Tag

dessert sans chocolat

Browsing

Gâteau 777 aux pommes (sans gluten)

Après avoir lu le titre de cet article, vous vous êtes peut-être imaginé à bord d’un Boeing 777 alors qu’on venait de vous servir un dessert qui portait le nom de gâteau 777 …redescendez sur terre, si ce gâteau 777 aux pommes est appelé ainsi c’est parce que dans sa composition entrent 7 cuillères à soupe de 3 ingrédients différents. C’est le genre de gâteaux de grand-mère, simple et réconfortant, parfait pour le goûter ou pourquoi pas le matin au petit déjeuner.

Ingrédients du gâteau 777 aux pommes

7 cuillères à soupe de beurre bombées (environ 80 gr)
7 cuillères à soupe de farine de riz bombées
7 cuillères à soupe de cassonade bombées
1/2 sachet de levure chimique sans gluten
4 œufs
3 pommes (1 acidulée, 2 fondantes)
2 cuillères à café de cassonade en poudre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez votre four à 180°. Faites fondre le beurre sur feu doux ou au micro ondes. Mélangez avec un batteur les oeufs, la farine, la levure, la cassonade, le beurre fondu jusqu’à ce que votre préparation devienne homogène.

Pelez les pommes, enlevez les pépins et coupez les en dés. Ajoutez les à votre préparation ainsi que la cannelle. Mélangez avant de verser dans un moule à manqué préalablement tapissé d’une feuille de papier cuisson (pour que la feuille de papier cuisson adhère plus facilement au fond du moule, je mets dessus quelques gouttelettes d’eau).

Enfournez 25 à 30 minutes (pour savoir si le gâteau est cuit, mettez au centre un cure-dent, il doit ressortir sec).

gâteau 777gâteau 777 2gâteau 777 4

Cette recette de gâteau 777 aux pommes est tirée du livre Zéro Gluten : la cuisine de Jeanne B. Je ne suis pas intolérante au gluten, il ne me cause aucun tracas digestif, je n’ai pas l’intention de jeter à la poubelle ma farine de blé malgré tous les maux dont on l’accuse (et inversement tous les bienfaits dont on tirerait en le supprimant de notre alimentation, la première, étant son incidence sur le poids).

Par contre je connais plusieurs personnes qui ont un régime sans gluten pour raison de santé et si, un jour, elles venaient prendre un thé, déjeuner ou dîner à la maison, je voudrais être en mesure de leur servir quelque chose de bon. Assez souvent les gâteaux bio / sans gluten vus dans les livres et magazines ressemblent à des gâteaux healthy (pour moi en tous cas )…entendez par là, qu’ils ne me font pas envie visuellement. Or en ouvrant le livre Zéro Gluten, j’ai trouvé tout plein de photos appétissantes, plusieurs gâteaux au chocolat. Si l’esthétique me mettait l’eau à la bouche, je voulais savoir ce qu’il en était du goût. J’ai servi le gâteau 777 aux pommes sans préciser aux goûteurs que la farine de blé était remplacée par de la farine de riz, je les ai interrogé sur la texture, je leur ai demandé s’ils voyaient une différence. Personne n’a estampillé le gâteau comme sans gluten et tout le monde l’a trouvé bon.

zero gluten

L’auteur, Jeanne B., est coeliaque (maladie auto-immune) depuis qu’elle est enfant et elle raconte en introduction du livre par quelles étapes elle est passée année après année avant de renoncer totalement au gluten…ce qui ne signifie pas pour elle renoncer à la gourmandise et au plaisir. Au fil des pages, elle a repris des recettes que lui préparait sa mère, d’autres inspirées par ses voyages. Enfin elle a tenté de reproduire certains plats qui lui sont normalement interdits : gnocchis, chouquettes, Pépito ou gougères au fromage.

J’ai feuilleté les 80 recettes pour avoir une idée des ingrédients indispensables en remplacement de la farine de blé. J’avais déjà chez moi de la farine de châtaigne, j’ai acheté de la farine de riz, de la farine de maïs, du sucre de canne complet (on en trouve maintenant facilement dans les supermarchés). Vous pouvez vous procurer de la levure chimique sans gluten dans n’importe quel magasin bio et contrairement à ce que je pensais le prix est tout à fait normal. On retrouve aussi assez souvent dans les préparations de la fécule de maïs …bref rien de compliqué à trouver.

