Tag

coffret

Browsing

Quand les premières box ont été lancées, en tant que mordue du chocolat, j’ai tout de suite pensé à une box entièrement dédiée à l’univers du chocolat (j’étais même allée jusqu’à imaginer ce qu’on pouvait mettre à l’intérieur au fil des mois et des saisons). Mais les questions commerciales et logistiques m’ont paru trop compliquées pour que je me lance dans ce projet sans budget en plus. Bref j’en ai rêvé et Chocofoliz l’a fait !

Il y a quelques jours j’ai reçu un colis chez moi et quand j’ai vu le nom sur la boîte, j’ai mis tout le monde dehors (oui je suis comme ça) pour éviter les petites (et grandes) mains qui veulent ouvrir, goûter, toucher. J’avoue que certains produits de ce coffret ont eu malgré tout une durée de vie très limitée. C’est le cas du chocolat à faire fondre dans du lait chaud en forme de bâtonnet proposé par Bovetti dont j’avais repéré les produits et qui a fondu dans le mug de l’homme dimanche matin (euh éventuellement je peux goûter? ).

Promis je n’ai pas encore déballé la barre infernale lait de François Pralus dont j’avais goûté la spécialité aux pralines lors du Salon du Chocolat à Paris il y a deux ans (le genre de viennoiserie qu’il est impossible de ne pas finir une fois qu’on a pris une première part) ni la tablette choc’fleurs dont les associations sont pour le mois inhabituelles. Au délà des saveurs, la démarche de Choc’Fleurs est 100% bio et sans lécithine.

J’ai découvert également l’arôme naturel de poche au chocolat Crazy’O. Je pensais que cela servait uniquement à parfumer les pâtisseries mais sa finalité première est d’aromatiser une tasse de café (avec un petit pschitt) au goût chocolat ou du lait par exemple. C’est sans conservateur, ni additifs chimiques et sans sucre et son format vous pouvez l’emporter au bureau pour des expresso chocolatés.

Enfin la box chocofoliz contient des moules à popcakes, des bâtonnets pour piquer les popcakes en question et un livret pour expliquer quelles étapes il faut suivre et quelles recettes on peut réaliser. En effet il est tout à fait possible de varier la base de gâteaux tout comme le glaçage et le topping (et là soudain l’idée du Dulcey a ressurgi)…je n’ai encore jamais essayé les popcakes, j’aimerais que ce ne soit pas que joli mais bon aussi … mais promis je teste bientôt une des combinaisons et je vous montre le résultat ).

Comme Chocofoliz a le sens du détail, ils ont glissé dans le coffret des chocolats avec les initiales de mon pseudo…..

… vous y avez cru, avouez ? c’est en partie vrai car le chocolatier belge Jean-Philippe Darcis dont voici la réglette de pralines au chocolat noir, au lait ou blanc, propose aux internautes via le site www.chocol-at.be de personnaliser les chocolats avec le message de son choix.

Verdict ? J’ai apprécié sur ce premier coffret l’originalité des produits proposés, leur qualité et le fait qu’à côté de tout ce qui se mange on ait aussi du matériel de pâtisserie/ chocolaterie que l’on peut garder. Cela m’a permis de connaitre de nouveaux chocolatiers tout en retrouvant une valeur sûre comme François Pralus. J’ai hâte de voir ce que réserve le coffret suivant )

Chocofoliz propose sur son site deux coffrets :

le coffret plaisir à 19.90 € / mois pour les chocoaddicts curieux
le coffret passion à 39.90 €/ mois pour les puristes en quête des meilleurs créations chocolatées.

Souvent la question que l’on se pose avec les box est de savoir si on va réussir à utiliser son contenu d’un mois sur l’autre …ici je n’ai pas trop de souci à ce sujet mais il est toujours possible de tester le coffret un mois sans abonnement. Une autre bonne idée de Chocofoliz est sa boutique en ligne où se retrouvent certains produits des coffrets déjà parus.

Edit décembre 2015 : j’ai hésité à supprimer cet article car il a pas mal consulté pourtant cette box n’existe plus depuis un bon moment


C’est l’histoire de deux copines trentenaires, mamans de 4 petites filles âgées de 6 ans à 8 mois, qui, ont eu l’envie un jour d’imaginer des coffrets spécial jeunes mamans et tout-petits en repensant à leur retour de maternité, période pas toujours facile entre joie du nouveau venu et grosse fatigue, forme pas forcément au top et bouleversements.

Elles se sont dits qu’un peu de réconfort pendant cette période ne serait pas de trop (souviens toi des douches à l’heure du goûter par exemple) et que celui ci pourrait s’incarner dans un joli coffret arrivé par colissimo et comprenant 4 à 6 produits pour les jeunes mamans (et futures mamans) et leur bébé de 0 à 36 mois.

Pour ce premier colis, le thème est les premières fois..ça parait logique …Premier bain, premier sourire, premier repas, premier jeu..J’ai découvert en ouvrant le coffret :

 

Pour elle, une jolie assiette rose (oh du rrrrose maman, a-t-elle dit, ravie), un bavoir suffisamment grand par rapport à la taille de la miss (car le contenu est adapté à l’âge de l’enfant), un petit chien en bois à faire avancer et un gel dentifrice spécial dents de lait que j’ai testé même si je n’ai plus de dents de lait (le goût est agréable).

