Tag

février

Browsing

Février, mois le plus court de l’année m’a paru pourtant bien long. Peut-être parce que je n’ai pas quitté Lyon depuis novembre, peut-être parce que j’ai attendu des mails qui ne sont jamais arrivés, peut-être parce que j’ai résisté de toutes mes forces aux microbes de la nounou et de l’homme et que cela m’a épuisé..

Février a rimé avec opération et hospitalisation. Je me suis violentée pour affronter ces bâtiments imposants (pourquoi mon regard se pose toujours sur « médecine légale » ou « réanimation » ?), ces couloirs blancs et sans fin, pour rentrer dans une chambre surchauffée. Heureusement pas d’odeur d’éther, heureusement un siège sur lequel j’ai pu vite m’assoir. Les repas avaient l’air toujours aussi insipides que lors de mes accouchements et servis à 18h30, histoire de redonner le moral au patient. Comme pour les cantines scolaires, je suis sûre qu’il est possible de marier qualité et restauration collective, quitte à payer un peu plus cher.

Pour rester dans la thématique, on a contribué chacun de notre côté dans la famille, au trou de la sécurité sociale : pédiatre pour l’une, médecin généraliste pour l’autre, gynécologue pour moi et j’en passe.

J’ai carrément fait le coup du malaise vagal à l’homme  alors que j’étais assise dans un fauteuil de cinéma, en attendant le film Le discours d’un roi (dans lequel Colin Firth est excellent). J’ai eu du mal à le convaincre à remettre un pied au cinéma après cet épisode et tout compte fait j’aurais très bien pu vivre sans voir, Sex friend, comédie romantique bien en dessous de Love actualy ou 4 mariages et un enterrement par exemple.

Le mois a été semé de crêpes, cookies, madeleines, chouquettes et fondue au chocolat et d’infusion nouvelle génération pour digérer. Pour une fois, je me suis même aventurée sur le terrain du salé, avec mon premier sauté de veau aux olives qui a connu un succès inespéré.

Les nourritures n’ont pas été que terrestres : sur ma table de chevet, La baby-sitter de Blondel (bientôt oublié), Madame Tabaret n’est pas une femme à l’univers cinématographique plaisant mais vraiment trop court pour commencer à rentrer dans l’histoire, Le dernier mort de Mitterrand ou le culte du secret, l’attraction du pouvoir, D’un pôle à l’autre qui m’a bien moins amusé que je ne l’attendais et surtout Nos étoiles ont filé, gros choc de ce début d’année sur lequel je reviendrai cette semaine.

Février a eu aussi son lot de premières fois :  premier loto façon bingo mais sans remporter le panier garni, premier spectacle extra-scolaire du chérubin, premier week-end de maman en solo.

Et en vrac : un concert de Cocoon annulé, un besoin de s’aérer quelques jours ailleurs, le lit du chérubin à changer, un ordinateur qui s’éteint intempestivement, un après-midi en amoureux, une paire de chaussures toujours pas achetée, une pasta party entre blogueuses lyonnaises, une séance playmobil chez Madame Sophie, des week-end bien remplis jusqu’à mi avril, un appareil à fondue ou à raclette à gagner, des cadeaux dans ma boîte aux lettres, les séances de kiné de Miss Zen arrêtées, une réponse à un entretien en suspens, une prise électrique qui aurait pu nous être fatale, une nouvelle poussette à tester, un rubicube géant croisé lors du carnaval des lycéens, quelques heures de repassage en chantant à tue-tête du Richard Cocciante (oui tu peux te moquer, j’assume), une envie de quitter les pulls et les manteaux….

Dis, le printemps c’est pour bientôt?

Edit : je l’ai eu ma réponse ..négative, pour finir ce mois en beauté )

Ce mois de février je
ne l’ai pas vu défiler ! j’ai essayé de profiter de chaque seconde
puisque c’était le dernier mois à la maison avec le chérubin et Miss
Zen loin des contraintes de tout travail, loin des rythmes de folie, loin
des semaines où on attend le samedi avec impatience dès le
lundi…comme pour le mois dernier, voici un résumé en images des
moments gourmands, culturels, personnels, touristiques de ce mois de
février
.



De haut en bas : ballade dans le vieux Lyon; la plage devant l’hôtel des thermes à St Malo; encore de la neige à Lyon; des chocolats pour la Saint Valentin; les brise-lames de St Malo; un roman léger et drôle sur l’amour; un nouveau locataire dans ma cuisine, la MAP; une amie avec qui j’ai vécu une semaine hors du commun; un film avec le regard particulier de Guillaume Canet; des muffins aux M&Ms; un cake poire-chocolat; une sortie à la cité des enfants entre l’homme et le chérubin qui veut absolument y retourner; des crêpes pour la chandeleur; le dernier album de Benjamin Biolay rempli de chansons assez variétoches comme je les aime; le dernier film Disney La princesse et la grenouille vu avec le chérubin; Miss Zen qui tente le retournement ventre-dos.


Et toi ton mois de février?  publie ton best-of
sur ton blog, laisse-moi un commentaire pour m’ avertir, insère la
bannière ci-dessus si tu le souhaites et je ferai le lien vers les
participations ainsi que Virginie B…allez je suis sûre que ton mois de février a été riche en couleurs !

Alice

Zaza

Pin It