Tag

cure

Browsing

Cette semaine, malgré la reprise du rythme, du travail, des horaires, de la routine, j’ai eu l’impression d’avoir bénéficié d’une cure de jouvence :

Samedi : j’ai rendu les clefs de la voiture de location sans une égratignure mais sans être plus capable que lorsque j’avais 18 ans de faire un créneau correct (il parait qu’il existe une voiture qui se gare toute seule, je la veux!)..j’ai tellement manœuvré que mon fils, qui a le mal des transports facilement, a eu juste le temps d’ouvrir la portière pour recracher son petit déjeuner et de conclure « Winnie l’ourson il vomit jamais parce qu’il n’est jamais en voiture ».

Dimanche : j’ai retrouvé mon ordinateur, mes mails, les billets de celles que je lis, des commentaires, j’ai pu charger les photos sur mon ordinateur…ça a effacé la fatigue du voyage, le rangement, les valises à défaire et tout ce qui va avec

 Lundi : je suis allée voir un film que je ne suis pas prête d’oublier, les Biens aimés de Christophe Honoré. J’ai adoré les chansons et la musique (d’ailleurs dès que je peux je les écoute à la maison et je t’incite à aller les découvrir sur deezer), ce chassé-croisé amoureux, le Paris des années 60, les scènes à Londres, Prague, la classe de Chiara Mastroianni, les rapports mère-fille et cerise sur le gâteau le délicieux accent des deux acteurs Rasha Bukvic (qui, au delà de l’accent, a un charme incroyable) et Paul Schneider….à chaque fois que je me plonge dans une histoire d’amour, j’ai l’impression d’avoir à nouveau 20 ans !

Mardi : ma fille m’a laissé toucher à ses cheveux pour lui faire deux petites couettes..j’ai vite pris une photo au cas où l’instant soit unique ! j’ai eu un peu l’impression de rejouer à la poupée )

Mercredi : j’ai retrouvé deux copines sur une péniche pour boire un verre et manger des tapas….je ne sais pas si c’était le décor, le mojito, les rires entre filles ou la conversation de la table voisine très olé olé mais je me suis sentie plus légère pendant toute la soirée

Jeudi : j’ai trouvé sur mon bureau le solde de mes congés et j’ai réalisé que mon départ pour ma vie d’étudiante approchait ..youpi !

Vendredi : en allant prendre un café au bar près de mon travail, on m’a qualifié de jolie demoiselle et on m’a offert des fraises tagada

…et tout ça alors que je vais bientôt avoir un an de plus )

Et toi, ta semaine? celle d’Arwen, celle de Virginie B

Edit : pour attaquer la rentrée gaiement, je te propose de venir te faire la belle avec nous en Angleterre pendant tout le mois de Septembre et de gagner un carnet de voyage spécial Londres pour lequel j’ai totalement craqué…alors je t’attends !

 

Il y a celles qui ont la peau mâte, ou qui dorent au soleil de manière merveilleuse, sans qu’elles aient besoin de déployer l’opération Tempête du désert spécial été …celles là même qui vont passer les deux mois à venir en blanc pour mettre en valeur leur hâle et vont croûler sous les compliments concernant leur bonne mine.

Et puis il y a les autres : celles qui ont une peau de rousse mais pas la chevelure qui va avec, celles qui rougissent mais qui ne bronzent pas, celles qui disent ouille quand tu leur poses la main sur les omoplates et aïe quand tu les prends dans tes bras après deux heures passées en terrasse parce qu’elles ne sont pas méfiées de l’effet réverbération.

Etant donné l’illustration choisie pour ce billet, tu auras deviner que non le soleil n’est pas vraiment mon ami, et que oui j’aurais aimé me passer de cette allergie solaire appelée lucite dès ma première exposition (c’était la première fois mais puissance 10)

N’ayant pas prévu de sortir couverte des pieds à la tête jusqu’à fin août et ayant même l’audace d’accompagner les enfants un jour par ci à la piscine, un jour par là à la mer, j’ai décidé de sortir le grand jeu pour lutter contre les coups de soleil (j’ai abusé une ou deux fois étant ado , je dois sûrement le payer aujourd’hui ).

Autant dire que les gélules activateur de bronzage naturel (à commencer deux semaines avant l’exposition) et les ampoules autobronz pour obtenir un hâle naturel sans soleil (et une peau hydratée en prime) que j’ai reçues grâce à Teddy de la Maison Link ont été les bienvenues. Comme je suis au début de la cure, difficile de te prouver que cela a préparé ma peau mais plusieurs personnes m’ont conseillé ces préparations en prévention dont ma pharmacienne.

J’ai investi ensuite dans une protections solaire indice 50 en spray (toujours plus pratique même s’il faut bien penser à en mettre suffisamment), celle de la Roche Posay, particulièrement conseillée en cas de peaux sujettes aux intolérances solaires sur les conseils de plusieurs hellocotonneuses (merci les filles !). Avec j’ai eu, gratuitement, un après-soleil pour éviter la peau qui chauffe et qui tire.

Bref je suis prête …en même temps fin août je ne pars pas aux Antilles mais en Bretagne…on est jamais assez prudent )

Et toi, peau fragile ou peau facile?

