Tag

glace maison

Browsing

glace vanille 2

Il faisait beau, chaud mais pas caniculaire, ma sorbetière n’avait pas tourné pendant au moins…une semaine et j’avais louché sur la recette de glace à la vanille proposée dans le livre La petite épicerie du fait maison. J’ai eu envie de l’accompagner d’un palet au chocolat avec du croustillant. Le mieux est de réaliser cette recette en deux étapes : la veille préparez la crème anglaise et les palets, l’une étant bien froide après une nuit au frigo (en même temps que la cuve de la sorbetière) vous évitez le risque que la préparation ne prenne pas même si la température est chaude dans votre cuisine. Les palets quant à eux ont eu le temps de durcir.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Les ingrédients[/typography]

Pour la glace à la vanille
5 jaunes d’oeufs
40cl de lait demi-écrémé ou entier
40cl de crème fraîche liquide
170g de sucre en poudre
1 gousse de vanille

Pour 6 à 8 palets choco-croustillant
100g de praliné en pâte
quelques pistoles de chocolat au lait (30g environ)
un paquet de gavottes enrobées au chocolat au lait

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?[/typography]

Dans une casserole, mettez le lait, la crème liquide, le sucre et mélangez. Ajoutez les graines de vanille après avoir fendu la gousse en deux. Portez le mélange à ébullition, couvrez et laissez infuser 15 minutes hors du feu.

Versez le mélange sur les oeufs puis remettez le tout dans la casserole et laissez cuire quelques minutes en remuant jusqu’à ce que cette crème anglaise épaississe et nappe la cuillère. Versez dans un saladier, couvrez d’un film alimentaire. Laissez refroidir à température ambiante puis mettez au frigo toute la nuit.

Pour les palets, faites fondre le praliné en pâte et le chocolat au lait. Hors du feu, ajoutez les gavottes émiettées (je n’ai pas pesé mais j’ai mis le paquet moins 2 gavottes). A l’intérieur d’un emporte pièce rond, versez le praliné/gavottes émiettés en cercle et sur du papier sulfurisé, veillez à ce que cela ne soit pas trop épais. Mettez les palets au frigo pour qu’ils durcissent.

Le lendemain matin, versez la crème anglaise dans la cuve froide de votre sorbetière (je l’ai fouetté un peu au préalable), laissez tourner votre machine (30 minutes pour ma part) puis dégustez immédiatement ou mettez au frigo selon la consistance souhaitée.

J’ai gardé également la gousse de vanille pour tenter le sucre vanillé maison en mettant 100g de sucre et la gousse dans mon blendeur/mixer. Le goût y est, la texture moins, ce n’est pas du sucre vanillé mais du sucre glace vanillé (c’est peut-être du au matériel qui n’est pas très adéquat mais je n’ai pas de robot…si vous avez une astuce n’hésitez pas à la partager).

glace vanille

Verdict ? Cette glace a été dégustée à peine deux heures après avoir été mise au frigo. A ce stade, sa consistance est celle des machines dites de glaces à l’italienne ou bien encore celle des sundaes donc assez molle et personnellement je l’adore comme ça. Le palet n’a rien d’indispensable mais si vous êtes gourmand(e)s, c’est la petite touche en plus : )

Et vous la glace vous l’aimez comment ?

glace tonka

Je m’excuse auprès de ceux qui sont encore à manches longues, sous des parapluies, un plaid sur les genoux malgré la fin juin et à qui l’idée d’une glace parait encore totalement incongrue. A Lyon, nous avons eu une semaine de beau temps avec des températures estivales, des déjeuners en terrasse, des envies d’apéro et de barbecues et en toute logique l’idée de tester une seconde recette avec ma sorbetière flambant neuve a fait son chemin. Comme j’ai une nette préférence pour les glaces avec des morceaux bien gourmands à l’intérieur et que j’avais dans un placard un pot de beurre de cacahuètes crunchy à finir, j’ai fini par me décider pour une glace tonka en reprenant la base de la glace vanille sans crème anglaise et en l’aromatisant avec de la fève tonka à la place de la gousse de vanille tout simplement.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Ingrédients [/typography]

30 cl de crème fraiche liquide
20 cl de lait
150g de sucre
1 gousse de vanille grattée
1 grosse poignée de pistoles de chocolat noir
du beurre de cacahuètes crunchy

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#E36464″]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ? [/typography]

La veille de la dégustation, mettez votre cuve au congélateur. Battez les œufs avec le sucre jusqu’à blanchiment dans un saladier. Ajouter la crème liquide, le lait et la fève tonka râpée puis mélangez à nouveau. Couvrez et laisser au frigo toute une nuit.
Faites fondre au bain marie ou au micro-ondes le chocolat noir. Une fois qu’il est fondu, trempez dedans des petites boules de beurre de cacahuètes et déposez ces billes sur une assiette couverte de papier cuisson. Réservez au frigo.

