Tag

glaces

Browsing

Ce week-end, le temps était d’une douceur exquise pour une fin de mois d’Octobre et le prétexte était tout trouvé pour tester la nouvelle adresse sucrée ou plutôt glacée lyonnaise, la Fabrique Givrée. Deux places givrées existent déjà à Aubenas et à Uzès et je suivais leurs aventures depuis que j’avais fait la « connaissance » de Jérémie Runel dans une des éditions de l’émission du Grand Pâtissier sur France 2.

La boutique est située juste à côté du musée de la Miniature, l’emplacement ne peut donc pas être plus central au plein dans le Vieux Lyon. J’ai testé l’endroit en famille, ce qui n’est pas forcément optimum pour la qualité des photos mais très pratique lorsque l’on veut goûter pas mal de parfums en une seule fois.

fabrique givrée

fabrique givrée 3

fabrique givrée 4

Parmi les parfums savourés en terrasse, j’ai eu un gros coup de cœur pour le citron/menthe et pour la tarte citron avec ses morceaux croustillants. Le Jivara zeste de kumbava et perles craquantes est aussi surprenant et si je ne choisis en général jamais les glaces au chocolat (pourtant j’aime le chocolat), j’ai trouvé le mariage très réussi.

Côté sorbets, la fraise mara des bois, la poire des alpes et la clémentine corse se défendent très bien.

J’ai bien aimé aussi l’espuma servi dans les coupes à la place de la chantilly (mais il est possible aussi de demander de la chantilly avec ses boules de glace ou de sorbet) et la miette de tuile agrume qui accompagnait la Ptite Corse (prendre des photos ou croquer dans une tuile, il faut choisir) m’a paru prometteuse.

fabrique givree 9

fabrique givree 10

fabrique givree 11

Pourquoi aller et retourner à La Fabrique Givrée ?

Ah je la vois venir la question : pourquoi aller dans un glacier ardéchois qui utilise des produits locaux alors qu’on en a déjà un dans le Vieux Lyon (et dans la même rue !) ?

D’abord si le choix des glaces et des sorbets est moins important que chez Terre Adélice, les parfums sont différents et entre le butternut éclats de marron glacé, la fleur d’oranger dattes Medjool, le praliné pécan éclats de pécan caramel, j’ai déjà 3 raisons de revenir.

Ensuite la Fabrique Givrée propose quelques places assises à l’intérieur, si comme moi, vous préférez vous assoir (au chaud quand il fait trop frisquet pour s’installer en terrasse dans la jolie cour des avocats) pour déguster votre glace.

La Fabrique Givrée propose aussi des coupes (Ardèche; Grand Lyon pour les amateurs de praline rouge; Tatin; Café gourmand ou Ptite Corse qui est en Une de ce billet), des burgers composés de brioche toastée et de glace et des gaufrettes croustillantes (à déguster avec de la pâte à tartiner, de la crème de marron, du praliné croustillant, de la confiture de Christine Ferber).

fabrique givrée 2

fabrique givrée 6

La boutique a également un corner « épicerie » avec des pots d’un litre à emporter, des gâteaux glacés à partager et des assortiments de sablés givrés (une bonne façon de goûter plusieurs parfums) entre autres.

fabrique givrée 11

fabrique givrée 5

Sur le comptoir, la carte imprimée à emporter chez soi pour avoir tout le loisir de regarder ce que l’on choisira la prochaine fois est une bonne idée. Le tout avec un accueil souriant et sympathique ! Bref je reviendrai ; )

♥ Adresse gourmande ♥

La Fabrique Givrée
rue Saint Jean, quartier Vieux Lyon
www.lafabrique.givree.com

 

 Je serais bien partie sur l’île de Ré goûter les glaces de la Martinière cet été…à défaut j’ai décidé de tester l’un de leurs parfums et de ressortir par la même occasion ma sorbetière étrennée l’été dernier. Mon choix s’est porté sur la crème glacée caramel fleur de sel, un parfum que j’affectionne dans les pâtisseries et autres desserts (un jour il faudra sérieusement que je me penche sur mes origines, j’ai peut-être des ancêtres bretons).

Ingrédients

50 cl de lait entier
3 jaunes d’oeufs
20 gr de lait en poudre
125 gr de sucre en poudre
30 gr de beurre
2g de fleur de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

A faire la veille : mettez votre sorbetière au congélateur. Faites chauffer le lait dans une casserole et sans cesser de remuer, ajoutez les jaunes d’oeuf, le lait en poudre et 45 gr de sucre. Lorsque la préparation nappe la cuillère c’est qu’elle est prête. Réservez la dans un récipient.

