Tag

goûter

Browsing

Biscuits aux flocons d’avoine et au chocolat

Je réalise en écrivant cette recette qu’il s’agit de la troisième recette de suite de biscuits individuels. Cela s’explique par le fait que je trouve ce format plus pratique pour le goûter : j’en mets quelques uns sur la table (je complète avec des fruits, du pain..) et je garde/planque le reste dans une boîte. L’autre avantage de ces biscuits aux flocons d’avoine et au chocolat est qu’ils sont plus rassasiants que des biscuits classiques du fait de la présence de flocons d’avoine. Enfin si comme moi, après avoir fait du granola maison (il faut d’ailleurs que je mette la recette en ligne, j’ai ENFIN réussi à obtenir un granola croustillant avec des morceaux), il vous reste un fond de paquet, cette recette est parfaite !

Ingrédients pour une vingtaine de biscuits aux flocons d avoine et au chocolat

125 g de flocons d’avoine
125 g de farine
60 g de sucre roux
125 de beurre (moitié doux, moitié demi-sel)
1 oeuf
1 cc de bicarbonate de soude
100 g de chocolat noir pour le glaçage

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1- Dans un grand récipient, mettez les flocons d’avoine, la farine et le bicarbonate de soude.

2-Ajoutez le sucre, l’œuf et le beurre coupé en petits dés. Pour mélanger et former une boule, j’ai utilisé mon robot et la feuille pour écraser le beurre mais cette étape peut se faire également à la main (le tout est d’avoir un mélange crémeux qui va s’ajouter aux éléments secs pour former une boule de pâte un peu collante).

3-Étalez la pâte avec un rouleau à pâtisserie entre deux feuilles de papier cuisson. J’ai choisi de faire des biscuits assez épais comme vous pouvez le voir sur les photos. A vous d’adapter l’épaisseur selon vos goûts. Laissez la pâte durcir au moins une heure au frigo.

4-Découpez vos biscuits avec un emporte-pièce et posez vos biscuits sur une plaque recouverte de papier cuisson.

5-Enfournez pour 10 minutes environ (il faut que vos biscuits soient légèrement dorés dessous et sur les bords) dans un four préchauffé à 180°C.

6-Laissez refroidir les biscuits hors du four puis trempez-les dans du chocolat noir fondu.

7-Laissez le chocolat fondu se figer (j’ai mis les biscuits un peu au frigo car il faisait chaud dans ma cuisine) avant dégustation.

biscuits aux flocons d'avoine et au chocolat

Bon à savoir :
Ces biscuits se conservent très bien plusieurs jours dans une boîte bien hermétique.

biscuits aux flocons d'avoine et au chocolat

Mes enfants les ont beaucoup aimé. Par contre pour moi cela n’a rien à voir avec les biscuits dit « granola » qu’on trouve dans le commerce (texture plus de sablé ce qui n’est pas le cas ici).

biscuits aux flocons d'avoine et au chocolat

Si vous testez ces biscuits aux flocons d’avoine et au chocolat, dites-le moi sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Cookies aux 2 chocolats

Cela faisait un moment que je voulais essayer la recette de cookies de David Leite du New York Times, recette adaptée par Clotilde du blog Chocolate & Zucchini. A chaque fois, l’idée de laisser la pâte reposer 36 h au frigo me décourageait et puis finalement ce week-end je me suis lancée car la quête des cookies parfaits est sans fin. J’en ai aussi profité pour tester, lors d’une fournée, un autre mode de cuisson : avant de les glisser au four, j’ai mis mes boules de pâte à cookies dans des mini cercles à entremet. Cela a pour objectif que les cookies ne s’étalent pas trop et gardent une certaine épaisseur. Résultat ? Cela marche, par contre visuellement je trouve que cela ressemble plus à un sablé qu’à un cookie mais c’est vraiment une appréciation personnelle. Bref si vous n’êtes pas trop impatient(e)s en cuisine, je vous propose cette nouvelle recette des cookies aux 2 chocolats.

