Tag

gagnants

Browsing

Lundi soir, après avoir abandonné l’idée d’un coucher à des heures raisonnables, après avoir avalé mon 6ème berlingot de gaviscon de la journée, j’ai regardé une émission consacrée aux gagnants du loto.

Je pensais que j’allais baver d’envie devant l’évocation de sommes que je ne gagnerais même pas en plusieurs vies mais j’ai découvert une toute autre réalité :

la Française des jeux aime jouer avec tes nerfs. Imagine déjà qu’il te faut  précieusement garder ton ticket gagnant jusqu’au jour où tu es convoqué (où cacher le bout de papier? ce serait ballot de le planquer tellement bien qu’il devient introuvable)…à Paris. Provinciales, provinciaux, tu te retrouves à avoir des sueurs froides pendant tout le voyage, la main serrée contre ton porte-feuille, ton soutien-gorge, ta petite culotte selon l’endroit où tu dissimules le précieux sésame.

– Une fois arrivé à bon port, une des responsables de la cellule du service gagnant, part avec ton ticket vérifier dans une machine qu’il est bien valable…là, à mon avis tu es à deux doigts de l’AVC…

– C’est sûrement pour ça que la Française des jeux te parque dans un petit salon, style maison témoin et qu’elle te sert du champagne

– La responsable de la communication arrive alors avec un énorme chèque en carton pour la photo et un vrai chèque qu’il te faudra encaisser de retour chez toi….en clair le trajet du retour risque d’être encore plus désagréable que le trajet de l’aller

– Tu crois que tu as enduré le pire mais un stage pour t’apprendre à placer et à gérer ton argent t’attend encore…tu te voyais déjà sur une plage de cocotiers et tu te retrouves dans une salle de projection à répondre à un quizz sur les sivac, les donations, l’impôt sur la grande fortune…

– Avant de gagner, tu t’imaginais généreux, mettant à l’abri ceux que tu aimes…tu te découvres alors beaucoup beaucoup d’amis, tu n’as jamais reçu autant de courriers et tu dois apprendre à dire non si tu veux voir la couleur de ton pactole

– Tu penses que ta vie va être rose mais l’existence même du service gagnant de la Française des jeux, (pas vraiment cellule psychologique, mais soutien téléphonique voire présentiel ), te laisse imaginer que les choses ne sont pas aussi simples (cela dit, il faut avoir péché comme une malade dans une vie antérieure pour travailler dans ce service où tu reçois  tous les jours des cartes postales du monde entier alors que toi tu restes dans ton bureau parisien, où tu écoutes les jérémiades de gagnantes qui ont du mal à ne plus bosser alors que toi tu rêves de passer à mi-temps, où tu visites leur nouvelle baraque avec piscine, jacuzzi et voiture dernier cri alors que tu as du mal à boucler les fins de mois ?)

– Pour qu’on ne t’accuse pas de prendre la grosse tête, de ne pas être rester simple, de t’être embourgeoisée, tu décides de t’offrir un voyage de noces en…Belgique (je n’invente rien, un des couples présentés pendant le reportage et qui a empoché  1,5 millions d’euros a émis ce souhait). Je n’ai rien contre la Belgique mais côté destinations de rêves, je crois qu’on peut trouver mieux.

– Enfin qui te donne l’envie d’avoir envie comme dirait l’autre quand tu peux tout t’offrir?

Néanmoins, ce reportage serait-il une publicité déguisée pour t’inciter toi, spectatrice qui vient de recevoir tes impôts sur le revenu, ta taxe d’habitation et qui doit habiller toute la famille pour la rentrée, à jouer ? Le journaliste te rappelant qu’un français sur 4 joue (ou a joué) ou qu’en Europe ils sont 35 millions à céder aux sirènes de l’Euromillion, cela te donne une idée de tes chances de gagner (même si 100% des gagnants ont tenté leur chance!) et aussi de l’argent qui est mis de côté même en cas de grosse cagnotte.

Mais comme je ne suis pas à une contradiction près, j’ai fait un loto flash pour les 11 millions à remporter vendredi….

Et toi, tu joues ou pas au loto?

Pin It