Si les mamans sont bichonnées, les bébés dans le cadre de la cure Mer-jeune maman sont loin d’être oubliés.

Un accueil 4 étoiles

En arrivant dans la chambre, tout le matériel de puériculture était installé, disponible : lit parapluie et douillette, baignoire bébé, transat et matelas à langer, chauffe-biberon et stérilisateur…de quoi se sentir immédiatement chez soi !

 

Une prise en charge tip top pendant les soins

Quand on vient seule en thalasso, que faire de son bébé pendant le cours d’aquagym ou le massage ? Aux thermes de St Malo, tout est prévu pour que vous profitiez l’esprit tranquille de votre séjour en laissant votre bout de chou au club bébé dirigé par une infirmière comme dans une crèche et animé par une équipe de professionnelles. Miss Zen a dormi, mangé, joué, s’est fait câliné et s’est même promenée en poussette sur le sillon. J’avais un petit compte rendu écrit de sa matinée ou de son après-midi et on m’a même envoyé des photos de son passage de mon retour à Lyon. J’aurais même pu la confier pendant le dîner car les bébés comme les enfants sont pris en charge gratuitement jusqu’à 5h par jour.

    

 

Miss Zen encore plus zen, c’est possible?

Miss Zen commençait à se plaindre d’être un peu délaissée quand je l’ai amené à sa première séance de massage bébé dans un salon baigné de lumière avec vue sur la mer. Nue sur une table à langer, tartinée de linéament, entourée de 5 autres bébés plus ou moins du même âge, Mademoiselle a apprécié. Si elle n’a pas manifesté sa joie en arrosant son matelas comme certaines de ses consœurs, elle a été tout sourire et s’est laissée masser avec un plaisir manifeste. Lors de la seconde séance, j’ai appris quelques mouvements spécial transit, ce qui n’est pas du luxe concernant Miss Zen et je suis repartie avec un petit dépliant pour ne pas m’arrêter en si bon chemin une fois de retour à la maison.

Ses premières fois

  Premier voyage en train, premières vacances, première fois qu’elle a vu la mer, premier hôtel (et  quel hôtel!), première garderie, première copine en la personne de Violette….

Le retour à la dure réalité

 Miss Zen a été ravie de retrouver son papa et son frère qu’elle ne quitte plus du regard depuis son retour …pour compenser les ballades avec bouffées d’air marin, je lui mets le CD « Océans et mers » de Nature et découvertes mais elle n’est pas dupe..du coup elle a le droit à double ration de massages…

Et vous, avez-vous déjà massé votre bébé?

 


Aujourd’hui je vous propose un petit abécédaire de la cure Mer-Jeune Maman que je viens de tester aux thermes de St Malo pour vous donner un petit aperçu de ce que j’ai vécu pendant une semaine :

A comme Ah oui encore ! Ah que c’est bon! Ah oui là là ! ….attention le risque de prononcer des phrases dignes d’un Marc Dorcel est très élevé en thalasso !


B comme Bain jets : baignoire photographiée ci-dessus dans lequel on immerge son corps et qui masse à différents endroits à l’aide de puissants jets….en plus comme on est dans l’obscurité, l’eau change de couleur…c’est la boîte de nuit version thalasso. En début de séance, quelques gouttes d’huile essentielle (circulatoire, amincissante, drainante..) sont ajoutées à l’eau de mer chaude.

B comme Brouillards marins : entre deux soins, vous pouvez aller vous allonger sur des transats dans cette salle et respirer ces fameux brouillards marins qui sont excellents pour les sinus il parait…


C comme Ciel j’ai oublié…mon maillot de bain, mes claquettes, mon bonnet de bain…non vous ne serez pas condamnée à rester dans votre chambre privée de cure puisque la boutique des thermes propose ce type d’articles ainsi que des cartes postales pour faire baver les copines par exemple


D comme Douche sous-marine photographiée juste au-dessus…cela ressemble à une baignoire sauf qu’une hydrothérapeute promène un pommeau de douche sur la voûte plantaire, les jambes, le dos alors que vous êtes déjà dans de l’eau chaude…détente assurée !

D comme Douche circulatoire : assise sur une table puis allongée sur cette même table un jet d’eau puissant est envoyé sur le bas puis sur le haut du corps…j’ai un peu pensé à ce moment là à une scène des Bronzés 3 avec Michel Blanc sauf que c’est largement plus appréciable

D comme Drainage corps : soin prodiguée par une esthéticienne dans la partie Spa des thermes et qui consiste en un massage doux sur tout le corps de haut en bas….allongée sur une table chauffante et recouverte d’une serviette tiède, il n’y a plus qu’à fermer les yeux et se laisser aller…l’extase !


