Tag

hommes

Browsing

Anglais je vous aime !

Il parait que les anglais ne nous aiment pas beaucoup…pourquoi? pour une sombre  histoire de guerre bien-sûr, 1000 ans (ah quand même) pendant lesquelles chacun joua à « c’est moi qui est prem’s ». Bon il serait peut-être temps de tracer un trait sur le passé les gars, non?

En tous cas, moi les anglais je les aime :

– je suis prête à revoir Beaucoup de bruit pour rien (malheureusement en VF horreur!) avec  Kenneth Brannagh et Emma Thompson que j’adore

– je rate rarement un Ken Loach ou un Mike Leigh

– j’ai versé ma larmichette devant Les Virtuoses

– je vote pour une cure de comédies romantiques à la Richard Curtis ou à la Mike Newell

– ado, j’ai lu tous les Agatha Christie…maintenant je suis passée au Nicci French

– le dernier Nick Hornby est dans ma pile de livres à lire avec Hanif Kureish et Monica Ali

– quand j’ai pas le moral, j’écoute du Damien Rice et ça va tout de suite mieux )

– je donnerais un rein pour avoir la voix d’Amy Winehouse

– je garde un souvenir ému des concerts de Muse (pas connu à l’époque) et de Tom Mc Rae (toujours pas connu)

– quand j’écoute certaines chansons de Radiohead ou de Portishead, j’ai le coeur qui s’emballe

– j’adhère à l’humour de Mister Bean

– je ne te parle même pas de Jude Law, Colin Firth ou Hugh Grant…non je ne t’en parle même pas

Le London Virus ça me pousse aux déclarations d’amour et toi? (deux allers retour Lyon-Londres à gagner en jouant avant le 9 novembre minuit et si tu n’es pas de Lyon, tu peux toujours jouer pour un(e) ami(e) )

Les hommes anglais c’est ton style ou pas du tout? (ou les femmes anglaises)

Edit 1 : Je t’en parle pas mais si tu veux les voir de près ils sont ici

Papayou

Il paraît que la taille de leur chipolata, ça compte beaucoup pour les hommes : c’est pour ça qu’ils s’amusent à pisser dans la neige en comparant qui c’est qui vise le plus loin, c’est pour ça qu’ils  vérifient  que  leur engin est dans la moyenne dans les vestiaires avant ou après les cours d’EPS au collège et au lycée et plus tard c’est pour ça qu’ils laissent glisser leur regard sur l’anatomie de celui qui occupe l’urinoir d’à côté ….

Je ne sais pas si, pour eux, plus c’est long, mieux c’est mais moi personnellement quand dansant un slow dans une soirée ou en boîte, je me demandais soudainement, alors que le gars me collait un peu trop, s’il ne cachait pas une batte de base-ball dans sa poche, cela ne m’émoustillait pas vraiment. Coucher avec l’équivalent d’un Rocco Siffredi n’a jamais fait partie de mes fantasmes…j’aurais même comme réflexe de serrer très fort les jambes….par protection )

Etre doté d’un micro-pénis est sans doute pire. La femme ayant beau être très souvent clitoridienne, ça doit être vexant de s’agiter vigoureusement sans que la dame ne sente rien. On dit que les aveugles compensent la perte de leur vision en développant leurs autres sens…peut-être que les micro-pénis sont particulièrement doués avec leurs mains ou leur bouche…

Pour ceux qui ne se résoudraient pas à la taille de leur chipolata, une étude italienne a révélé que l’usage quotidien d’un extenseur de pénis mécanique pouvait être très efficace ! Jugez plutôt : plus de 32% au repos et 36% au garde à vous, après avoir porté la machine à raison de 6 heures par jour pendant 6 mois (source : les Inrocks)

Ma déontologie de blogueuse me poussait à aller voir à quoi ressemble un extenseur mécanique :

ça a l’air tellement simple à utiliser que c’est livré avec un cd-rom…

J’ai lu aussi le mode d’emploi et en  résumé, il faut être prêt à mettre des joggings pendant 6 mois, à ne pas rester en position assise au bureau sinon au bout d’un moment le sang ne circule plus, à l’enlever en cas de petit besoin, à ne pas manifester d’émotion en présence d’une belle femme sinon l’appareil se détache (et tombe aux pieds de l’homme? gloups!)…bref ça demande une bonne dose de motivation.

Selon la formule consacrée, il faut souffrir pour être belle…je propose de rajouter « et pour avoir un papayou »…

Edit 1 : tous les possesseurs de micro-pénis vont-ils atterrir sur mon blog suite à ce billet ? vous le saurez au prochain épisode…

Glop/ Pas Glop le verre moitié vide ou moitié plein

Glop : j’ai vidé mon bureau, rangé mes dossiers dans les tiroirs du caisson, nettoyé le disque dur de l’ordinateur, programmé un message d’absence, emporté mon mug et mes cartes postales et j’ai dit au revoir mister president à ce qui fut mon lieu de travail pendant 5 ans. Contente d’être en vacances, contente de ne plus avoir mes longs trajets en transports en commun quotidien, contente de pouvoir me payer le luxe de quelques petites siestes en début d’après-midi….

