Tag

gâteau d’anniversaire

Browsing

Attention le titre est trompeur (et racoleur avouons),  je ne vais pas vous parler de galipettes dans les dunes de la plage nudiste de l’Espiguette (et après je me plains des requêtes google) mais au moment de trouver un titre à cet article j’avais dans la tête la chanson de Niagara (c’était l’amour à la plage, ah ouh tcha tcha tcha et mes yeux dans tes yeux...vous y êtes ? ). C’est de gâteau d’anniversaire dont il s’agit (j’entends quelques soupirs déçus). Je me suis pas mal creusée la tête pour savoir qu’est ce que j’allais préparer pour la fête de la Miss pour ses presque 5 ans (elle ne les aura qu’en septembre) d’autant plus qu’elle avait annoncé à ses copines que j’assurais grave.

L’intéressée n’ayant ni passion définie ni d’intérêt marqué pour l’univers princesse, j’ai erré pas mal de temps sans idée précise sur les sites de Sweet Tables et mamans parfaites qui consacrent des heures (et un budget qui va avec ) à l’anniversaire de leur progéniture avant de tomber sur un gâteau qui m’a plu. Sur le thème de la plage (il y en a deux qui suivent), je l’ai trouvé marrant, dans mes cordes niveau réalisation, deux critères pour qu’il passe l’épreuve de sélection.

Je voulais que le gâteau soit si possible bon et adapté au goût des enfants et des adultes (en sachant que les enfants mangent surtout des bonbons). Je suis donc partie sur une base de moelleux chocolat (recette issue du livre Desserts des jours heureux de Guillemette) que j’ai fait cuire dans un cercle à pâtisserie en choisissant un petit diamètre pour que le gâteau soit suffisamment haut (mais pas trop pour l’effet barrières) et pour le décor, plutôt que d’utiliser de la pâte à sucre, j’ai opté pour un glaçage mascarpone qu’il suffisait de colorer.

Ingrédients

Pour le moelleux au chocolat

200 gr de bon chocolat noir
180 gr de beurre demi-sel
6 oeufs
180 gr de sucre
50 gr de maïzena

Pour le glaçage et la décoration

250g de mascarpone
3 cuillères à soupe de sucre glace
quelques gouttes de colorant bleu
des bonbons
un peu plus d’un paquet de kit kat

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

J’ai préparé le gâteau la veille pour qu’il se tienne mieux (et il fait partie des gâteaux au chocolat meilleurs le lendemain). Préchauffez votre four th 180° (6). Faites fondre au bain marie le chocolat noir et le beurre en dés. Séparez les blancs et les jaunes d’oeufs.

Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchiment. Ajoutez le chocolat fondu avec le beurre et la maïzena. Battez les blancs en neige et incorporez les délicatement à votre mélange.

Versez dans un cercle à pâtisserie réglé sur 18cm (je le beurre et pour que la pâte ne coule pas trop, je le serre dans du papier aluminium puis je pose le cercle sur une plaque) et mettez au four environ 30-35 minutes (la pâte ne doit pas être trop sèche mais plus cuite que pour un coulant)

Démoulez une fois que le gâteau est tiède.

Le jour J, préparez le glaçage en battant le mascarpone avec le sucre glace et le colorant (attention de ne pas trop battre, le glaçage ne doit pas être liquide). Étalez le sur le dessus du gâteau et un peu sur les parois (cela facilite la pose des kit kat). Disposez vos kit kat autour en les faisant tenir avec un ruban ou une ficelle. Juste avant de poser sur la table, saupoudrez de sucre de canne pour faire la plage et ajoutez les bonbons pour finir le décor.

anniversaire plage 4

anniversaire plage 6

anniversaire plage

anniversaire plage bis

anniversaire plage 3

anniversaire plage 7

Le gâteau a bien plu, tout le monde en a voulu malgré le kilo de bonbons avalé avant :  )

Idéalement si vous pouvez organiser une fête d’anniversaire dans un parc ou un jardin, c’est mieux je crois : les enfants peuvent courir jusqu’à plus soif et se défouler comme s’ils venaient d’être enfermés des heures dans une petite cage (toujours assez surprise par leur énergie sans fin). On s’en est sorti en prévoyant quelques animations (dont un spectacle de magie par le frère tout content d’avoir un public conquis) et un temps de fête assez court (2h30).

