Tag

go kan

Browsing

Tu t’attends à un billet sur les joies de l’onanisme, un comparatif des sex-toys les plus performants du marché ou un vécu sur le sexe après grossesse ? Ben tu vas être déçue !

C’est de massage aujourd’hui que je viens te parler et plus précisément de massage hawaïen, le bien nommé lomi-lomi (excuse moi pour l’orthographe, je retranscrits ce qu’on m’a dit) testé et approuvé par moi-même grâce au bon cadeau offert par mes collègues lors de mon départ en juillet dernier de mon job.

Après avoir choisi une huile de massage parmi 6 senteurs, me voici après déshabillage, allongée sur le ventre sur une table de massage bien moelleuse. J’ai la vague crainte de m’assoupir rapidement vu la petitesse de mes nuits actuelles mais ma masseuse me précise que le lomi-lomi est relaxant ET tonique.

Je ne vais pas tarder à m’en apercevoir, la demoiselle commençant par m’enfoncer vigoureusement ses pouces dans les mollets dans un mouvement de va-et-vient. Intérieurement je pense « vivement qu’elle passe à autre chose » et en effet elle s’attarde sur mes pieds…divin.

Aucune partie de mon corps n’est épargné oublié : le dos, les épaules, le cou, les bras, les mains côté pile…puis côté face, les jambes, encore les pieds, le torse, le ventre, le visage, le crâne et re-les-bras.

Le dos et les épaules étant limite une zone érogène chez moi c’est ce moment du massage que j’ai préféré avec ceux consacré aux mains et aux pieds. Par contre quand ma masseuse appuyait  sur les points shiatsu comme elle m’expliqua plus tard, je ne peux pas dire que cela ait été particulièrement  agréable…j’étais même à deux doigts de me la jouer Gérard Jugnot dans les bronzés et sa fameuse réplique « C’est ce que je craignais, c’est ce que je craignais« .

Mais au final, au bout d’une heure,  je suis sortie de cet endroit dédié au bien-être totalement détendue, déconnectée, avec l’impression de flotter , de m’être débarrassée de tensions et de nœuds. Mission réussie !

Si tu es lyonnaise et si tu aimes te faire du bien, je te conseille donc d’aller faire un tour à Go Kan.

Et toi, de quelle partie du corps es-tu particulièrement sensible?

Pin It