l’indécision mais je suis infoutue de répondre à un certain nombre de questions du type « quel est votre dessert préféré ? « . Je n’ai pas de dessert fétiche dans une pâtisserie (j’ai plutôt envie de goûter les nouveautés) ni au restaurant, je suis un peu une monomaniaque du cheesecake mais la liste des desserts qui me fait craquer est interminable (on doit résumer cela par le terme gourmandise). Cette incapacité à choisir ne concerne pas que le rayon sucré : me demander de nommer mon film ou mon livre préféré est un peu comme demander à un chatouilleux de s’allonger sur une table, de verser du sel sur ses plantes de pied et de faire rentrer une chèvre dans la pièce pour lui lécher les orteils.

Récemment j’ai vu passer plusieurs articles de blogueuses qui avaient sélectionné 10 livres qui les avaient particulièrement marqués. Il parait qu’il faut être spontané dans ces cas là…je dois aussi avoir un problème avec ça parce que là, tout de suite, l’idée de dresser ce top ten me plonge dans le plus grand état de confusion. Les pépites qui m’ont empêché de dormir, qui m’ont ému, dont j’ai eu envie de parler avec des amis, qui ont suscité plein de questionnements, seraient réduites au nombre de 10 ? et puis j’espère que LE livre le plus bouleversant il est encore devant moi, à venir.

Barcelonesource : Zoover

J’ai peut-être un blocage spécial classement tout simplement parce que si je devais citer LE pays à ne surtout pas manquer, la destination où il faut absolument partir en voyage j’aurais bien du mal à trancher entre Edimbourg (que de chouettes souvenirs dans ces pubs, de ce bed and breakfast dont la cuisine était absolument démente, de ces parcs et du haggis beaucoup moins mauvais que sur le papier ), Lisbonne et ses 7 collines sillonnées à pied ou à bord d’un des trams si typiques (je ne parle même pas des pastéis de nata…celles que j’ai tentées de refaire une fois rentrée et qui n’avaient bien entendu pas du tout le même goût), la beauté sauvage de la Corse et sa gastronomie à prendre 3 kilos en une semaine, Rome et ses contrastes entre agitation et musée à ciel ouvert, Barcelone et son marché si coloré de la Bocqueria, l’Ouest Américain et cette sensation unique de se sentir comme un tout petit point sur la terre, Amsterdam et ces canaux …enfin bref vous avez compris le concept : )

Ne vous vexez pas si vous m’envoyez un questionnaire de la sorte et que je ne réponds pas, je n’ai pas pris la grosse tête, je suis juste paralysée par ce genre de sélection et c’est aussi pour cette raison qu’il n’y a pas de blogroll sur ce blog.

Allez dites moi vous aussi vous êtes(un peu ) comme ça ?

Pin It