Tag

féminité

Browsing

Le jour de la fête des mères, j’ai mis une robe décolleté …bon ok je ne ressemblais pas vraiment à Monica Cruz, même de dos dans le noir mais mon fils l’a tout de suite remarqué et m’a complimenté « maman, tu es belle » et l’homme de renchérir.

Sauf que je ne les ai pas cru…ou plutôt  j’avais envie de leur dire : « oui mais vous c’est pas pareil ! …même en jogging, le cheveux gras et la peau terne, vous ne me trouveriez pas moche..Ou vous oseriez pas le dire « . Oui, je sais je suis pénible.

Je n’ai jamais été une tombeuse, une bombe. Dans la rue, on n’a jamais parlé de moi, les hommes n’ont jamais été nus, ne se sont jamais jetés sur moi pour m’arracher ma vertu (copyright Balavoine).

Pourtant avant que je devienne maman, j’avais quelques prétendants, les mots doux et la cour qui avec, quelques admirateurs même si je n’étais pas célibataire et ma foi, cela était loin d’être désagréable.

Depuis 5 ans, je suis devenue totalement transparente, je ne croise pas l’once d’un regard charmeur, je n’ai droit à aucun plan drague même totalement ringard, personne ne veut mon numéro de téléphone si ce n’est les cuisine Vogica.

Je ne me balade pas tout le temps une poussette greffée dans les mains, je ne parle pas de ma progéniture après 2 minutes de conversation en dégainant les photos, je me maquille et mets des bijoux, j’essaie de rester féminine.

C’est vrai que j’ai un peu oublié mon corps, que je n’en prends pas soin comme il faudrait. Je le camoufle souvent car je le trouve trop rond et trop mou de partout. Mon budget fringue n’existe plus depuis que leurs armoires sont à remplir régulièrement.

J’ai abandonné la danse faute de temps…il y a quelques jours j’ai testé l’Urban dance avec Coachclub et j’espère persévérer, je continue de lire Zermati sans brûler les étapes. Peut-être qu’il faut que je me réapproprie un peu plus tout ce qui est en dessous de ma tête et que le jour où je me trouverais jolie… mais la route est longue.

J’ai toujours envie de séduire, de rire pour des bêtises entre copines à la terrasse d’un café, d’écouter les histoires de cœur de mes amies célibataires….derrière la mère, la femme est toujours là mais faut croire qu’elle est totalement planquée.

et toi, tu arrives à être femme et maman?

Le jour où, en consultant la liste des choses à emporter dans la valise pour la maternité, j’ai découvert l’existence des slips jetables, j’ai pensé à cette citation de Woody Allen Si Dieu existe, j’espère qu’il a une bonne excuse.

Le jour où j’ai enfilé pour la première fois un slip jetable, j’ai connu un grand moment de solitude et je me suis dit qu’un homme avait du concevoir ce produit pour se venger de ne jamais connaître les joies de la grossesse.

Non parce la photo ne montre pas le rendu que cela aura même sur la plus bimbo des bimbos, à savoir l’effet rosette (nom d’un saucisson lyonnais pour celles qui ne connaissent pas) en beaucoup moins appétissant. Démonstration ci-dessous :

Demeure une question essentielle : quelle est l’utilité du fameux filet qui laisse passer notre fessier bien flasque après ces quelques mois d’inactivité (sauf si on suit les conseils d’E-Zabel et de son coach sportif) ?

Hypothèse 1 : l’objectif est de passer toute envie à votre gars de remettre le couvert devant la beauté de votre nouveau-né si jusque là son désir n’a été émoussé ni par les auréoles XXL de vos seins, ni par vos cheveux gras spécial après-accouchement, ni par vos cernes bleus qui pourraient faire de la concurrence à celles de Guy Bedos, ni par votre penchant consistant à éclater en sanglots au premier mot non mûrement réflêchi.

Hypothèse 2 purement médical : l’idée est de pouvoir atteindre la partie charnue de la fesse en cas de soins par piqure en un temps un mouvement

Hypothèse 3 : le filet coûte moins cher car on utilise moins de matière première (je n’ose pas dire tissu, ce n’est même pas le cas)

Hypothèse 4 : le filet tient mieux en place les serviettes maxi spéciales lochies (rien que le nom, ça fait envie)…non seulement tu as l’impression d’être incontinente avec ta couche façon Tenia mais en plus tu ressembles à gigot.

Je veux bien admettre que le jetable permette d’économiser lessive, lavage à la main en cas de tâches à un moment de ta vie où tu as envie de tout sauf de te retrouver penchée au-dessus de ton évier à frotter comme une malade. Je suis bien conscience que suite de couches ne rime pas avec féminité et  glamour.

Mais pourquoi le slip jetable doit-il forcément être hideux? quelques motifs rigolos (faut voir), zen ou nature ça relève de l’impensable?…… Je crois qu’un marché s’ouvre à moi, ça va en jeter sur mon CV….

Et vous, avez-vous connu un grand moment de solitude? ou le slip jetable? ou les deux?


Je sais vous attendiez votre rdv du vendredi matin avec une certaine impatience (si, si faites un effort, faites-moi plaisir)…aussi quelle ne fut pas votre déception, en trouvant le même billet que la veille.

Si je vous dis que j’ai préféré le moelleux de mon oreiller hier soir à la dureté de mon clavier, vous m’excusez?

Glop : Cette semaine, j’ai osé LA tenue féminine…ben oui maintenant que j’ai les bottes faites rien que pour moi, j’ai fait péter la petite robe en laine et le legging. Vu que je suis abonnée aux pantalons, mes yeux ont eu un temps d’adaptation par rapport à la longueur de la robe bien en dessus du genou. J’ai demandé 10 fois à l’homme si c’était pas trop court pour aller au boulot (lui « ben non à part si ton boulot c’est le couvent ») et puis j’ai décidé que malgré mes genoux cagneux, mes jambes un peu dodues, ma plastique non de rêve, j’avais envie moi aussi de m’habiller en fille et que si les gens étaient indisposés par mon physique, ils n’avaient qu’à détourner le regard.
Verdict? aucune plainte déposée à mon encontre jusqu’à aujourd »hui, des compliments de certaines de mes collègues féminines et une satisfaction à avoir dépassé mes complexes temporairement.

Glop : Le nombre de personnes qui est descendu dans la rue Jeudi et pour une fois pas que des fonctionnaires, ce qui coupe court aux réflexions désagréables habituelles (et je sais de quoi je cause, je suis fonctionnaire)….j’en connais un qui ne pourra plus fanfaronner sur le fait qu’en France quand il y a une grève, on ne s’en aperçoit pas.

Pas Glop : Seulement 16 personnes pour répondre au questionnaire du siècle ? ….va falloir se réveiller dans la blogosphère, appeler un ami, faire du buzz, linker comme des malades, sinon je pars bouder !) 

Glop : votre môme est sportif, casse-cou ? votre neveu est un pro des cascades? votre filleul ne cesse de faire le pître? Prenez-le en photo et gagnez peut-être une Wii ! Ca se passe sur le blog Allez on bouge et vous avez jusqu’à dimanche 1er février inclus.

Allez sur ce, reposez-vous bien et  profitez du week-end !

Pin It