Si je devais retenir quelques recettes que j’ai particulièrement envie de tester dans le livre Zéro Gluten, je citerai le gâteau à la pâte d’amande, le fondant aux pommes caramélisés, la tarte aux poires frangipane et chocolat, les gnocchi de patate douce (non ce n’est pas un intrus, je ne me nourris pas que de desserts )), le cheesecake aux cerises, la tarte comme un cheesecake, le moelleux au chocolat.

Je ne manquerai pas de partager alors mes impressions avec vous.

image002

Pour rester dans le « sans gluten », je signale à mes lecteurs et lectrices lyonnais qu’un coffee shop sans gluten, Tigre, vient d’ouvrir juste en bas de la montée de la Grande Côte (au 91) à la Croix Rousse. *

Enfin si vous êtes parisien, sachez que Catherine Cluizel (je vous ai déjà parlé ici de la manufacture Cluizel) et Catherine Kluger se sont associées pour imaginer une tarte au chocolat sans gluten, la tarte « choco’maniac de Pâques » (composée d’une pâte sucrée à base de farines de riz et de châtaigne bio, de poudre de cacao brut Michel Cluizel, d’une ganache au chocolat Kayambe noir 72 % Michel Cluizel et d’un coeur fondant au praliné 89 % Michel Cluizel) …de quoi vous faire plaisir pour Pâques même si vous êtes intolérant au gluten (en vente du 30 mars au 5 avril à la Fabrique Kluger et dans les magasins Petites Manufactures Cluizel).

Tarte aux pommes et sirop d’érable

 Influencée par l’épreuve dessert d’une émission télé, une envie irrésistible de tarte aux pommes s’est glissée dans mon esprit. Je n’ai pas pensé à American Pie et sa célèbre scène (non James je t’assure) mais je l’ai un peu « américanisée » ou lui ai donné un petit look « british » en mettant de la pâte sur le dessus. Ainsi est née la tarte aux pommes et sirop d’érable

 Ingrédients pour une tarte aux pommes et sirop d’érable

Pour la pâte sablée
250 gr de farine
125 gr de beurre à température ambiante
100 gr de sucre
1 œuf
1 pincée de sel

Pour la garniture
5-6 pommes Gala
5 cuillères à soupe de sirop d’érable

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

La veille préparez la pâte sablée. Après une petite nuit au frigo, elle sera plus croustillante et si vous avez déjà tapissé votre moule à tarte avec, votre pâte ne rétrécit pas à la cuisson. Dans le bol de votre robot pâtissier, mettez le beurre en petits dés puis la farine par dessus. Sablez avec la feuille du robot (vous pouvez bien entendu procéder de la même manière du bout des doigts) c’est à dire travaillez la farine et le beurre jusqu’à ce que vous obteniez une texture sableuse. Ajoutez alors le sucre et le sel et mélangez rapidement. Finissez par l’œuf en le mettant bien au centre et travaillez la pâte (pas trop longtemps) jusqu’à ce qu’elle forme une boule. Pour éliminer les éventuels petits bouts de beurre qui resteraient, écrasez la pâte avec le creux de votre main plusieurs fois. Filmez votre boule de pâte (avec du film alimentaire et non votre caméscope) et laissez la reposer au frigo 1h. Au bout d’une heure, enlevez la du film alimentaire, étalez la finement sur un papier cuisson d’une taille légèrement supérieure à celle de votre moule à tarte puis déposez la pâte dans votre moule. Faites bien adhérer la pâte aux bords du moule puis laissez la au frigo toute une nuit (et gardez la pâte qui reste pour les bandelettes du dessus).