Pour moi, un fluide lissant pour préserver la jeunesse de la peau à la rose musquée pour que les premières rides soient pure fiction, une crème lavante corps et cheveux que j’ai emporté en Auvergne et qui peut servir à toute la famille. J’aime bien la texture, l’odeur (et je peux être super pénible de ce côté là), ça laisse la peau toute douce..jusque là j’étais fidèle à Uriage mais je vais lui faire des infidélités.

Verdict ? rien d’inutile y compris le bavoir bien utile quand la Misse mange des choses qui tâchent comme les fruits rouges (et que je pousse des cris d’effroi en découvrant le jus de fraise sur la blouse blanche toute neuve), des produits qui serviront longtemps comme l’assiette ou le petit chien en bois, un produit de beauté parce qu’on n’est pas que des mamans, bref l’ensemble me parait  équilibré et réussi.

L’abonnement mensuel coûte 24.90 euros mais le coffret des premières fois contient plus de 40 euros de produits.  Si tu as envie de connaitre les marques partenaires  ou pour t’abonner, ça se passe sur le site de Tiniloo.

Et toi  qu’aimerais tu recevoir dans ton coffret Tiniloo ?

Réponds à cette question en commentaire jusqu’au 27 juin minuit. Si tu « likes » la page Facebook de Tiniloo, tu auras une chance supplémentaire de gagner un coffret ! La gagnante sera désignée après tirage au sort en édit de ce billet (jeu réservé à la France métropolitaine)

Edit du 14 juillet : Gallie11 tu as gagné et j’attends toujours tes coordonnées !

Glop : Mon homme est imbattable sur le terrain des jeux-concours et des lots de valeur ou pas, là n’est pas la question…moi aussi je joue un peu….et perds souvent mais il arrive exceptionnellement que je gagne !! Grâce à Cassandra et son blog Dans l’air du temps, j’ai reçu récemment au courrier ce coffret bodyshop aux couleurs cranberries. Pour l’instant j’ai seulement allumé la bougie parce que c’est le petit détail qui vous change une ambiance en un mouvement. Le reste est encore dans sa boîte, en tous cas l’odeur est très agréable !

Pas glop : Je sais qu’on en a déjà pas mal parlé sur la blogosphère (ici ou ) et je n’ai pas la prétention d’avoir un point de vue plus original à ce sujet que ceux déjà lus mais j’avais juste envie de rebondir sur l’admiration suscitée par la reprise du travail à J+5 par Rachida Dati (qu’elle soit Rachida Dati d’ailleurs ou Tartanpion), admiration nullement partagée par votre serviteur. Pas convaincue par ce fameux « instinct maternel » qu’auraient les femmes en naissant, je crois plutôt qu’on ne naît pas mère, on le devient mais quid de l’attachement quand on ne prend même pas le temps d’un congé maternité normal (déjà court, car 2mois et demi c’est tout petit)? Ne pas pouvoir se passer plus de quelques jours de son boulot m’est de plus totalement étranger) Quand on voit les photos de Rachida Dati sortant de la maternité super manucurée, maquillée et avec le brushing de la mort, on imagine qu’elle a engagé une armada de nurses pour s’occuper de son rejeton et pour se lever la nuit à sa place mais même avec un staff d’enfer, je n’aurais  échangé mes séances de peau à peu avec mon chérubin contre rien au monde…

Glop : après deux semaines à la maison, j’avais un peu peur que le retour à la crèche soit difficile pour le chérubin. Que nenni, mardi pas une larme, pas un geignement il était même content de retrouver la personne qui s’occupe de lui (dans le jargon  petite enfance on dit « sa référente ») et ses petits camarades. Par contre, il contrôle sérieusement mes fréquentations : sollicitée par une petite fille qui m’a tendu un jouet, j’ai commencé à dialoguer avec elle mais aussitôt ma chère tête blonde s’est collée à moi (plus près tu peux pas à moins d’être une moule sur un rocher) et a tenu à rappeler une vérité basique « c’est MA maman » ! Je doute qu’à ces conditions un rapprochement avec le charmant papa, fraîchement séparé et déjà évoqué fin décembre, soit possible.

Pas glop : on n’est pas tous égaux face au froid et moi, ma résistance aux températures avoisinant les zéros elle est ridicule. J’ai beau mettre ma doudoune, mes gants et mon écharpe (puis prier pour ne pas rencontrer Jude Law au coin de la rue car là mon sex-appeal en prend un coup), j’ai beau boire des litres de thé, d’infusion (je songe à faire installer un siège avec urinoir incorporé dans mon bureau si je continue à ce rythme), j’ai beau joggé avec ma poussette le matin pour emmener le chérubin jusqu’à sa crèche, j’ai passé mes journées à frissonner, à râbacher sur le sale temps et à croiser les bras pour m’auto-réchauffer cette semaine. Pendant ce temps-là, je croise des jeunes femmes avec des blousons très légers et des chemisiers en dessous, des jeunes filles avec des mini-jupes et j’en conclus que notre thermostat interne est totalement différent. Le soir, au moment de me glisser sous la couette, j’opère en deux temps : 1) je me glisse dans le lit et me dissimule sous les couvertures (je repense à l’énorme édredon chez ma grand-mère) 2) je plaque mes pieds ultra gelés contre les jambes chaudes de l’amoureux tout en essayant de créer une diversion…peine perdue, il me renvoie dans mon territoire sans une once de pitié pour ma circulation sanguine défaillante )

Sur ce, je vous souhaite un très bon week-end au chaud !

Pin It