Le jour de la dégustation, mettez votre préparation en sorbetière pour 30 minutes. Une fois la glace prise, ajoutez les morceaux de beurre de cacahuètes enrobés de chocolat en donnant quelques coups de cuillère en bois délicatement afin que cela soit réparti uniformément. Dégustez immédiatement ou remettez quelques heures au congélateur dans un récipient adapté pour une consistance plus ferme.

glace tonka bis

Verdict ? Première fois que je goûtais la fève tonka en glace, c’est discret mais cela se marie bien avec le chocolat. J’ai trouvé que les morceaux chocolatés étaient trop gros (pas évident à façonner, ça colle aux doigts), ce n’est pas très pratique à la dégustation…à part ça, c’est régressif à souhait : )

Et vous, vous les préférez avec ou sans morceaux les glaces ?

glace meringue lemon curd

L’idée de préparer mes glaces maison me trottait dans la tête depuis un petit moment, moins par volonté d’économie que pour pouvoir réaliser des parfums sur mesure selon mes goûts, mes envies et mes idées. J’avais repéré la recette de la glace à la vanille de Marcia ‘Tack sans cuisson, j’ai décidé d’y ajouter du lemon curd maison (à préparer la veille) et des petits morceaux de meringue. J’ai utilisé la sorbetière Brandt (rose, serais-je contaminée par ma fille ? ), elle est ultra simple à utiliser, elle est d’une taille qui permet de la glisser facilement dans un bac du congélateur et elle se nettoie rapidement.

Les ingrédients

Pour le lemon curd (crème au citron)
jus de 3 citrons et leurs zestes
3 oeufs
125g de sucre
100g de beurre fondu
30g de maïzena

Pour la glace vanille
2 œufs
30 cl de crème fraiche liquide
20 cl de lait
150g de sucre
1 gousse de vanille grattée

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Réalisez votre lemon curd la veille de la dégustation (vous pouvez aussi l’acheter toute prête mais les prix me paraissent exagérés alors que c’est tout simple et rapide) et mettez la cuve de votre sorbetière au congélateur. J’ai mixé plusieurs recettes, ne voulait pas mettre trop d’œufs (et entiers) et pas de gélatine comme je l’ai vu parfois. Mélangez tous les ingrédients dans un saladier. Versez dans une casserole et faites chauffer à feu moyen en remuant constamment. Quand le mélange commence à bouillir, baisser le feu au minimum. La crème au citron est prête quand elle nappe votre cuillère. Versez dans un pot à confiture. Avec les ingrédients indiqués, j’ai rempli un pot de confiture en entier + un demi-pot. J’ai utilisé seulement le demi-pot pour la glace et j’ai gardé le reste pour une autre recette mais vous pouvez aussi déguster le lemon curd sur des crêpes, des scones, du pain par exemple. Laissez refroidir la crème avant de mettre au frigo jusqu’à utilisation.

Le jour J, réalisez la glace à la vanille. Battez les œufs avec le sucre jusqu’à blanchiment dans un saladier. Ajouter la crème liquide, le lait et la vanille puis mélangez à nouveau. Versez dans la cuve (que vous aurez laissé au congélateur le temps indiqué) de votre sorbetière et réglez le minuteur sur 30 minutes. Ajoutez des demie-cuillères à café de lemon curd et 4 à 5 petites meringues (achetées à la boulangerie pour ma part) que vous aurez écrasées mais pas émiettées (on doit sentir des morceaux à la dégustation). Mélangez très délicatement avec une cuillère en bois de manière à ce que le lemon curd ne se fonde pas dans la glace vanille. Versez dans un récipient adapté avant de mettre au congélateur si vous souhaitez que votre glace durcisse un peu plus ou dégustez immédiatement.

glace vanille meringue lemon curd

Verdict ? Crémeuse, onctueuse, parfumée, j’ai été plus qu’agréablement surprise par le gout et la texture de cette glace. L’association avec l’acidulé du lemon curd et le croustillant de la meringue est comme je l’imaginais. La glace n’est jamais dure même après être restée longtemps au congélateur. Étant donné le prix de la sorbetière, j’avais quelques doutes quant au résultat, je craignais l’effet paillettes mais maintenant les idées d’autres saveurs se bousculent dans ma tête.

Merci à tous ceux qui ont joué le jeu sur la page Facebook du blog en essayant de deviner le parfum de ma première glace maison )

Alors vous venez goûter ?

Pin It