Tag

émission

Browsing

J’avoue j’ai un peu lâché l’affaire sur les derniers épisodes de l’émission vu que je bûchais sur divers devoirs mais ce soir je ne voulais pas rater la finale Xavier/Élisabeth.

La première épreuve consiste en une boîte mystère géante préparée par Pierre Hermé avec des ingrédients indispensables pour la pâtisserie, des fruits et des épices. Il faut utiliser tous les éléments (melon, pêches, abricots, du chocolat blanc, du lait) sinon c’est pas drôle ) pour réaliser 3 mignardises et un dessert en 2h30..quelle épreuve de malade !

Élisabeth se lance dans des macarons cardamone/chocolat blanc/framboise/fleur d’oranger (gonflé, non?) devant le roi (pour moi) de ce biscuit mais prépare une salade de fruits pour le dessert (banal, non?). Xavier propose des fruits pochés de son côté. Le jury fait la tronche. Du coup Élisabeth décide de réaliser une glace à moins d’une demie-heure de la fin de l’épreuve. Devant les présentations, inutile de préciser que je salive sur mon canapé.

Le dessert de Xavier convint plus le jury que ses mignardises alors qu’Élisabeth a plu avec ses macarons. Le suspense est entier. Xavier a 12 points, Élisabeth 16 points.

Pour la seconde épreuve, les candidats doivent préparer un menu pour 30 personnes et les chefs après s’être approvisionnés au marché. Je crois que j’aurais passé une nuit blanche à leur place ! Heureusement chacun a une brigade de choc avec lui (les candidats qui sont restés dans les 10 derniers) pour les aider dans ce challenge.

Le menu d’Élisabeth : des noix de St Jacques poêlées, servies avec des tagliatelles de légumes, un filet de bar et une religieuse à sa façon.

Le menu de Xavier : tartare de dorade exotique en entrée, thon snacké avec sauce aux fruits rouge et petits légumes et une tartelette aux framboises.

L’entrée de Xavier est plus appréciée que celle d’Élisabeth. Son dessert n’est pas d’une originalité exceptionnelle mais ne déplait pas. La religieuse à base de macarons d’Élisabeth est juste magnifique ! j’en veux, tout de suite !

Le résultat est une totale égalité entre les candidats (tu y crois toi?..bon on va dire qu’ils étaient très bons tous les deux mais pas forcément sur les mêmes plats). Du coup Élisabeth a 31 points, Xavier 27 points.

La dernière épreuve se déroule dans le restaurant de Frédéric Anton. Fallait bien que la production fasse pleurer un peu les candidats qui, cette année, n’ont pas beaucoup versé de larmes, alors elle fait venir une partie de leur famille. Cette fois, les candidats doivent travailler le même ingrédient (les langoustines dans un cas, des cailles dans un autre cas) pour présenter leurs plats. A les voir courir dans tous les sens, je me demande comment on peut gérer ce stress sans incidence sur sa santé tous les jours.

La raviole aux langoustines d’Élisabeth me fait saliver mais n’est-ce pas un peu radin ? (une raviole par assiette !). Xavier a cuisiné une caille aux cèpes et aux langoustines..il est 23h mais je trouve ça très appétissant. Dommage qu’on ait pas l’odeur car les chefs répètent plusieurs fois que ça sent très bon. Pas de dessert pour cette épreuve, snif.

C’est l’heure du direct (ou faux direct comme l’année dernière) et la dernière coupure pub (pitié !). C’est aussi interminable que l’Eurovision, qu’on en finisse. A tour de rôle, les membres du jury attribuent des points aux candidats pour l’entrée et le plat réalisés lors de la dernière épreuve. Les candidats sont à parfaite égalité avant que Frédéric Anton distribue ses notes. En fonds sonore, la production nous met la musique à suspense comme si on était dans un policier.

C’est Élisabeth qui remporte la finale Masterchef 2011 …sous vos applaudissements ) (à mon avis, les candidats le savaient déjà).

Cette année, j’ai le sentiment que l’émission a eu une connotation plus sucrée que les éditions précédentes..pas vraiment un problème pour moi ). Si il y a une version 2012, un jury avec une femme (plutôt qu’une présentatrice qui n’apporte pas grand chose) ça serait pas mal, non?

Et toi, c’était qui ton candidat favori ?

Non je ne suis pas mise à l’équitation cette semaine..honnêtement même si j’en avais très envie, je ne vois pas trop quand je pourrais m’adonner au sport équestre.