Ingrédients pour une vingtaine de cookies aux 2 chocolats

  • 140g de beurre demi-sel ramolli
  • 100 g de vergeoise
  • 100 g de sucre de canne roux clair
  • 1 oeuf, à température ambiante
  • 1 c.c. d’extrait de vanille 
  • 240g de farine 
  • 1/2 c.c. de bicarbonate de sodium 
  • 3/4 c.c. de levure chimique
  • 280g de pistoles de chocolat noir et au lait (moitié, moitié )

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

  1. A l’aide d’un robot, mélangez le beurre ramolli et les sucres pendant 5 minutes. Le mélange doit être mousseux. Ajoutez l’oeuf et la vanille et battez à nouveau jusqu’à ce que vous obteniez une texture crémeuse.
  2. Dans un saladier, mélangez la farine, le bicarbonate, la levure. Ajoutez ce mélange d’ingrédients secs au premier. Battez de manière à ce qu’il n’y ait plus de farine mais pas plus (une pâte à cookies ne doit pas être trop mélangée).
  3. Incorporez les pistoles de chocolat au lait et les pistoles de chocolat noir délicatement. Appliquez un morceau de film alimentaire sur votre pâte et mettez au frais pendant au moins 24 heures. Pour ma part j’ai fait la pâte le samedi en début d’après midi et je l’ai reprise du frigo le lundi matin.
  4. Si votre pâte est trop dure à travailler lorsque vous la sortez du frigo, laissez-la à température ambiante 20 minutes. . Prélevez des boules de pâte de taille uniforme (je les pèse de manière à ce qu’elle fasse 40g et 4 cm de diamètre) soit à l’aide d’une boule à glace, soit à la main. Placez-les sur une plaque de cuisson sur laquelle vous aurez mis une feuille de cuisson. Aplatissez-les légèrement avec la paume de la main et surtout espacez-les bien. Avec la quantité de pâte, j’ai fait trois fournées pour être sûre de ne pas avoir deux cookies qui se touchent en cuisant. Mettez la plaque au frais 15 à 20 minutes pour raffermir les boules de pâte.
  5. Préchauffez le four à 175°C. Insérez la plaque à mi-hauteur et faites cuire entre 12 et 14 minutes. J’ai un four qui ne me permet pas de régler très précisément la température alors je surveille à partir de 12 minutes. Les cookies sont dorés sur le pourtour mais encore bien souples (ils paraissent même pas assez cuits au centre, c’est normal !).
  6. Faites glisser le papier sulfurisé sur une grille très délicatement et laissez refroidir. Les cookies durcissent en refroidissant.
  7. Pendant la cuisson, faites d’autres boules de cookies que vous laissez au frigo et refaites une tournée quand le four est libre. Vous pouvez aussi congeler vos boules de cookies et les ressortir selon vos envies. Vous n’aurez pas besoin de les décongeler. Mettez les directement dans un four préchauffé à 175 °C et prolongez la durée de cuisson initiale d’1 ou 2 minutes.
cookies aux 2 chocolats

Bon à savoir :
Pour moi, ce qui fait vraiment la différence d’une recette de cookie à une autre est l’utilisation de la vergeoise. Elle apporte un côté humide au coeur du cookies et un goût que j’aime beaucoup.

J’ai utilisé des pistoles plutôt que du chocolat coupé en morceaux car les pistoles fondent seulement en partie à la cuisson et cela donne une texture moitié fondante moité croquante aux cookies.

cookies aux 2 chocolats

La question qui tue ?
Est ce que cela vaut vraiment le coup de laisser la pâte aussi longtemps au frigo ? Est ce que cela change fondamentalement quelque chose ? Il faut peut être avoir un palais aussi fin que les œnologues mais niveau texture, même s’ils réunissent tout ce que j’attends d’un cookie (croustillant sur l’extérieur, moelleux au centre), je pense avoir déjà obtenu cette texture sans le temps de repos. Par contre niveau goût, j’ai trouvé que les arômes étaient particulièrement développés.

cookies aux 2 chocolats

Vous me direz, si vous testez ces cookies aux 2 chocolats ? N’hésitez pas à me faire un clin d’oeil sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

D’autres recettes de cookies :
Les cookies au praliné
Les cookies chocolat noir dulcey façon Levain Bakery

Les madeleines de Benoît Castel

L’heure de la rentrée scolaire a sonné et ce rituel qui consiste à proposer le mercredi un goûter maison a repris. En tombant sur une recette de madeleines de Benoît Castel, j’ai eu envie de l’essayer. C’est un dessert qui demande peu d’ingrédients, on en fait plusieurs tournées en espérant avoir des réserves pour quelques jours (tout dépend si vous avez ou pas un ado à la maison ) et c’est assez rapide à préparer. J’ai déjà proposé des recettes de madeleines sur le blog comme celles de Claire Heitzler au chocolat. Cette fois j’ai mis mis la pâte au frigo toute la nuit. J’ai un peu diminué la quantité de sucre indiqué dans la recette initiale, la quantité de beurre va probablement faire hurler certaines mais 1) ramenez cette quantité à 30 madeleines 2) je suis sûre qu’il y a des recettes healthy sur des blogs dont c’est le créneau …et je ne force personne. Pour ceux et celles qui aiment la pâtisserie avec du beurre, voici la recette : )