Dans une casserole, faites cuire le reste du sucre (80 gr ) jusqu’à obtenir une coloration caramel. Hors du feu, ajoutez le beurre coupé en petits dés et la fleur de sel. Sans cesser de remuer et petit à petit, versez le caramel dans la préparation lait/oeufs encore chaude. Remuez vivement pour que le caramel s’incorpore bien puis couvrez d’un film alimentaire et réservez au frigo pendant 12h.

Le jour de la dégustation : Versez la préparation dans la sorbetière et laissez turbiner (30 minutes dans mon cas). Placez ensuite au congélateur la glace dans un récipient adapté pendant 2h pour obtenir une texture bien ferme.

glace caramel fleur de sel 3glace caramel fleur de sel bis

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum- Encore– Oh My God !

J’ai servi cette glace au caramel fleur de sel avec un coulis de chocolat au lait …c’est délicieux ! J’ai déjà réalisé pas mal de desserts au caramel et j’ai parfois été déçue par le goût pas assez prononcé. Cette fois ci la saveur était bien présente et parfaite avec le chocolat au lait, la glace a eu un temps de conservation très très limité étant donné son succès.

Les glaces de La Martinière : le livre

IMG_20140529_095859

La première fois que j’ai feuilleté ce livre, outre un billet direct pour l’île de Ré, j’ai eu envie de déguster une glace dans la minute qui suivait tant les photos sont gourmandes et appétissantes.

Après avoir donné des recettes de crèmes glacées (crème glacée au yaourt, crème glacée riz au lait ou plus classiques pistache, chocolat) et de sorbets, sont proposés dans une autre partie des desserts glacés comme ceux servis dans la boutique. Macarons glacés, Paris-Ré (un éclair glacé au praliné ), fraisier mais aussi verrines et brochettes..bref plus de 30 recettes des plus rapides aux plus élaborées pour satisfaire toutes les envies glacées.

Les glaces de la Martinière, hachette  cuisine, 13.90€

 C’était ma pause sucrée de la semaine et la vôtre ?

Des panna cotta  avec Arwen

Des scones banane chocolat chantilly avec Elsa

Du far breton aux pruneaux avec Ma

Des blondies et des galettes avec Evelyne

Point de révélation scabreuse pour commencer la semaine mais un retour sur la météo de vendredi où les températures ont grimpé le jour où je recevais toute ma belle famille faisant escale à Lyon sur la route des vacances. Tous les ans, on dirait qu’on se donne rendez vous le jour le plus chaud de l’été. J’ai beau prévoir un buffet avec le maximum de victuailles froides, ma cuisine se transforme rapidement en hammam et le salon, une fois tout le monde installé en sauna.

Je vais me faire lapider pour les nordistes et parisiens qui ont eu un mois de Juillet nettement moins clément qu’à Lyon mais au fil des années, je supporte de moins en moins cette chaleur. J’ai passé la soirée en nage, j’ai les jambes qui ressemblent …enfin non on ne va pas mettre d’images, je te laisse imaginer … et le soir même (véridique si je mens qu’un mois d’août pluvieux s’abatte sur la France…ah ah ) je suggérais à l’homme de déménager en Bretagne, là où les températures ne dépassent jamais 25°(vais-je me faire aussi vilipender par les bretons?)….oui je sais je suis un peu exaltée parfois )

Bref c’est pas chouette de vieillir et encore moins d’être lucide sur ce qu’on devient )

En prévision d’une nouvelle vague de chaleur annoncée dans la semaine, je vais préparer des litres de thé glacé, le thé du Hammam du Palais des thés que je laisse infuser à froid 1h et dans lequel j’ajoute une petite cuillère de sucre….un délice !

 

et toujours au rayon frais, je vais me ravitailler en glace Caramel Bergamote après l’avoir goûté la semaine passée….la bergamote apporte vraiment une touche spéciale par rapport à du caramel classique sans être trop présente. Côté texture, les gourmands apprécieront les morceaux de shortbread et éclats de caramel …hum ! A déguster devant les JO…ou pas )

Et cet hiver, la frileuse que je suis se plaindra du froid…)


J’espère que le titre de ce billet n’inaugurera pas un été pourri après un printemps pas terrible même si à Lyon depuis jeudi le beau temps et les températures estivales se sont installés…forcément cela m’a donné envie de desserts givrés, glaces et sorbets.

 

1- Dans la famille Miss Gla’Gla de Pierre Hermé, je demande la Montebello qui marie glace à la pistache et sorbet à la fraise entre deux biscuits macarons. Par contre, si jamais l’un(e) d’entre vous l’a déjà testé, expliquez moi comment on la mange (dans une assiette et avec une cuillère, forcément non? ). Je goûterais bien aussi chez ce pâtissier la glace satine au cream cheese, coulis d’oranges, sorbet au fruit de la passion et morceaux de sablé au beurre…on s’organise une virée ?