J’aimerais vous dire que c’était formidable, que j’ai passé un super moment mais en toute honnêteté entre les deux garçons qui ont passé leur temps à se taper dessus comme des dingues, celui qui a attrapé la bougie à peine soufflée et qui a failli se brûler, j’ai beaucoup beaucoup regardé ma montre et bien que contente de voir ma fille s’éclater, j’étais ravie quand c’était fini !

gâteau pink

Elle voulait du rose, je lui avais déjà fait le coup de la princesse et du carrosse version petits oursons l’an passé alors cette année, en voyant le thème de la danse classique dans le livre Gâteaux Magiques en surfant sur le net, je suis partie sur cette idée, même si ma fille n’a ni tutu, ni pointes et commence à peine le modern-jazz. Comme je tiens à ce que le goût ne soit pas décevant par rapport au visuel (puisque des adultes vont finir par le déguster ce gâteau alors que les enfants préfèreront les bonbons !), j’ai opté pour un fondant au chocolat pour la base (j’ai pris la recette sur le site du Relais Desserts) avec un glaçage à base de cream cheese et mascarpone.

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#756f75″]Ingrédients [/typography]

Pour le fondant au chocolat

1 gros œuf
180 g de sucre
35 g de beurre fondu
35 g d’huile
120 g de farine
5 g de levure chimique
75 g de crème 35 %
145 g de lait entier
25 g de poudre de cacao
30 g de chocolat 70 % fondu

Pour le glaçage et la couche intérieure
50 g de beurre à température ambiante
110g de sucre glace
110g de cream cheese
150g de mascarpone

Pour la déco
des petits oursons au chocolat
un mikado
des marshmallow pink
de la pâte à sucre noir, blanche et rose
des cure-dents en bois

[typography font= »Cabin Sketch » size= »24″ size_format= »px » color= »#8a8a8a »]Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?[/typography]

Le matin j’ai préparé la base et le glaçage. Dans un saladier, mélangez ensemble l’œuf, le sucre, le beurre fondu et l’huile puis ajoutez la farine  et la levure. Ajoutez ensuite la crème, le lait, le cacao en poudre et tout à la fin, le chocolat fondu (du bon chocolat c’est important !). Versez dans un moule beurré de petit diamètre si possible (j’ai utilisé une nouvelle fois mon cercle à pâtisserie en le beurrant et en mettant au four et sur les bords extérieurs du papier aluminium pour que la pâte ne s’échappe pas. Faites cuire à thermostat 6, 45 à 50 min. Vérifiez la cuisson en piquant avec une pointe de couteau  qui doit ressortir sèche. Laissez refroidir le gâteau complètement puis coupez les en deux dans en deux hauteurs égales.

Pendant la cuisson, préparez votre glaçage. Mélangez le beurre à température ambiante avec le sucre glace puis ajoutez le cream cheese et le mascarpone et fouettez le tout. Donnez la couleur rose à votre glaçage avec un colorant alimentaire en ayant la main légère quitte à ajouter de la poudre par la suite. Réservez au frigo.

Couvrez la première couche de gâteau avec ce glaçage, posez la seconde couche dessus puis de la manière la plus uniforme possible, déposez votre glaçage sur le dessus et le tour du gâteau. Pour faire tenir les oursons et autres éléments de décor, utilisez des cure-dents. Pour les tutus des oursons, je souhaitais de la barbapapa (il en existait en pot dans le supermarché le plus proche de chez moi il y a quelques mois) mais je n’en ai pas trouvé (je n’ai pas cherché en ligne, les frais de port sont souvent rédhibitoires pour moi quelque soit l’achat) alors j’ai utilisé de la pâte à sucre blanche que j’ai coloré en rose. Pour le piano (oui oui c’est un piano), j’ai coloré de la pâte à sucre blanche en noir.  J’ai remis le tout ai frais une fois décoré pour le glaçage prenne bien.

 

gâteau pink 3

gâteau pink 3

gâteau pink 4

Verdict ? Ma fille a eu sa dose de rose et les petits oursons en tutu lui ont beaucoup plu. Niveau goût, ce gâteau au chocolat est très bon, fondant, bien cacaoté et cela se marie bien avec le glaçage au mascarpone. Dans la version originale, il est associé avec une ganache chocolat blanc tonka que j’ai envie d’essayer une autre fois.

Et vous, vous avez déjà mangé un dessert rose ?

(ceci est ma participation aux mercredis gourmands d’Anne-Laure T.)

gâteau anniversaire magie 5

Oh encore un gâteau d’anniversaire sur la magie ! En effet l’année dernière à la même époque, je m’amusais à faire passer un ourson en chocolat dans un cerceau et la « passion » (le terme peut paraitre un peu fort mais après le 50ème je peux te faire un tour maman? de la journée, il ne me parait plus du tout exagéré) de mon fils n’ayant pas changé, j’ai bûché sur le même sujet à l’approche de ses 7 ans. Je m’étais donnée comme contrainte personnelle, un gâteau thématique bon, ce qui éliminait dans mon esprit toutes réalisations à base de génoise (définitivement pas mon truc…bye bye rainbow cake) ou à base de gâteau yaourt même si customisé ça peut être pas trop mal. Comme je voulais le décorer, je ne pouvais pas préparer d’entremets ou de chose trop molle pour pouvoir le garnir de décorations. Quant au principal intéressé, il avait émis quelques désidératas personnels : pas de gâteau au chocolat, mais du chocolat blanc et des fruits rouges….simple, non ?