Pour une trentaine de madeleines

5 oeufs
180 g de sucre glace
190 g de beurre
210 g de farine
8 g de levure chimique
un peu de fève tonka râpée

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Fouettez au batteur les oeufs et le sucre glace jusqu’à ce que le mélange double de volume. Pendant ce temps, faites fondre le beurre et laissez-le tiédir.
2-Tamisez la farine et la levure et ajoutez-les au mélange oeufs/sucre glace.
3-Mélangez doucement pour incorporer la farine et la levure mais terminez par ajouter le beurre fondu. Si vous mettez de la fève tonka, ajoutez la à ce moment là et mélangez toujours doucement.
4-Filmez la pâte au contact avec du film alimentaire et laissez toute une nuit au frigo.
5-Le lendemain préchauffez votre four à 180°C. Versez dans chaque moule à madeleine préalablement beurré de la pâte à madeleine (avec une poche à douille c’est plus facile).
6-Mettez au four à 180°C jusqu’à ce qu’une bosse se forme (entre 6 et 8 minutes) puis prolongez la cuisson de quelques minutes encore (4 minutes pour mon four) en baissant le four à 160°C. Le contour des madeleines doit être bien doré.

Démoulez quand les madeleines sont encore tièdes pour éviter qu’elles n’attachent.

madeleines
madeleines

Bon à savoir spécial bosses

-Utilisez absolument un moule métallique et pas en silicone
-Mettez la pâte froide dans votre moule (soit en faisant la pâte la veille, soit en remplissant les moules puis en les laissant 1h au frigo et entre deux fournées, remettez la pâte au frigo)
-Remplissez les moules seulement aux 3/4 (toutes mes madeleines ne sont pas montées car j’avais trop rempli certaines empreintes)
-Mettez le moule à madeleines directement sur une grille et pas sur une plaque
-Commencez la cuisson des madeleines par une température à 180°C jusqu’à ce que les bosses apparaissent puis baissez le four pour terminer la cuisson

madeleines
madeleines

Les madeleines sont à leur top quand elles sortent du four. Vous pouvez les conserver dans une boîte hermétique et les passer 2 minutes au four avant dégustation pour qu’elles retrouvent leur texture initiale.

Vous avez préparé ces madeleines ? N’hésitez pas à me faire un clin d’oeil sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Brownie double chocolat

On est 20 août et il fait 16°. Y a plus de saison ma pauvre dame. Je regarde par ma fenêtre, le ciel est plombé et incroyablement gris, les gens ont des blousons et des parapluies, une femme passe dans un k-way bleu en poussant un vélo en évitant les flaques d’eau …et moi j’ai soudain envie de chocolat. Je cherche une idée très simple et rapide à préparer avant d’attaquer ma journée de travail et voilà comment le brownie double chocolat arrive dans ma cuisine. Vous pouvez déjà trouver des recettes de brownie sur le blog. Cette fois, j’ai suivi la recette de Frédéric Bau, en réduisant juste un peu la quantité de sucre et en mettant des chunks au chocolat noir plutôt que des noix (c’est très bon avec mais ma fille n’en aurait pas mangé et je pâtisse pour mes proches pas pour moi )). C’est parti pour la recette !

Ingrédients pour un brownie double chocolat

3 oeufs
90 g de sucre semoule
100 g de cassonade
90 g de chocolat noir 60%
170 g de beurre demi-sel (ou doux si vous préférez)
40 g de farine
10 g de poudre de cacao amer
une grosse poignée de chunk au chocolat noir

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-Dans un saladier, mélangez les oeufs à température ambiante avec le sucre et la cassonade sans faire mousser (pas de fouet).

2-Faites fondre bain-marie le chocolat noir coupé en morceaux et le beurre en dés. Laissez tiédir avant d’incorporer dans le mélange oeufs/sucre.

3-Ajoutez la farine et le cacao amer tamisés. Mélangez brièvement.

