Tag

confiture

Browsing

Je crois bien n’avoir jamais préparé de confitures maison et cela pour plein de raisons. J’ai une fournisseuse familiale (ma maman) en confitures (elle a une armoire à confitures très impressionnante !), j’avais dans l’idée qu’on était obligée de préparer de grandes quantités et je n’ai pas de cave ni d’endroit pour les stocker, je suis toujours surprise par le prix des fruits (à part les pommes et les poires) sur le marché à Lyon par rapport aux cagettes que j’avais coutume d’acheter dans la Drôme et je préfère alors les manger nature ou dans une pâtisserie. Et puis j’ai quand même eu envie de me lancer avec un parfum original : c’est comme cela qu’est arrivée, dans ma cuisine, la confiture poire crème de marrons.

Ingrédients pour un gros pot de confiture poire crème de marrons

4 poires
250 g de sucre
le jus d’un citron
100 g de crème de marrons
1/2 gousse de vanille

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Pelez les poires, coupez-le en quatre et retirez le cœur puis coupez-les en petits morceaux.

Dans une bassine à confiture (je n’en ai pas, j’ai utilisé mon faitout), mélangez les dés de poires avec le sucre, le jus de citron et la gousse de vanille fendue en deux dans la longueur.  Faites chauffer à feu doux en remuant jusqu’à ce que le sucre soit dissous.

Portez ensuite à ébullition puis laissez cuire 15 minutes à feu vif en mélangeant très régulièrement. Pour vérifier si votre confiture est prête, mettez une goutte de confiture sur une assiette froide (assiette que vous aurez mise au frigo). Si la confiture se fige, elle est prête, si la goutte coule, il faut prolonger la cuisson.

Ôtez la gousse de vanille. Ajoutez la crème de marrons et mélangez jusqu’à complète dissolution. Remettez sur le feu jusqu’à la reprise d’une petite ébullition. Retirez votre bassine du feu et mettez la confiture poire crème de marrons rapidement en pot (pour le stériliser, je l’ai rempli d’eau et je l’ai mis 3 minutes puissance maximale au micro-ondes, avant de le laisser sécher à l’envers sur un torchon propre).

Selon le type de poires utilisé, il peut rester des morceaux. C’était mon cas, du coup j’ai mixé un peu ma confiture avant de la mettre en pot pour avoir une texture lisse.
Cette recette de confiture poire crèmes de marron est tirée du beau livre Confitures de Lise Bienaimé & Sabrina Delattre aux éditions de la Martinière et on peut parler de véritable bible gourmande des confitures. L’ouvrage s’ouvre par une première partie consacrée aux fruits  (agrumes d’hiver avec les variétés à privilégier, les conseils de préparation, la teneur en pectine; fruits exotiques, fruits de printemps, , fruits jaunes d’été et des conseils pour les choisir, fruits rouges d’été, fruits noirs d’été, fruits d’automne ), chaque portrait étant illustré de très belles photographies de Guillaume Czerw.

confiture poire crème de marronsconfiture poire crème de marrons

Les auteurs du livre, fondatrices de la Chambre aux Confitures donnent ensuite tous les conseils pour réussir une confiture : les ustensiles nécessaires, le choix et la préparation des fruits de saison, le sucre à utiliser, les assaisonnements possibles, le gélifiant, les méthodes de cuisson, la stérilisation des pots….

La troisième partie de Confitures propose pas moins de 150 recettes, aussi bien des recettes de confiture que des recettes à la confiture (sablés fourrés, barquettes, roulé, blanc manger, semifredo…).

confiture poire crème de marronsconfiture poire crème de marrons

Un beau livre mais qui reste accessible et idéal pour ceux et celles qui veulent se lancer dans les confitures maison ou s’aventurer dans des recettes plus originales que les grands classiques.

Et vous, vous préparez votre confiture maison ?