Le lendemain, pelez les pommes, épépinez-les et coupez les en dés. Piquez votre pâte sablée avec une fourchette avant d’étaler vos dés de pommes dessus. Versez sur les pommes de manière uniforme le sirop d’érable. Découpez des bandelettes de pâte et déposez les sur vos pommes. Enfournez pour 35-40 minutes selon votre four préchauffé à 180° (th.6). Dégustez tiède.

tarte aux pommes et sirop d'érable tarte aux pommes et sirop d'érable

Les pommes sont encore crousti-fondantes (si vous les aimez plus fondantes, poêlez les légèrement avant de les étaler sur la pâte sablée). Le goût du sirop d’érable parfume la pâte, c’est relativement discret mais très bon ! Tarte aux pommes et sirop d’érable validée : )

 

Biscuit de Savoie léger comme un nuage

Quand je serai fatigué, De sourire à ces gens qui m’écrasent ; Quand je serai fatigué, De leur dire toujours les mêmes phrases ; Quand leurs mots voleront en éclats, Quand il n’y aura plus que des murs en face de moi
J’irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

 Oui pendant que je préparais mon premier biscuit de Savoie, résonnaient dans ma tête, les paroles d’une chanson de Francis Cabrel. Je crois que si j’ai attendu aussi longtemps avant de tester ce grand classique des goûters et des petits déjeuners, ce n’est pas parce que je craignais d’entendre la voix du chanteur du Sud Ouest mais à cause du nombre d’oeufs (6 ! …je me demande d’ailleurs si le Chiffon cake et l’Angel cake ne sont pas plus ou moins des versions modernisées du Biscuit de Savoie). Pourtant cette quantité importante de blancs d’œufs montés en neige c’est ce qui apporte à ce biscuit une texture incomparable.

Ingrédients

6 oeufs
150 gr de sucre
50 gr de farine
50 gr de fécule
le zeste râpé d’un citron (pas mis ici)
20 gr de beurre
1 pincée de sel

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Séparez les blancs des jaunes d’œufs et travaillez les jaunes avec le sel et le sucre jusqu’à ce que le mélange soit bien onctueux et mousseux (il doit aussi changer de couleur et passer de l’orange au jaune clair). Ajoutez la farine puis la fécule et le zeste râpé de citron si vous en mettez. Je m’en suis passée car ce biscuit était destiné aux enfants et je sais que ma fille est capable de ne pas goûter un gâteau si elle voit des petits zestes. J’ai mis à la place de la fève tonka pour parfumer ma pâte.

Préchauffez votre four à 150° (th 5). Dans le bol de votre robot pâtissier, battez les blancs d’œuf en neige ferme. Commencez par assouplir la pâte en incorporant deux cuillères à soupe de blancs en neige et en remuant énergiquement. Puis incorporez très délicatement le reste de blancs en neige avec une maryse.

Versez la préparation dans un moule à bundt cake/kouglof comme le mien (beurrez le généreusement avant et saupoudrez le de sucre).

Faites cuire à four modéré (th 4-5) pendant 1h (à adapter selon votre four, il faut qu’en piquant un cure dent au centre du gâteau, il ressorte sec..la recette spécifiait 40 minutes et j’ai ajouté au moins 20 minutes de cuisson si ce n’est 30).

Démoulez en retournant le moule sur un plat et laissez refroidir avant dégustation.

gateau de savoie 2gateau de savoie 3Les enfants ont mangé la moitié du biscuit de Savoie pour le goûter et encore j’ai du les arrêter…je crois que c’est bon signe non ? C’est très bon nature ou avec une confiture de fruits rouges, de myrtilles par exemple.

J’ai trouvé cette recette dans le livre La petite biscuiterie du fait-maison, publié aux éditions Solar qui donne plein d’idées pour des pauses thé ou des goûters (mais aussi des cadeaux gourmands). Langues de chat, palmier, cornes de gazelle, montecaos, cookies fortune, petits sablés breton, l’ouvrage propose des biscuits classiques, des spécialités  régionales et d’autres pays et même quelques biscuits salés pour l’apéro.

 

Gaufres à la crème montée

Cette année, j’ai zappé la galette des rois sur le blog parce que trop de pâte feuilletée tue la pâte feuilletée (et même celle d’un très bon pâtissier ne m’émeut pas plus que ça ) et j’enchaîne sans préavis sur la chandeleur puisqu’aujourd’hui je vous propose une recette de gaufres dite inratable selon Jean-François Piège. L’originalité de ces gaufres est que l’on incorpore dans l’appareil une crème montée.