Je voulais juste m’excuser de ne pas répondre aux commentaires en ce moment, de ne pas passer sur les blogs ou incognito sans laisser de traces…je n’ai pas chopé la grosse tête, je suis toujours convaincue que le sel des blogs passe par l’échange sinon autant changer de support mais en ce moment et pour une durée indéterminée je n’ai plus le temps que j’avais avant pour tweeter, commenter, répondre, participer à des concours…

Pas plus le temps d’ailleurs d’amener Miss Zen aux bébés nageurs, pourtant je suis sûre que c’est une super expérience à vivre et si tu as besoin d’être convaincue, je te conseille de regarder la vidéo de Parole de mamans qui suit, l’occasion aussi de découvrir Ma poussette à Paris, Maman on bouge et Notre petite vie (presque) bien tranquille :

Parole de mamans – bebe nageur par ParoledeMamans

 

Et toi, ta semaine c’était comment ? celle d’Arwen

Il parait que chez M6 certaines personnes lisent mon blog et qu’elles l’aiment bien…il parait que les desserts que je mets en ligne sont beaux et supposent-elles doivent être bons. Voilà comment j’ai reçu un mail me proposant de participer à l’émission Un dîner presque parfait spécial blogueurs à Lyon (ou peut-être juste le casting pour être sélectionnée).

Je transmets immédiatement la nouvelle à mon coach personnel, l’homme qui m’encourage à répondre positivement « Tu aimerais que ton blog sorte de l’ombre, c’est l’occasion rêvée…tu aimerais devenir rédactrice free-lance, ça te donnera peut-être le coup de pouce qu’il te manque« .

Sauf que je ne suis pas une blogueuse culinaire. Je ne m’appelle pas Cathy, Requia, Pascale, Chataigne, Papille, Mercotte et toutes celles que j’oublie. Je prends beaucoup de plaisir à préparer des desserts mais je n’invente rien, je remplace tout juste un ingrédient par un autre parfois. Quant à assurer un repas en entier original et goûteux pour plusieurs personnes n’en parlons même pas.

Admettons que je me surpasse en cuisine (sous l’oeil d’une caméra? en trichant?), quid de la décoration ? j’imagine que je peux me faire prêter de la belle vaisselle mais mon canapé vient des 3 suisses, ma bibliothèque d’Ikea et mes murs sont blancs…pas franchement télégénique en somme mon appartement.

Reste le problème épineux de l’animation puisqu’une partie de l’épreuve repose sur l’ambiance et là c’est carrément le trou noir. J’achète la boule à facettes, je déguise tout le monde en revival années 80 et je propose un blind test? je vais chercher les boîtes de playmobil et je demande aux convives de monter une mise en scène sur le thème de l’émission? je transporte une ruche de mon grand-père sur la terrasse et on joue à « Apiculteur pour un soir »?

Non décidément twitter sur l’émission et écrire des billets je maîtrise plus ou moins mais improviser la danse des 7 voiles en cuisinant comme un chef amateur et accessoirement me ridiculiser devant amis, famille et collègues  je ne suis pas Cap !

Et toi, tu aurais dit oui?

 

Je me la raconte hein avec un titre pareil ? mais tu vas vite te rendre compte, grâce à ce glop/pas glop,  que le jour du tournage de l’émission Paroles de mamans (dont le thème était les bébés nageurs) à laquelle j’ai participé mercredi dernier à Paris je n’en menais pas large  :

Pas glop : restituons le contexte, j’étais une jeune fille extrêmement timide, je suis une femme toujours timide, je déteste les photos et quand je vois une caméra familiale qui tourne, je me planque sous la table….en toute logique, je devrais refuser ce qui risque d’être un supplice pour moi.

Glop : certains évoquent la fameuse audace des timides…je préfère parler de mini-défis que je me lance de temps en temps et celui-ci en est un de taille, il y a une part certaine d’excitation.

