Tag

facile

Browsing

Début novembre,  j’ai rejoint l’équipe de choc du blog Mathon pour proposer des recettes sucrées et gourmandes et pour mon premier billet, j’ai préparé un brownie au chocolat blanc que je te laisse découvrir sur le blog Mathon.fr. Il est facile et rapide à réaliser et question goût il a fait l’unanimité.

Sur ce blog, tu peux également découvrir les tests d’appareils et d’ustensiles de cuisine d‘Electroméninges, les recettes bio de D’âme bio, les billets de Julie Schwob, les recettes d’Annie et de Pure gourmandise. Bref de quoi avoir l’eau à la bouche !

Et toi, une recette de brownie originale à partager?

(ceci est ma participation aux mercredis gourmands d‘Anne-Laure T)

Le crumble c’est LE dessert qui s’adapte à toutes les saisons selon les fruits qu’on trouve sur le marché. Une fois sorti du four, cela parfume délicieusement la maison …et si des amis débarquent pendant les vacances, c’est rapide et facile !

Qu’est ce qu’il te faut ? 3 ou 4 pêches; 1 fève tonka; 50g de beurre; 50g de farine; 50g de sucre; 50g de poudre d’amande

Et maintenant qu’est ce tu fais ? Préchauffe le four sur 200° (th7). Epluche les pêches et coupe les en quartiers. Répartis les dans 4 ramequins. Rape la fève tonka et mets en sur les pêches.

Coupe le beurre bien froid en petits morceaux et mets dans un grand bol. Ajoute la farine, le sucre et la poudre d’amandes. Travaille la pâte en l’effritant du bout des doigts jusqu’à lui donner une consistance sableuse (mais pas trop longtemps). Répartis la pâte sur les fruits et enfourne 15 minutes.

Déguste tiède avec une boule de glace à la vanille (ou pas).

Verdict? excellent et pourtant tellement simple ! La fève tonka apporte vraiment quelque chose en plus. Comme il me restait un peu de pâte avec les quantités indiquées, j’ai préparé deux crumbles de plus avec des abricots dessous…très bon aussi même si l’abricot cuit a toujours une petite acidité que j’aimerais gommer !

 

Et toi, le crumble tu le préfères à quoi? avec ou sans glace?

Je sens que ça va hurler dans les clubs de croqueuses de chocolat..Le chocolat blanc n’est pas du chocolat ! quelle imposture ! usurpatrice ! et dire qu’elle se présentait comme une accro !

N’empêche que dans le top 50 des gourmandises qui me font pousser des petits soupirs d’extase, se trouve en bonne place la mousse au chocolat blanc de monoprix gourmet qui s’achète individuellement (et si vraiment ça te défrise le chocolat blanc, elle existe aussi en version chocolat lait et chocolat noir).

Sauf qu’elle a disparu des rayons du monop’ que je fréquente depuis un petit moment et qu’en plus niveau prix elle contribue à creuser un trou dans mon budget.

Et si je la faisais moi-même pensais-je alors en découvrant une tablette de chocolat blanc dans ma cuisine? 10 minutes plus tard, j’avais rempli 6 ramequins !

Qu’est ce qu’il te faut? une tablette de chocolat blanc pâtissier; 25cl de crème fraîche liquide; des framboises (facultatif)

Et maintenant qu’est ce que tu fais?
– fais fondre le chocolat au micro-ondes comme indiqué sur le papier de la tablette et mélange bien en sortant le bol du micro-ondes (tu peux aussi faire fondre au bain-marie);

– place un saladier au frigo un peu auparavant ainsi que la crème fleurette;

– bats en chantilly bien ferme la crème fleurette dans ton saladier froid;

– mets la moitié de la chantilly avec le chocolat fondu pour assouplir ce dernier puis incorpore le reste très délicatement;

– mets au frigo pendant au moins une nuit (oui je sais c’est inhumain) ta mousse servie individuellement dans des ramequins (c’est plus joli);

– dépose quelques framboises sur le dessus de tes mousses avant de servir.

Verdict? pour le prix d’une tablette et d’une brique de crème fraîche liquide, tu as 6 mousses au chocolat. Au niveau goût, ça se mange tout seul, mes deux hommes n’en laissent pas une miette, c’est terriblement régressif et se marie à merveille avec le côté acidulé des framboises. Cela ne prend pas plus de 10 minutes ! La mousse maison gagne donc par K.O. !

Et toi, jamais tu ne mangeras de chocolat blanc? (et jamais tu ne remettras les pieds sur ce blog par déception ?)

Pin It