Ingrédients pour une dizaine de petites gaufres

50 g de crème fleurette entière
90 g de farine
5 g de sel
50 g de lait
2 jaunes d’œuf
25 g de beurre fondu
2 blancs d’œuf
20 g de sucre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pour éviter que votre pâte à gaufre ne fasse des grumeaux, commencez par verser dans un grand récipient les éléments secs  c’est à dire la farine, le  sel et 10 g de sucre. Ajoutez ensuite le lait, les jaunes d’oeuf et le beurre fondu. Mélangez au fouet. Vous obtenez une pâte épaisse et lisse.

Montez la crème liquide au batteur comme pour une chantilly et mélangez la toujours au fouet à votre pâte jusqu’à ce que l’ensemble soit bien homogène.

Battez les blancs en neige avec les 10 gr de sucre en poudre mais de manière pas trop serrés. Ils ne doivent pas trop montées ni être fermes. Incorporez délicatement à l’aide d’une maryse les blancs à la pâte.

Allumez votre gaufrier. Huilez légèrement les moules et versez la quantité nécessaire de pâte dans chaque moule à l’aide d’une louche. Vérifiez la cuisson et enlevez vos gaufres quand elles commencent à être dorées.

gaufres 3gaufres 2

C’est ce que je craignais, c’est ce que je craignais

  • Une fois votre pâte prête, n’attendez pas pour cuire vos gaufres (ou mettez votre pâte bien en frais) car il y a une crème montée à l’intérieur qui risque de tourner.
  • Si vous avez un gaufrier Tefal multiplaques comme le mien (on peut faire des croque monsieur avec), ne le retournez pas à mi-cuisson comme j’ai pu le faire pour d’autres recettes de gaufres pour une cuisson bien homogène. C’est l’erreur que j’ai commise (et parce que le chef le fait avec un autre type de gaufrier qui permet de réaliser des gaufres plus jolies car plus petites et plus épaisses) et la pâte s’est séparée en deux.
  • Ne mettez pas un torchon ou de l’aluminium pour maintenir vos gaufres au chaud, elles vont toutes se ramollir (et c’est bien moins bon ainsi).

N’hésitez pas à doubler les proportions car avec les quantités indiquées, on réalise à peine 10 gaufres et de petites tailles. Avec un caramel au beurre salé maison, c’est parfait !

 

Amaretti tendres

Vous êtes peut-être encore en train de digérer le repas du Nouvel An  et je débarque avec une recette d’amaretti tendres. Ces biscuits italiens à l’amande amère que je n’avais goûtés jusqu’à présent que croquants et servis avec un expresso sont tout aussi délicieux (si ce n’est plus) dans leur version tendre. Je les ai préparés pour Noël, c’est simple (même avec des enfants), rapide à préparer et parfait avec une tisane digestive ce week-end : )

Ingrédients pour une douzaine d’amaretti

200 gr de poudre d’amandes
2 cc d’arôme d’amande amère
100 gr de sucre en poudre
100 gr de sucre glace
2 blancs d’œuf moyen

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Mélangez la poudre d’amandes avec 50 gr de sucre. Montez les blancs en neige avec le reste du sucre (50 gr), vous devez obtenir un beau bec d’oiseau sur votre batteur. Incorporez à vos blancs en neige le mélange poudre d’amandes/sucre et l’arôme d’amande amère. La pâte est à ce stade assez dense et collante .
Prélevez des petites boules de pâte et roulez les entre vos paumes de main (autre option : prélevez un peu de pâte avec une cuillère à café, c’est plus simple avec les enfants). Puis roulez les petites boules de pâte dans du sucre glace (que vous aurez mis dans un bol ou une assiette creuse). Enlevez l’excès de sucre glace en secouant avant de déposez vos petits tas de pâte sur une feuille de papier cuisson (elle même sur une plaque) et de les aplatir légèrement avec la main. Normalement les biscuits doivent avoir la taille d’une noix (vous en aurez alors une vingtaine), je les ai faits un peu plus gros.

Laissez sécher vos biscuits à l’air libre pendant 30 minutes et mettez votre four à préchauffer sur 160°. Enfournez pour 25 minutes environ (cela dépend bien entendu de leur taille), ils doivent être légèrement colorés à l’extérieur mais rester bien moelleux à l’intérieur.

amaretti 1

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- Hum- Encore– Oh My God !