Pas glop : cela dit, le matin même, dans ma salle de bains, mes dessous-de bras n’ont jamais été autant enduits de déo…j’en glisse même un dans mon sac, au cas où le trac me fasse transpirer comme Johnny au stade de France

Glop : me voilà devant des studios de télé et c’est peut-être mon côté midinette mais je ne peux pas m’empêcher de trouver cela extraordinaire…les grosses valises noires pleine de câbles, les techniciens qui ont tous l’air super cool, la pancarte sur laquelle est écrit « Virginie Elfira », je suis dans l’ambiance

Pas glop : ah non je ne suis pas là pour écrire une étude ethnologique ? on m’attend au maquillage? euh je peux passer aux toilettes, j’ai soudain l’impression que  ma vessie s’est étrangement rétrécie pendant le trajet aller en TGV

Pas glop : j’arrive à la salle de maquillage avec l’air de celle qui est une habituée des lieux mais quand on me présente les autres blogueuses présentes sur le plateau, je zappe la moitié de leur nom car je commence à me demander pourquoi je suis ici

Glop : assise dans le fauteuil avec appuie-tête, je me détends alors que mes cernes disparaissent sous les pinceaux experts et magiques de la maquilleuse. Celle-ci  me demande si elle me met du mascara, je réponds très vite « oui « puis pense « mince et si je fonds en larmes en plateau car je suis paralysée/ trop nulle / morte de trouille »

Pas glop : la présentatrice de l’émission rentre dans un pantalon dans lequel je n’arriverais même pas à mettre un bras, elle a des longs cheveux blonds et des beaux yeux bleus…..je me sens moche

Glop : ouf avant le vrai tournage, on répète et on a même le droit à nos papiers…je m’extasie sur le décor, les photos des bannières des blogs qui défilent derrière nous, le nombre de caméras et de personnes nécessaires pour une émission

Glop : on est super bien briefé par Leslie, la directrice de la publication de Paroles de mamans, qui nous rassure et essaie de nous détendre …visiblement entre deux séquences, on a l’air toutes super concentrées, limite nervous breakdown..personnellement je boirais bien un petit mojito histoire de me détendre )

Pas glop : ayé c’est mon tour, je balance mon texte, j’ai les mains moites et qui tremblotent..Pourvu que cela ne se voit pas au montage

Glop : on entend sur le plateau  la voix du réalisateur enfermée avec toute l’équipe dans la cabine de montage…ça fait très pro )

Pas glop : le challenge est double, il faut prononcer son texte pas trop vite, sans bafouiller, de manière intelligible et se tenir le plus naturellement possible sans être avachie non plus sur les canapés …je t’assure que ce n’est pas gagné d’avance

Glop : je m’attends à ce que le réalisateur pleure dans son micro, mette fin à sa carrière mais pas du tout Leslie nous félicite et nous assure que le rendu est très bien, très pro

Pas glop : bon il faut quand même la refaire parce que c’est comme ça pour un tournage, il y a toujours plusieurs prises..

Pas glop : je suis encore moins naturelle pour la seconde prise que pour la première

Glop : heureusement c’est la première prise en ce qui me concerne qui sera retenue..je peux repartir la tête haute )

Glop : on a enfin le droit de piocher dans les si tentantes assiettes de bonbons posées sur la table …non ce ne sont pas des faux mais il est interdit d’y toucher avant car parler la bouche pleine ça fait désordre (et surtout des assiettes à moitié vides c’est un peu cheap à l’image)

Glop : nous faisons quelques photos de groupe pour immortaliser ce moment qui sort vraiment de l’ordinaire

Pas glop : je me vois dans la grande télé et je réalise que je n’aurais pas du mettre ce chemisier blanc…j’ai juste l’air énorme…

Glop : cela a été l’occasion pour moi de rencontrer trois nouvelles blogueuses que je n’avais jamais vues et dont je vous conseille d’aller voir les blogs : Ma poussette à Paris (je suis fan de ses BBgood/BBbad), Maman on bouge (une foule de bons plans pour sortir en famille à Paris et en région parisienne qui me donnerait presque envie de retourner y vivre) et Notre petite vie (presque) bien tranquille (celle que je connais peut-être le plus virtuellement car je la suivais quand sa fille était petite).

Un grand merci à Jessica, Leslie et toute l’équipe de Paroles de mamans pour cette aventure extra-ordinaire le  temps d’une après-midi !

Edit : Pour l’instant la vidéo n’est pas en ligne mais rassure-toi je te tiendrai au courant …ou pas )

Cette semaine cela ne t’a pas échappé, j’ai été frappée par le London Virus alors j’ai imaginé une version UK de Masterchef (sans avoir regardé l’émission sur la BBC one bien-sûr) lors de la finale de l’émission qui a eu lieu ce soir :

L’émission serait présentée par le duo d’Absolutely Fabulous, à défaut d’apporter quelque chose aux candidats, elles nous feraient rire. Le jury serait composé de Jamie Olivier et de Gordon Ramsay, ils se détesteraient car les anglais et les écossais ne peuvent pas se blairer.