2- Le mini-palais a ouvert un bar à glaces le 1er mai et rien que pour le décor et la terrasse, j’irais bien tester la carte imaginée par Eric Fréchon et réalisée par Stéphane d’Aboville.

3- L’été dernier je succombais à sa glace au lemon curd avec des morceaux de meringue, cette année la nouvelle gamme glaces du monde de Picard me fait de l’oeil. Où est-ce qu’on part? au Maroc avec un sorbet  Figue-Miel-Cannelle ? en Inde avec une glace au yaourt Mangue façon Lassi ? en Equateur avec une crème glacée chocolat gingembre (ça peut paraitre étrange mais la glace au chocolat n’est pas ma préférée) ? au Royaume-Uni avec une glace caramel bergamote ?

4- Pour les servir, je craque pour les petits pots à pois comme chez les glaciers trouvés chez My Sweet Boutique.

5- Après le macaron au cheesecake (proposé par la maison Charrié mais pas encore testé), la glace citron cheesecake de Hugo et Victor !

6- Et pour servir de belles coupes avec chantilly et topping, les coupes façon diner vues chez Decoclico paraissent parfaites…les plus petits estomacs préfèreront celles proposées par Fly.

Cette sélection manque cruellement de touche lyonnaise et après avoir goûté une fois les glaces de Terre Adélice, je compte bien récidiver cette année. Opterais-je pour la pêche de vigne d’Ardèche (à aller déguster avec Myrtille), pour le citron basilic, le coquelicot, la fraise des bois ou la vanille inoubliable? le plus dur sera de choisir )

En bonus, je te conseille d’aller faire un tour sur le blog Icecream entièrement consacré à des adresses de glaciers dans l’infini et au-delà…ce blog-ci s’est mystérieusement et étrangement arrêté l’été dernier, victime d’une overdose givrée?

La question existentielle du jour : arrives-tu à croquer les glaces ? (impossible pour moi, mes dents hurlent, ma tête ne suit pas ))


Je suis parfois une énigme pour ma belle-mère. Récemment je lui ai raconté que je tombais en pâmoison devant les ustensiles de cuisine dans les magasins spécialisés. J’en ai même ajouté une couche en lui confiant que pour mon anniversaire, sur ma whish list, je mettrais bien un siphon…ou une machine à pâtes.

Euh tu as d’autres idées ? , a-t-elle demandé d’un air très circonspect.

Je ne pouvais pas tout de même pas enchaîner sur une turbine à glaces, l’objet des vacances pour moi, vu que les enfants raffolent des glaces et les grands aussi (Anne-Laure ?). Tout ça c’est de la faute de Sophie de Au bonheur des gônes, qui, lors d’un dîner, m’a vanté les mérites de cet appareil, la différence avec les sorbetières (ce qui explique aussi l’écart de prix) et les glaces à se taper les fesses par terre qu’elle obtenait avec des fruits du marché. Je me suis tout de suite imaginée créant des parfums et posant les coupelles sur la table d’un air triomphant « c’est moi qui l’ai fait ».

Mais pour le moment  je vais me contenter de tester ENFIN Nardone ou un autre glacier repéré dans les pages Lyon d’Elle mais dont je n’arrive pas à retrouver le nom et  je vais chercher une idée de cadeau normal pour rassurer ma belle-mère sur ma santé mentale.

Et toi des envies décalées parfois?

 

Non je n’ai pas goûté aux nouveaux sorbets et glaces de Pierre Hermé mais rien qu’à lire la composition, j’en ai eu l’eau à la bouche :

– le sorbet Ispahan (du nom de la même pâtisserie que les habitués connaissent peut-être) : sorbet au litchi et à la rose, sorbet à la framboise

– le sorbet Satine : sorbet au fromage blanc, coulis d’oranges, sorbet au fruit de la passion, morceaux de sablés au beurre

– la glace Montebello : glace à la pistache, sorbet à la fraise

– la glace Céleste : glace au fruit de la passion, sorbet à la  fraise, compote de rhubarbe à la fraise

et bien-sûr l’infiniment Chocolat : sorbet au chocolat, nougatine aux éclats de fève de cacao, fleur de sel, poivre de Sarawak

Pierre, vous m’invitez quand vous voulez ))

Leur weekly chocolate :

Celle de Covima et ses cadeaux pour la maitresse

Celle d’Eureka et sa recette de gâteau au chocolat

Celle de Virginie B et sa sélection glacée

Celle de Zaza et son magnum

Celle de l’instinct des thés et son carré du soir

 

Edit : les 4 gagnantes du concours Biscotte is back sont :

– pour les deux lots comprenant une besace et 4 paquets de viennoiseries : Fais toi belle la casa; Miss Cupcake

– pour les deux lots comprenant 4 paquets de viennoiseries :  l’instinct des thés ; Bubble

Félicitations, j’attends vos adresses !

 

 

Pin It