4-Versez dans un moule carré (de 20 cm de côté) chemisé d’une feuille de papier cuisson. Parsemez le dessus de chunks au chocolat noir.

5-Enfournez dans un four préchauffé à 160°C (th. 5/6) pendant une vingtaine de minutes.

6-Attendez que le brownie double chocolat soit froid avant de le démouler et de le découper.

brownie double chocolat

Bon à savoir :

Les chunks que je trouve chez G Detou (on en trouve aussi sur des boutiques en ligne) ont la particularité de résister à la cuisson. Ils sont parfaits dans des cookies et ici dans le brownie. Si vous utilisez les pépites de chocolat qu’on trouve en grande surface, elles vont plus fondre et se sentiront moins (voire pas du tout).

Il n’y a pas de difficulté particulière dans cette recette. Veillez juste :

♦à ne pas faire mousser les oeufs et le sucre mais à juste mélanger.

♦Quand vous incorporez la farine, dès qu’il n’y a plus de traces de farine, arrêtez de mélanger.

♦Enfin surveillez bien la cuisson car un brownie trop cuit, ce n’est plus un brownie. Au bout de 20 minutes, mon brownie double chocolat était encore trop tremblotant au centre et je l’ai remis 5 minutes. Il doit être humide mais pas coulant.

brownie double chocolat

Verdict ? La texture est comme je l’aime, l’usage du beurre demi-sel apporte une petite salée qui se marie très bien avec le chocolat. Grand succès auprès de mes testeurs !

Le meilleur brownie pour vous il est comment ?

Vous avez refait ce brownie double chocolat chez vous ? N’hésitez pas à me faire un clin d’oeil sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Oranais aux abricots

Mercredi dernier, ma fille a eu l’occasion de préparer des oranais aux abricots dans le cadre d’un atelier organisé par Jeanne de Delicatessen Factory. Comme on les a trouvé aussi beaux que bons et plus originaux que le classique clafoutis, on a eu envie d’en refaire à la maison. Lors de cette matinée, on a aussi dégusté différentes variétés d’abricots, customisé des pots de confiture à emporter (abricot citron gingembre pour moi et abricot vanille pour ma fille, toutes les deux délicieuses car pas trop sucrées et préparées par Aude d’Epices et Compagnie)

Ingrédients pour 4 oranais aux abricots

6 abricots
250 g de pâte feuilletée
2 cuillères à soupe de sucre en grains
1 jaune d’oeuf battu avec un trait de lait

pour la crème pâtissière
25 cl de lait
25 g de farine
50 g de sucre semoule
1 jaune d’oeuf
1/2 gousse de vanille ou un peu de fève tonka râpée

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La crème pâtissière

1-Réalisez la crème pâtissière en mettant le lait et les petits grains de la gousse de vanille (ou la fève de tonka râpée) dans une casserole. Faites chauffez jusqu’à frémissement puis laissez tiédir.
2-Dans un cul de poule ou un saladier, mélangez le jaune d’oeuf avec le sucre. Fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.
3-Ajoutez la farine et mélangez bien.
4-Versez le lait tiède peu à peu sur l’appareil en fouettant continuellement. Quand l’appareil est bien délayé, transvasez tout dans une casserole et fouettez à feu très doux jusqu’à ce que cela épaississe (environ 4 minutes).
5-Placez la crème dans un récipient, recouvrez de film alimentaire. Si vous réalisez la crème pâtissière la veille, conservez-la au frigo jusqu’au façonnage le lendemain

Le façonnage de l’oranais aux abricots

1-Préchauffez votre four à 180°C.
2-Étalez la pâte feuilletée sur une épaisseur de 3-4 mm puis découpez des rectangles d’environ 10 cm sur 7 cm.
3-Nappez chaque rectangle de crème pâtissière (une bonne cuillère mais pas plus) puis disposez 3 moitiés d’abricots.
4-Repliez l’un des coins sur l’abricot du milieu, badigeonnez de jaune d’oeuf délayé dans un peu de lait. Repliez l’autre coin et dorez à nouveau.
5-Parsemez de sucre en grains et enfournez pour 20 minutes environ.

oranais aux abricots

Bon à savoir :

♦Par rapport à la quantité de crème pâtissière, j’ai voulu être plus généreuse en garnissage que recommandé. Les croissants se sont écartés pendant la cuisson. C’est moins joli esthétiquement mais plus gourmand, à vous de voir ce que vous préférez.