 

Sauf si vous revenez d’une expédition dans l’Antarctique, que vous n’avez plus aucune notion du temps, il ne vous aura pas échappé qu’aujourd’hui nous fêtons la Chandeleur. Parce qu’il n’est pas interdit de manger des crêpes à d’autres moments de l’année,  j’ai sélectionné des produits gourmands pour varier les plaisirs et les goûts toujours au rayon sucré :

1- Pâte à tartiner chocolat au lait caramel fleur de sel sans huile de palme, Bovetti
2- Coffret de sucres parfumés, Quais du Sud
3- Confiture Forêt noire cerise-chocolat, la cuillère gourmande
4- Pâte à tartiner au turron, Almendoli
5- Farine de châtaigne, Goûtez l’Ardèche. Cela apporte une saveur différente à la pâte à crêpes à tester vraiment ! (et vous pouvez les marier avec une chantilly au chocolat par exemple)
6- Préparation Marlette à la farine d’épeautre. Si c’est aussi bon que le pain d’épeautre, c’est prometteur )
7- Confiture de pommes au cidre, Les délices de Camille
8- Confiture de fraise au champagne et confiture d’orange exotique (nouveautés), La chambre aux confitures

Bien entendu il y a mille et une autres façons de garnir vos crêpes : sucre et jus de citron (tout simple mais très efficace), noix de coco râpée, chantilly nature ou parfumée, fruits frais coupés en dés… et encore plein de possibilités pour la version salée.

Alors quelque chose qui vous tente ? des crêpes au programme ce week-end chez vous ?

Dans la cuisine de l’Instinct des thés, tout est prêt pour les crêpes

Dans la cuisine des Petites Canailles, des crêpes au Mars

Dans la cuisine d’AngeMad, des pancakes

Dans la cuisine de Lucky Sophie, des envies de lunchbox

Plus fort que le Made in France, le Made in Lyon a été lancé début décembre par Yelp avec comme idée de faire le serment d’acheter local. A quelques jours de Noël, pour ceux qui cherchent désespérément une idée de cadeau, pour ceux qui n’ont pas commencé leurs achats, voici quelques idées qui allient Shopping local  et gourmandise (sans chocolat cette fois) :

Un bon d’achat à l’excellent bar à café Mokxa dont j’ai déjà parlé sur ce blog parce qu’on peut y déguster le meilleur carrot cake du monde accompagné de cafés qui donnent envie de balancer sa cafetière et même sa machine à expresso pour venir le boire ici tous les matins, midi, après-midi.

Un coffret très fruité comme le spécial fraise (avec de la confiture de fraises qui se mange toute seule sans tartiner tellement elle est bonne, des fraises séchées à utiliser dans des scones, muffins ou autres pâtisseries et un jus de fraise ) à l’Épicerie Fruit

 

Un paquet de cookies au beurre de cacahuètes confectionnés par les petites mains de Claire de Nuage et Caramel. Bon ok j’avais dit pas de chocolat, mais ces cookies sont trop bons et c’est elle l’auteur du meilleur carrot cake du monde et elle propose sur sa boutique en ligne un coffret avec d’autres biscuits pour Noël.

Un cours d’oenologie Soif d’apprendre O Vin d’anges, cave qui propose des soirées dégustation de vins en compagnie d’un vigneron régulièrement et dont le boss donne de bons conseils en accord mets/vins tout en respectant le budget indiqué.

Un Coffret fleurs de thé avec une théière transparente que je trouve très jolie, élégante et une boîte contenant 4 fleurs de thé blanc proposé par la boutique Parti du thé

Le livre de cuisine Repas de Famille de Ferran Adria avec des conseils pour les courses, l’organisation de sa cuisine et des recettes pour 2, 6 mais aussi 20 voire 75 personnes. Il est disponible à la librairie indépendante Vivement Dimanche

Un thermos du designer japonais Shinzi Katoh à remplir d’une bonne boisson chaude pour les semaines d’hiver à venir. Je l’ai repéré dans la boutique L’instant Poétique lors de ma dernière virée là-bas.

Je n’ai cité que des boutiques que je connais, que j’ai testées et comme par hasard elles sont presque toutes dans mon quartier mais pour avoir d’autres idées de shopping local, vous pouvez consulter la page facebook liée à cet événement.

Et vous, vous avez commencé, fini vos achats de Noël ?