Lors de la première séquence, les candidats sont filmés dehors en bord de Seine avec la cathédrale Notre Dame juste derrière eux …version UK, ils seraient devant la Tamise avec la Tour de Londres en arrière plan.

Agathe est éliminée (mais elle a le droit de garder son tablier, trop bien non?)..en France ils nous passent du Coldplay, en Angleterre ils mettent quoi en bande-son? du Patrick Fiori?

Pour la seconde épreuve, les candidats font les courses à la Grande Épicerie du Bon Marché..à Londres, ils seraient allées à Harrods. Ils ont 15 entrées, 15 plats et 15 desserts à envoyer. Je ne comprends pas pourquoi Romain est encore là..il n’aime pas les desserts 🙂 Le plat d’Anne fait bien british avec ses petits pois fluos posés sur un steak..cela dit je n’ai pas envie de goûter. Demorand lui assène un « ça arrache » car elle a eu la main lourde sur le poivre. Anne se mouche dans un torchon. En dessert, elle sert des tuiles au whisky…outre-manche elle aurait pris du cherry.

Romain est évincé car son fondant au chocolat n’a pas convaincu le jury (en plus excuse-moi mais tout le monde fait des fondants, bonjour l’originalité).

Après une séquence typique télé-réalité -retrouvailles avec la famille – Marine et Anne s’affrontent pour les 3 dernières épreuves (eh oui c’est toujours aussi interminable..d’ailleurs Carole Rousseau leur annonce « c’est le jour le plus long de votre existence »…le nôtre aussi). Dans la boîte surprise version UK, il y aurait de la marmite, du corned beef, de la clotted cream, du cheddar, de la marmelade, des rognons et du chutney.

J’avoue avoir un peu zappé l’épreuve du canard façon tour d’argent. J’ai préféré me concentrer sur la dernière épreuve concernant le dessert. Version outre-manche, ils nous auraient fait une apple-pie, une cheesecake ? En tous cas j’ai fait mon choix, Anne, qui s’éclate sur les épreuves de pâtisserie (mais comment peut-elle cuisiner encore avec 6 enfants?). Les filles sont notées…en Angleterre, elles auraient des A, B, C. L’huissier a une tête d’anglais..à moins que ce soit moi qui en voit soudainement partout.

C’était il y a 4 mois et nous nous retrouvons en direct pour connaitre le résultat. Anton a perdu du poids, Camdeborde s’est laissé pousser le bouc, Demorand a été chez le coiffeur…il s’en passe des choses intéressantes, hein? mais avant de savoir qui est la masterchef de cette année, TF1 envoie encore une page de pub. En Grande-Bretagne, on aurait eu des spots pour le thé, la soupe en boîte, Cadbury, des crackers ou de la bière.

Carole donne un cours de sophrologie aux finalistes avant d’ouvrir les enveloppes. Marine récolte 13 sur 20, j’ai l’impression d’être à l’école des fans. Anne a 19 points…je crois que c’est fini mais pas du tout, c’était juste le hors d’oeuvre (ou la note pour l’entrée). Les enfants d’Anne baillent dans le public invité à assister à la consécration de l’une ou de l’autre…comme on les comprend.

Finalement sous une pluie de confettis, Anne remporte les 100 000 euros…avant d’ouvrir son auberge, il va falloir qu’elle planche sur son livre de recettes.  Version UK , Anne se lancerait dans un bed and breakfast et sortirait un bouquin sur les sandwichs les plus élaborés.

Et toi si tu gagnais 100 000 euros, tu en ferais quoi?

Edit : tu as tout le week-end pour participer au concours London Virus pour gagner deux aller-retour Lyon-Londres !

Je ne sais pas si tu as regardé l’émission hier soir mais ça m’a inspiré ça :


aujourd’hui vous allez devoir imaginer un plat à partir de viande hachée et d’aubergines
mais ne surtout pas cuisiner une moussaka
, annonce Carole Rousseau



Marine est prise de panique à l’idée d’utiliser des saucisses


catastrophe, Cyril a oublié ses aubergines au four ! il fond en larmes


Plus que 2 minutes pour dresser vos assiettes
assez de temps pour m’enfuir et ne pas avoir à goûter à vos plats
, conclut Carole Rousseau

A ton avis, qui va gagner, Marine ou Cyril?

Edit : le week-end arrive, profites-en pour participer au concours Quand je serais grand(e) et si tu manques d’idées, en voici quelques-unes.

Pin It