E comme Enveloppement d’algues : le corps recouvert entièrement d’un composé d’algues chaudes (oui il faut enlever son maillot de bain), vous vous retrouvez comme une papillote sur la table ci-dessus avec une couverture chauffante sur vous pendant environ 20 minutes. Avant de quitter les lieux, vous avez le droit à un rinçage drainant à l’eau de mer….voici un des soins pendant lesquels j’ai failli m’endormir tellement j’étais bien…

E comme Extra : hamman, sauna, éveil musculaire sur la plage le matin, cours collectifs de gymnastique sur terre ou dans l’eau, salle de musculation..si vous êtes du genre hyperactive, pas d’inquiétude, vous avez de quoi remplir votre journée

H comme hydrothérapeute ou personnel qui assurent tous les soins liés à l’eau…souriantes, douces, disponibles, elles s’assurent toujours en cours de séance que tout se passe bien (non j’ai envie de me gratter la joue maintenant que je suis dans ma papillote !)

I comme idées reçues : n’ayant jamais fait de thalasso jusqu’à la semaine dernière, j’avais peur de m’ennuyer, de n’être qu’avec des mémés, de n’être pas assez pathologiquement atteinte….en fait la semaine est passée à la vitesse de la lumière, les curistes ont un profil très varié (des hommes, des femmes, de tout âge, de toute corpulence) et la fatigue, le stress, l’envie de se réconcilier avec son corps ou simplement le besoin de se faire bichonner sont des raisons suffisantes pour sauter le pas.

J comme Jambes : à mon arrivée, j’ai passé une visite médicale et le médecin a décidé de cibler les soins plus particulièrement sur les jambes puisque ma circulation veineuse et lymphatique ne contribue pas à ce que je montre des guiboles à la Julia Roberts dans Pretty Woman. Après une semaine, j’ai le sentiment d’avoir dégonflé et me sens plus légère.

K comme Kinésithérapeuthe : ils sont une équipe de 12 aux thermes…je ne sais pas s’ils ont tous des mains magiques et la même énergie que la personne qui m’a massé trois fois (l’arrière des jambes et le dos) mais j’ai du me contrôler pour ne pas baver sur la table de massage

M comme Modelage ventre plat : après avoir accouché, on se retrouve souvent avec un petit ventre rond et mou qu’on maudit…comme j’ai apprécié la serviette humide et chaude posée sur le ventre puis les massages ciblés pour assurer un bon transit et un bidon dégonflé…soin à éviter après avoir mangé du chou chinois )

N comme noms de curistes que je n’oublierai pas : cette semaine j’ai côtoyé  Mme Mer, Monsieur et Mme Sarrazin et pour la rubrique people l’actrice Catherine Frot

 


O comme ondorelax : allongée sur un matelas massant comme celui montré ci-dessus, oubliez tous vos soucis


O comme Open Bar : parmi les conseils donnés lors d’une thalasso, il est recommandé de beaucoup s’hydrater. Au bar, chaque jour est proposé une tisane différente qu’on peut boire à volonté…il s’agit juste ensuite de repérer les toilettes les plus proches.

P comme Parcours hydrojets dans lequel on peut s’arrêter à différentes stations sur des lits bouillonants, des jets pour masser les cervicales, etc…l’eau est à 31° sauf à certains endroits et elle m’a paru froide !


P comme piscines : celle dans laquelle ont eu lieu les 3 cours d’aquagym (dont la dernière séance pendant laquelle j’ai testé les gants dans l’eau, radical pour faire travailler les bras) spécial postnatal; celle avec un couloir d’eau froide et un bassin d’eau chaude pour simuler la circulation sanguine dans les jambes; celle de détente pour faire quelques brasses…

R comme résultats : je suis arrivée flagada, avec une toute petite tension, et le dos plein de noeuds…6 jours de soins plus tard, j’étais incontestablement plus détendue, reposée, revigorée, prête à me remettre au sport et à affronter la reprise du travail. En plus, les bénéfices d’une cure ne sont pas éphémères mais se prolongent de 6 à 8 mois selon la kiné que j’ai interrogé.

T comme téléphone portable : honte à moi, le premier jour j’ai glissé mon portable dans mon peignoir pour rester en liaison avec le reste du monde…pendant un massage, cela a bipé, sonné et j’ai compris que si je voulais vraiment décompresser, je devais accepter que le reste du monde continue de tourner sans moi…j’ai vu d’ailleurs par la suite des pancartes rappelant l’interdiction de portable dans les thermes )

X comme film X : voir la lettre A de cet abécédaire

Y comme Y’a pas de mal : c’est ce que m’a dit un gars alors que je venais de lui marcher de tout mon poids sur un pied en claquette et que je m’enquerrais de sa douleur…malheureusement il ne ressemblait pas à Jude Law


Z comme Zzzzz : bruit qui peut provenir d’une cabine de soin, la détente pouvant mener tout droit au sommeil…

Et vous, si vous deviez choisir un soin parmi ceux dont j’ai parlé, lequel choisiriez vous ?

Demain je vous parle régal des yeux et explosion de papilles !

Maman@home veut savoir si on fait du sport? Monter dans une baignoire ça demande un certain effort, grimper sur une table de massage cela fait travailler les cuisses, amener une fourchette de dessert délicieux à sa bouche ça muscle les avant-bras )

Et en plus, on part se promener sur la digue en prendre plein les narines et plein les mirettes !!

Miss Zen et Violette aussi ont leur lot d’activités physiques et cela se passe ici chez Virginie B.

Pin It