Pas glop :…mais un peu triste de quitter des collègues avec qui je m’entendais très bien dans l’immense majorité et une ambiance de travail jeune, décontractée que je ne suis pas du tout sûre de retrouver un jour (le premier contact a été loin d’un accueil avec collier de fleurs)

Glop : ENFIN..quelques annonces d’appartement répondent à mes exigeants critères et aujourd’hui je profite de mon premier jour de congé pour aller visiter ce qui sera peut-être notre futur chez nous…

Pas Glop : …dommage que cet appart ne soit pas dans mon quartier…alors que jusqu’à présent j’ai déménagé sans problème plusieurs fois dans ma vie, j’ai du mal à descendre de ma colline de la croix-rousse et de traverser un fleuve…m’encrouterais-je?

Pas Glop : alors que j’entretiens mon châtain naturel, l’homme m’a appris lors d’une conversation anodine qu’il me préférait avec mes mèches blondes (c’était il y a longtemps quand j’avais plus de sous à consacrer à mon budget beauté car c’est une ruine ce genre d’opération si tu veux un truc naturel et pas l’effet zèbre)….les hommes préfèreraient-ils les blondes ? (les hommes j’attends vos réponses si vous échouez sur ce billet par hasard)

Glop : Hier matin, j’avais mis une jolie robe et alors que je ruminais en me regardant dans la glace supportant mal mon tour de taille actuelle et ma poitrine qui débordait du décolleté, mon homme m’a dit que « j’étais très belle aujourd’hui« ….moi honnêtement ce genre de compliments je ne m’en lasse pas )… surtout à une période où je n’ai pas le sentiment d’être au top de ma séduction….

Sur ce, je vous souhaite un superbe week-end…prolongé peut-être si vous faîtes le pont du 14 juillet !

Infidélité

Certaines gardent le même toute une vie et ne l’échangeraient contre rien au monde. Elles l’ont connu parfois très jeune et pensent qu’il les accompagnera toute leur vie coûte que coûte. Elles sont prêtes à remuer ciel et terre quand il a disparu. Sans lui, elles se sentent un peu perdues, incomplètes. Parfois elles sont tentées par la nouveauté mais elles se disent rapidement que lorsqu’on a trouvé celui qui nous colle si bien à la peau ce serait absurde de changer.

  • Vous me pensiez fidèle aussi? je ne le suis pas. Je suis au contraire inconstante, je me lasse plus ou moins rapidement. Au bout de quelques mois, l’inconnu me fait de l’œil et même si je me contente parfois d’un simple essai, je ne résiste pas longtemps à l’attrait de l’inédit.


Vous avez tous compris que je parle de parfums !  Aimer en changer souvent ne m’empêche d’avoir des goûts bien tranchés, et de dresser un  top 5 des flacons préférés qui ont orné ma salle de bain :

– Madame de Jean-Paul Gauthier (et les précédents, et les eaux d’été sans alcool)

– Very Irrestible de Givenchy

– Champs Elysées de Guerlain

– Cinéma d’Yves Saint Laurent

– Chloé que j’ai déjà essayé deux fois en parfumerie mais pour lequel je n’ai pas encore craqué (non non chéri ce n’est pas un message codé)

Côté parfums pour hommes, j’ai eu un véritable coup de cœur olfactif récemment pour Terre d’Hermès…je trouve cette odeur très sensuelle, très masculine et au final assez émoustillante…à côté l’effet impulse c’est du pipi de chat ! forcément j’en ai offert à mon homme )

Et vous fidèle ou infidèle?

Edit 1 : normalement le mardi c’est le jour de l’interview Thierry Pastor…je ne l’abandonne pas, je fais juste une pause le temps des vacances, ça vous laisse le temps de me contacter pour me faire part de vos petites et grandes folies !

Edit 2 : en cherchant des infos sur Terre d’Hermès, j’ai lu que c’était un parfum pour homme de 50 ans et plus…en gros c’est du pépère…m’en fous j’aime quand même…

Jude Law en jogging

Je vous préviens cette semaine, ce sera du light, du léger, du futile, du superficielle (ok d’habitude je vous parle pas de Kant non plus)…je suis en vacances quoi !

Samedi je me suis faite branchée par un gars. Modérez votre enthousiasme, le gars était moche, lourd, zarbi et surtout il portait un jogging en lycra brillant.

Pour moi, un homme en jogging c’est comme un glaçon dans ma culotte (quoique cette seconde option peut être plus agréable), c’est comme un homme avec des mocassins à glands et des chaussettes de tennis blanches, un homme avec des poils qui dépassent des narines, vous avez pigé ou je vous fais un dessin? en gros, pour moi c’est le comble de l’anti-glamour…même Jude Law je suis sûre qu’en jogging il perd du sex-appeal.

Le gars lance la conversation ainsi : il fait beau aujourd’hui, c’est chouette, on peut enfin se remettre en jogging ! (remarque comme entrée en matière ça ne manque pas d’originalité…la suite est nettement moins brillante)


Je lui lance un regard glacial qui, visiblement, est pris comme un signe d’encouragement par le sportif du samedi en face de moi.

Le jogging-man enchaîne: Vous avez de très beaux yeux bleus ! (Raté, essaie encore une fois ! mes yeux ne sont pas bleus).

Sur ce, je l’ai planté là. Je sais je suis cruelle mais je suis sûre qu’il y a des femmes qui kiffent les hommes en jogging.

Et vous les filles, ça vous est déjà arrivé de vous faire brancher par un homme qui n’est ni un psychopathe, ni un candidat à « Nouveau look pour une nouvelle vie » ou c’est juste dans les films?

Edit 1 : je retire ce que j’ai dit sur Jude Law en jogging, photo à l’appui trouvée sur le net …Jude anywhere anytime !

Edit 2 : voici une des photos de Jude Law en jogging

Pin It