Les biscuits ont beaucoup plu même au moins bec sucré, ils étaient parfaitement bien conservés (dans une boîte hermétique, il parait qu’on peut les garder jusqu’à trois semaines mais je me demande qui peut attendre aussi longtemps). Ils peuvent également agrémenter un gâteau au chocolat ou une tarte aux pommes comme l’explique Laura Zavan dans Dolce, livre dans lequel j’ai trouvé la recette et il est fort possible que j’essaie un de ces desserts prochainement.

Cinnamon rolls aux pommes et sirop d’érable

Je vous confiais récemment ma nouvelle lubie pour le sirop d’érable. Tout a commencé un soir chez Sophie qui m’a proposé en dégustation un sirop d’érable excellent. Je crois qu’il y a une part de sentimental dans nos aliments doudou mais il se trouve que nutritionnellement c’est meilleur que le sucre blanc (et puis c’est bon !) et quand j’en ai vu sur le marché de Noël de mon quartier je n’ai pas hésité longtemps. J’ai quelques idées pour l’utiliser en pâtisserie mais en cette période de fin d’années j’ai eu envie de m’en servir en glaçage sur des cinnamon rolls ( ou petits pains à la cannelle en français dans le texte) en ajoutant des pommes à l’intérieur (parce qu’à priori pommes + sirop d’érable ça marche bien). Voilà comment sont nés les cinnamon rolls aux pommes et au sirop d’érable.

Ingrédients pour une dizaine de cinnamon rolls aux pommes et au sirop d’érable

3 granny smith
120 g de lait
300 g de farine
30 g de beurre
30 g de sucre
15 g de levure fraîche de boulanger
1 œuf
1 pincée de sel

Pour la garniture
60 g de beurre fondu
1 cs de farine
80 g de sucre roux
1 cs de cannelle

Pour le glaçage
120 g de sucre glace
2 cuillères à soupe de lait
2 cuillères à soupe de sirop d’érable
1 cuillère à café d’extrait de vanille

Commencez par faire chauffer dans une casserole le lait, le beurre, le sucre et le lait. Mélangez et laissez tiédir mais pas plus. Dans le bol de votre robot, pétrissez la farine et la levure émiettée. Ajoutez l’œuf en entier et le mélange lait tiède/beurre/sucre et laissez votre machine pétrir pendant 15 minutes. Vous devez obtenir une pâte élastique et lisse. Posez un torchon sur votre bol et mettez le dans une pièce chaude (ou près du feu, d’un radiateur) pendant une heure. Votre pâte doit doubler de volume.

Préparez votre garniture en mélangeant la cannelle, le beurre fondu, le sucre roux et la farine. Étalez finement votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné et émiettez un peu partout votre garniture sur votre pâte (vous pouvez avoir l’impression qu’il n y en a pas assez mais à la dégustation le goût de la cannelle est bien présent). Déposez ensuite des rangées de fines tranches de pommes puis roulez la pâte pour en faire un boudin et découpez ce boudin en tronçons similaires. Déposez les dans un moule en laissant un peu d’espace entre chacun, recouvrez d’un torchon et laissez pousser dans une pièce chaude pour 1 heure à nouveau.

Badigeonnez vos rolls avec un peu de lait avant d’enfourner dans un four préchauffé à 180° pour 20 minutes environ (attention chaque four est différent). Laissez refroidir les rolls et pendant ce temps préparez votre glaçage en mélangeant tous les ingrédients indiqués. Versez le glaçage généreusement sur le dessus de vos rolls puis laissez le durcir en frigo.

cinnamon 1

L’acidité de la pomme avec le sucré du glaçage fonctionne bien, la pomme et la cannelle c’est top ..par contre la cannelle prend un peu le dessus sur le sirop d’érable qu’on ne sent pas assez à mon goût. Cela étant dit, c’est vraiment très bon et j’ai du  planquer ces cinnamon rolls aux pommes et au sirop d’érable pour pouvoir les prendre en photo (la nuit tombant à 17h en ce moment et le reste du temps les lumières étant très souvent allumées, c’est déjà assez compliqué comme ça de prendre une photo).

Pin It