Côté déco, je voulais tester la fameuse pâte d’amande spéciale pâtisserie dont j’avais entendu parler sur le blog de Rose and Cook mais malheureusement elle était en rupture de stock. Je me suis donc rabattue sur la pâte à sucre même si gustativement, je trouve cela sans intérêt (parfumé ou pas), cela m’a donné au moins l’occasion de la travailler et je dois admettre que c’est beaucoup plus facile qu’avec la pâte d’amande classique comme j’avais coutume de le faire les autres années. J’ai acheté de la pâte à sucre blanche et bleu et du colorant en poudre noire ( ainsi qu’un kit d’outils spécial pâte à sucre à moins de 3 euros chez Chronostock mais je l’ai finalement assez peu utilisé pour cette première fois). J’ai réalisé le décor la veille et j’ai tout gardé dans une boîte hermétique au frigo.

Pour le gâteau, j’ai finalement opté pour un moelleux à la vanille ( j’ai trouvé la recette sur le blog Confessions d’une gourmande) que j’ai transformé en gâteau d’anniversaire à étages en alternant avec des couches de gelée aux fruits rouges et de ganache au chocolat blanc.

Pour le glaçage extérieur, je n’avais pas envie d’un tout pâte à sucre (tout le monde aurait probablement dépiauter le gâteau et j’aurais poussé des cris de désespoir) mais il fallait quelque chose sur lequel je puisse accrocher les diverses décorations en pâte à sucre (et qui soit bon sans être trop sucré pour que l’ensemble ne soit pas étouffe-chrétien ou écoeurant….comment ça je suis compliquée ?). J’ai finalement décidé de garder de la ganache au chocolat blanc pour en recouvrir le layer cake.

Ingrédients

Pour le moelleux à la vanille

130 g de sucre en poudre
3 oeufs
1 pincée de sel
80 ml de lait
40 g de beurre fondu
200 g de farine
1 sachet de levure chimique
1 sachet de sucre vanillé

Pour la gelée de fruits rouges

2 purées de fruits rouges CapFruit (une purée pèse 450g)
6g d’agar-agar

Pour la ganache au chocolat blanc

400g de chocolat blanc Ivoire Valrhona
250g de crème liquide

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Réalisez le moelleux à la vanille en battant les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange mousse et blanchisse. Ajoutez le sel, le lait et le beurre sans cesser de battre. Incorporez la farine, la levure et le sucre vanillé (j’ai ajouté les grains d’une demie-gousse de vanille, à vous de voir). Versez la préparation dans un cercle à pâtisserie de diamètre 16 ou 18 cm si vous voulez avoir de la hauteur (sinon dans un moule beurré de 20 cm). Entourez le cercle de papier aluminium sur l’extérieur en serrant bien pour que la pâte ne puisse s’échapper, posez sur une plaque et mettez au four de 35 à 40 minutes dans un four préchauffé à 180°. Si le dessus du gâteau dore trop vite, mettez du papier aluminium dessus. Le moelleux est prêt lorsque la lame du couteau ressort sèche.

Laissez refroidir le gâteau, sortez le délicatement du cercle à pâtisserie et coupez le en 3 épaisseurs équivalentes.

Pour la gelée aux fruits rouges, faites chauffer les purée avec l’agar-agar dans une casserole jusqu’à ébullition et sans jamais cesser de remuer. Versez la moitié de la gelée dans le cercle de pâtisserie que vous avez utilisé et avec le même diamètre (s’il s’échappe un peu de gelée pas de panique, la couche restera suffisamment épaisse…petite précision, j’ai mis ce cercle sur une assiette avec du papier cuisson dessus). J’ai versé le reste de la gelée dans un moule carré tapissée de papier cuisson et j’ai mis le cercle et le moule au frigo jusqu’à ce que la gelée prenne. Pour obtenir deux cercles de gelée identiques, j’ai démoulé délicatement dans un premier temps le cercle puis je l’ai posé sur ma plaque de gelée dans le moule carré et je n’ai gardé que le cercle.

