Tag

érotisme

Browsing

Oreilles chastes ou pudibondes, attention aujourd’hui je m’en vais vous causer de seske ! Je vais sûrement m’attirer des requêtes bien ciblées sur google avec le titre de mon article mais le sujet était trop tentant : Samedi soir, Canal plus proposait après minuit une série de courts-métrages olé olé destinée aux femmes. Après avoir lu l’article dans Télérama, j’ai voulu savoir à quoi ça ressemblait un porno pour les femmes.

Le premier court métrage était de et avec Arielle Dombasle et je cherche encore ce qu’il y avait d’érotique, de chaud dans son film. On la voit en train de se balader dans des grands magasins à la recherche de poupée Barbie ou consoeurs qu’elle filme sous toutes les coutures, qu’elle achète, qu’elle découpe puis est interrogée par les flics pour attentat aux bonnes moeurs…c’était tellement ridicule que j’étais morte de rire sur mon canapé et que l’homme a eu une pensée émue pour tous les taulards de France qui attendait leur porno du samedi soir et qui sont tombés sur ça )

Le court métrage de Laetitia Masson était tout aussi étrange : pas une seule scène explicite mais un questionnement des acteurs sur leur pratique  chantée récemment par Lorie  dans une de ses chansons…la sodomie. Seul le sujet était brûlant, pour le reste on avait un peu l’impression d’assister à un documentaire, c’était comme qui dirait un hors sujet.

Les films de Lola Doillon (la réalisatrice du film sur l’adolescence « Et toi t’es sur qui? ») ou de Mélanie Laurent étaient nettement plus érotiques. Ici point de gros plan façon chirurgicale même si rien n’est caché de l’anatomie féminine et masculine; ici pas de  geignement disproportionné mais des petits soupirs de plaisir; ici pas de gang bang, de gonzo, de cochonnerie faciale et autres scènes qui réduisent la femme à un morceau de viande mais deux partenaires (ou trois, soyons fous) qui se font du bien sans s’avilir. Je me demande tout de même si le porno peut plaire aux femmes, si l’excitation passe par l’image et l’explicite ou si cela se joue ailleurs, autrement.

J’attends vos avis, de femmes ou d’hommes, sur la question…

Pin It