♦Il existe de nombreuses variétés d’abricots en France (plus d’une quarantaine), de la plus sucrée à la plus acidulée. Si comme moi, vous n’aimez pas l’amertume que peut avoir l’abricot cuit, choisissez une variété très sucrée comme l’est le Bergarouge issu du Bergeron.

oranais aux abricots
oranais aux abricots

La saison de l’abricot c’est jusqu’à fin août alors vous avez le temps d’essayer cette recette et il y a bien d’autres façons de cuisiner ce fruit comme le prouvent les images ci-dessous, aussi bien en version salée qu’en version sucrée ( buffet réalisé par Chez Guillemette/ journée autour de l’abricot organisée par l’Agence Cru et Les fruits et légumes frais).

oranais aux abricots
oranais aux abricots

A vous de jouer maintenant : )

source de la recette : Délicatessen Factory

Flan pâtissier aux cerises

Il est presque fini le temps des cerises et alors que les prix, en début de saison, étaient élevés, j’ai trouvé des cerises à 2 euros le kilo ce week-end. Pour changer du clafoutis, j’ai décidé d’en incorporer dans ma recette habituelle de flan (quand je dis « ma », je veux parler de celle de Sébastien Bouillet, testée déjà avec du praliné et des framboises ). Alors c’est parti pour la recette du flan pâtissier aux cerises :

Ingrédients pour un flan pâtissier aux cerises

Pour la pâte sucrée
160 g de beurre mou
100 g de sucre glace
1 pincée de sel
1 oeuf
300 g de farine T55

Pour l’appareil à flan
480g de lait
200g de crème liquide entière
20 g de beurre
100 g de sucre en poudre
de la fève tonka râpée (une grosse pincée)
50 g de farine
5 jaunes d’oeuf
plusieurs grosses poignées de cerises noires

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La pâte sucrée (à réaliser la veille ou au moins 2 heures avant la suite)

1-Malaxez le beurre en pommade puis ajouté le sucre glace avec le sel. Incorporez ensuite l’œuf et la farine (tamisée). Dès que la pâte forme une boule, arrêtez le robot, filmez la boule de pâte dans du film alimentaire et laissez au frigo toute la nuit.

Le fonçage de la pâte le jour J

2-Etalez la pâte, découpez un cercle de pâte sucrée de 18 cm et déposez le au fond d’un cercle à pâtisserie réglable posée sur une plaque recouverte de papier cuisson.

3-Ensuite découpez une bande de 4 cm de hauteur (ou deux bandes c’est plus pratique) et mettez-les sur les rebords du cercle en les soudant avec le cercle de pâte déposé au fond. Le tout est de veiller à avoir une pâte bien fine (et normalement il reste de la pâte, vous pouvez la congeler). Piquezé le fond avec une fourchette et réservez au frigo le temps de réaliser l’appareil à flan.

 L’appareil à flan pâtissier (à réaliser le jour J)

4-Dans une casserole, faites chauffer le lait, la crème, le beurre, la moitié du sucre et de la fève tonka râpée.

5-Dans un saladier, mélangez le reste du sucre avec la farine puis ajoutez les jaunes d’oeufs avant de fouetter  vivement. Versez sur ce mélange une partie du lait chaud et bien mélanger. Reversez le tout dans la casserole et laissez cuire jusqu’à ébullition pendant 2 minutes en remuant sans cesse. Retirez du feu la crème pâtissière (la texture doit avoir épaissi) et mixez la avec un mixeur plongeant pour bien la lisser (facultatif)

6-Déposez les cerises (j’ai laissé les noyaux pour un visuel plus net qui ne bave pas) sur le fond de tarte puis versez par dessus la crème pâtissière (idéalement il faut laisser 1 cm de pâte sur les bords sans crème).

7-Faites cuire le flan pâtissier aux cerises pendant 40min dans un four préchauffé à 165°C.

8-Laissez refroidir le flan pâtissier aux cerises à température ambiante hors du four puis réservez-le au frigo pour une nuit (ou au moins quelques heures).

flan pâtissier aux cerises
flan pâtissier aux cerises

Ce flan est crémeux, pas élastique, la fève tonka et la cerise se marient bien. Faites des plus petites parts que sur les photos car il risque de partir très vite !

Vous avez refait cette tarte pannacotta lait de coco & fraises chez vous ? N’hésitez pas à me faire un clin d’oeil sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou #chroniquesdunechocoladdict.

Pin It