Avant de procéder au montage du gâteau, il faut préparer la ganache au chocolat blanc. Hachez le chocolat blanc finement et mettez le dans un saladier. Portez la crème liquide à ébullition et versez la sur le chocolat blanc. Remuez jusqu’à obtenir une ganache lisse et brillante puis laissez refroidir.

gâteau anniversaire magie

Pour monter le layer cake, commencez par une couche de moelleux à la vanille, une couche de gelée aux fruits rouges puis recouvrez de ganache au chocolat blanc. Renouvelez l’ensemble de ces couches et finissez par le dernier tiers du moelleux. Nappez de ganache au chocolat blanc une première fois, mettez au frigo puis recommencez et avant que le chocolat blanc ne durcisse tout à fait, collez les décorations en pâte à sucre (ou pâte d’amande). Réservez au frigo jusqu’au moment de servir.

gâteau anniversaire magie 6

 

gâteau anniversaire magie 2

gâteau anniversaire magie 3

gâteau anniversaire magie 4

Verdict ? le mariage moelleux à la vanille, gelée aux fruits rouges et chocolat blanc est gourmand mais assez léger pour être dégusté en été même quand il fait chaud.  Je crois que j’ai réussi le pari d’un layer cake décoré à l’extérieur mais bon à l’intérieur y compris pour les grands et becs sucrés. Le fiston a adoré les cartes, le chapeau et la baguette.

Le prochain layer cake sera celui de l’anniversaire de ma fille et comme vous vous en doutez, j’ai déjà planché sur le sujet : )

Avec ce gâteau d’anniversaire spécial magie , je participe au concours du blog Ten.

Et vous, vous avez déjà fait des gâteaux à thème pour une occasion spéciale ou un anniversaire ?

Elle voulait un gâteau princesse pour ses 3 ans, j’aurais pu réaliser un gâteau avec une Barbie dedans mais j’avais envie de créer un petit décor. Une base de gâteau léger à la noisette trouvée dans I love cakes, des bonbons et des boudoirs pour un carrosse, une couronne en pâte d’amande que j’ai bien eu du mal à faire tenir malgré un séjour prolongé au frigo et un petit ourson princesse (ciel j’ai oublié sa robe sur la première photo !).

La prochaine fois j’essaie la pâte à sucre je crois car pour les petits détails, j’ai eu un peu de mal à travailler la pâte d’amande.

Des cœurs, du rose, des bonbons, j’en pensais avoir rempli correctement le cahier des charges mais la Miss a surtout été concentrée sur les bougies (qui se rallumaient sans cesse…gnark gnark gnark).

 

Chaque année, quand l’anniversaire des enfants approche, je me lance dans une intense cogitation pour trouver LE gâteau qui fera briller les étoiles dans leurs yeux. Bon, à vrai dire, au tout début, ils étaient trop jeunes pour vraiment apprécier et c’était juste pour m’entraîner pour les années suivantes…sauf que maintenant impossible de revenir en arrière et de présenter un gâteau yaourt et quelques bougies après avoir préparer le gâteau Trotro (2 ans), le gâteau monstre (3 ans), le coffre de pirate et le gâteau rock and roll spécial playmobil l’an dernier.

Comme le fiston a une passion (passagère?) pour la magie, j’avais déjà un thème de fixé. Ensuite je voulais quelque chose de sympa visuellement mais de bon aussi et si possible une base jamais essayée. Je n’avais pas de pâte à sucre sous la main et je n’étais pas plus emballée que ça pour cette idée. Je souhaitais aussi que le décor soit entièrement comestible, c’est là que j’ai pensé aux oursons à la guimauve (vu la chaleur, pas forcément évident de les préserver intact).

 Pour la base, j’ai préparé un gâteau très fondant aux amandes et aux framboises car il fallait une texture qui, à la fois, ne s’écroule pas, mais permette de planter des éléments du décor dedans. J’ai mis des framboises fraiches à la place des surgelés mais seulement une barquette, sinon je n’ai pas touché à la recette. Il est moelleux, il se déguste peut-être plus facilement en été qu’un gâteau au chocolat bref je le conseille hors anniversaire.

Pour le décor, le nœud papillon, le chapeau et la cape du magicien sont en pâte d’amande (avec du colorant alimentaire rouge) ainsi que le coffre. J’ai utilisé des mikado pour la baguette comme pour délimiter la scène et planter les rideaux, des pailles d’or pour le fauteuil et un carambar pour le cerceau (et j’ai triché pour le côté lévitation avec une pique en bois).

Un peu de barbe à papa autour et c’était prêt…simple mais efficace, le fiston n’en revenait pas…la magicienne c’était moi l’espace d’un instant )

Maintenant j’ai un mois pour trouver une idée pour Miss Zen )

 

Pin It