 

La première fois que j’ai goûté des scones, j’étais dans un salon de thé à Hereford, petite ville anglaise située pas très loin de Birmingham et ils étaient servis avec de la clotted cream et de la confiture de fruits rouges. Depuis j’ai eu l’occasion d’en déguster à nouveau, d’en préparer aussi mais mes derniers essais se sont soldés par des échecs. Mes scones ne gonflaient plus. C’est avec une certaine appréhension que j’ai retenté le coup suivant à la lettre la recette donnée dans Un goûter à Londres.

Pour une douzaine de scones

55 g de beurre demi-sel en dés
250g de farine
1 cuillère à soupe de levure chimique
1 cuillère à soupe de sucre
une grosse pincée de sel
150 ml de lait et un oeuf battu.

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Préchauffez votre four à 200°. Tamisez ensemble la farine, la levure, le sucre et le sel et mélangez bien. Ajoutez le beurré en dés en malaxant avec les mains jusqu’à l’obtention d’une mélange sableux. Faites un puits dans la pâte, versez le lait et travaillez la pâte à la main jusqu’à l’obtention d’une boule. Si la pâte est trop collante, ajoutez un peu de farine.

Sur un plan de travail légèrement fariné, étalez la pâte pour former un disque de 3 à 4 cm, découpez des scones à l’emporte pièce et déposez les sur une plaque recouverte d’une feuille de cuisson.

Badigeonnez chaque scone d’œuf battu et mettez au four entre 10 et 12 minutes. Les scones doivent être légèrement dorés. Dégustez les quand ils sont encore tièdes à l’heure du thé ou pour le brunch.

Le geste qui sauve vos scones

Ne pétrissez surtout pas votre pâte au moment de l’étaler et respectez bien l’épaisseur. Non seulement je travaillais trop ma pâte mais en plus je l’étalais finement, voilà pourquoi mes scones ne gonflaient pas.

Verdict ? quel bonheur de retrouver le goût des scones made in England. J’ai eu la chance de les déguster avec la confiture de framboises de Pierre Marcolini sans conservateur, avec moins de 20% de sucre et une saveur acidulée parfaite avec la clotted cream!
Inutile de préciser que les scones ont eu une durée de vie courte. Au quatrième englouti par le fiston, j’ai compris que je pouvais faire une croix sur le repas du soir )

NB :  la clotted cream a une texture entre crème fraîche et chantilly et se trouve à Little Britain, l’épicerie anglaise à Lyon.

Merci à Pierre Marcolini pour ses délicieuses confitures, celle à l’orange m’a surprise par sa douceur malgré le peu de sucre qu’elle contient.

…laissent des miettes ) Bon de toute façon, les petits déjeuners au lit avec les enfants, on oublie. Mes tartines, je les ai savourées dans ma cuisine, dimanche matin, avec du beurre salé et de la confiture de fraise/framboise délicieuse. Chance inouïe, j’avais joué quelques jours plus tôt sur le site créé  à l’occasion des 20 ans du beurre tendre Elle & Vire et surprise j’ai gagné un petit déjeuner livré à domicile.

Dans le panier, que des produits de producteurs locaux sélectionnés par la blogueuse Mercotte :

– deux mini baguettes et 2 mini-baguettes spéciales du boulanger Chez Jules (situé dans le vieux Lyon) que je vous recommande vivement

– un pot de confiture fraise-framboise de Brigitte Porte (leur ferme est située à Courzieu dans les Monts du Lyonnais) qui s’accorde aussi très bien avec de la faisselle ..par exemple )

– un jus de pommes de Philippe Crozier sans conservateur ni sucre ajouté

– un pot de miel « acacia » de la miellerie des Gorges de la Loire (ferme pédagogique qui accueille aussi petits et grands).

Pour tremper mes tartines (enfin pour ceux et celles qui trempent, moi j’aime pas le pain qui se détache et qu’on retrouve au fond du bol), du café équitable Lobodis que je n’ai pas encore goûté ou des thés Betjeman & Barton (un de mes fournisseurs officiels).

En semaine, le petit déjeuner se résume souvent à un café mais là j’ai pris mon temps, j’ai savouré et apprécié.

N’hésitez pas à participer car il y a des petits déjeuners à gagner sur Lyon, Paris, Lilles, Nantes et Bordeaux jusqu’en novembre.

Pin It