Tag

cocktail

Browsing

Ma fille n’a pas encore perdu sa dent, je ne suis pas ridiculisée auprès de mon dentiste, j’ai été à la zumba et à la danse comme d’habitude, je ne me suis pas  (encore) mise au No Sugar, je n’ai pas l’intention d’aller voir le futur one man show de Michel Drucker, j’ai cédé aux yeux suppliants de ma fille pour l’accompagner à une sortie scolaire bientôt, je ne regrette pas que Coppé n’ait pas joué à la place de Pierre Cosso dans la Boum (ne serait-ce pour ses beaux yeux bleus)…à part ça, il ne m’est rien arrivé d’extraordinaire alors à la place du récap habituel, je partage en vrac des trucs sympathiques qui ont émaillé ma semaine  :

♥ La box papeterie Over the Rainbow découverte sur le site Saperlipapier (et en vente sur la boutique). Si comme moi vous aimez les carnets, les stylos, le masking tape, il y a de fortes chances pour que cette box vous plaise. Ça peut même être une idée de cadeau chouette avec des formules d’abonnement  à partir de 28€70 un mois sur deux  sans engagement ou à durée limitée. Je dis ça à tout hasard : )

Over the rainbowDSCN1070 (3)DSC_3708

J’ai découvert à cette occasion la créatrice MissHoneyBird et ses tampons ananas, chouette, flèche …j’aime tout et ça me donne plein d’idées de petites choses à créer avec !

Les bracelets Nayades

Gros coup de cœur pour les bracelets Nayades exposés dans la vitrine d’une boutique de bijoux fantaisie de mon quartier. La bonne surprise c’est qu’il y a même des bracelets pas déments côté prix.

bijou2

bijou

Le fish and chips de Made in fish

J’aurais pu vous faire croire que j’avais surfé  sur le comparateur de vols Momondo pour trouver le vol le moins cher pour Londres et qu’une fois dans la capitale anglaise j’avais dégusté un Fish and Chips dans un pub…La vérité c’est que je suis allée dans le restaurant Made in fish pour faire goûter cette spécialité aux enfants. Alors les frites n’étaient pas servies dans du papier journal en cornet avec du vinaigre comme là-bas (l’idée n’emballait pas ma fille plus que cela, moi ça me rappelle de très bons souvenirs ), mais l’ambiance musicale était 100% pop anglaise des années 80, la panure du poisson généreuse et les frites maison. Je vous conseille d’embarquer votre barquette pour aller la déguster sur les berges du Rhône par exemple, poisson et frites étant faites en direct devant les clients, ça sent forcément un peu.

fish

fish 2

Le mojito maison et sa version Virgin

Si tu ne peux pas aller boire un mojito le samedi soir parce que tu n’as personne pour faire garder tes enfants alors fais venir le mojito à toi. Je ne prétendrai pas qu’il est aussi bon que dans un bon bar à cocktails mais au moins il n’y a pas que de la flotte dedans et puis j’ai même préparé une version Virgin (sans alcool) pour les enfants .

mojito

Sur ce, je vous souhaite un bon dimanche : )

 L’été sera chaud, l’été sera chaud…oui enfin l’été 2014 à Lyon a consisté surtout jusqu’à présent à guetter le ciel bleu pour sortir au plus vite avant la prochaine averse et passer entre les gouttes mais est-ce une raison pour faire une croix sur les apéros (ma terrasse est couverte, youpi !) et sur les cocktails ? Je n’arrive plus à me souvenir la première fois où j’ai goûté de la Manzanita®, peut-être dans un restaurant en fin de repas et en guise de digestif. Cette liqueur de pomme verte à 18%, a été lancée en 2011 et est associée à la marque Marie Brizard créée en 1755 à Bordeaux et connue à travers une gamme de liqueurs dont la fameuse bouteille bleue.

Je ne suis pas une pro du shaker (je n’ai pas du assez regarder Tom Cruise derrière son comptoir dans le film Cocktail) mais quand j’ai reçu le kit (qui contient absolument tout du verre ballon au bac à glaçons en passant par le basilic) pour créer un cocktail avec la Manzanita®, je n’ai pas pu attendre longtemps avant de me prendre pour une barmaid (et puis où est-il écrit noir sur blanc que les cocktails sont réservés au vendredi ou au samedi soir ? ).

manzanita 2

manzanita 3

Ingrédients du cocktail Manzanista

2 tranches de concombre 2 feuilles de basilic 1/2 Manzanita 1/2 eau gazeuse 1/4 citron vert pressé

Préparation

Remplir un verre à ballon de glaçons. Ajouter le concombre et le basilic. Remplir le verre à moitié de Manzanita et à moitié d’eau gazeuse. Ajouter 1/4 de citron vert pressé. Mélangez à l’aide d’une cuillère ou d’une paille.

Verdict ? c’est très frais, fruité, c’est une très bonne idée d’associer la pomme et le concombre et ça se sirote très bien …même en regardant la pluie tomber.

La bonne nouvelle c’est qu’il y a en ce moment sur la page Facebook Manzanita un grand jeu cocktail organisé du 30 juin au 30 novembre 2014 qui consiste à partir à la recherche des ingrédients cachés du cocktail Manzanista dans un des 3 univers proposés et de gagner non seulement 50 kits comme celui que j’ai reçu mais aussi un week-end à Barcelone (au moins là-bas il fait beau non ? ).

HOME_SITE_MANZANISTA_DEF Allez je trinque au retour du soleil : ) L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Le week-end dernier, mon blog était en partie HS et  j’en ai profité pour changer son look au cas où cela serait passé inaperçu ). Du coup cette semaine c’est double dose de photos avec beaucoup beaucoup de chocolat mais j’ai une excuse pour une fois : les fêtes de Pâques. Cette semaine j’ai testé le cocktail créé par la blogueuse Céline de Bons baisers d’ailleurs (vodka, cointreau, framboise, basilic, citron vert, sirop mojito et ginger beer…moins alcoolisé que je ne le pensais en lisant la composition mais très frais, printanier). Assise dans un fauteuil club, j’ai admiré la bairmaid secouer son shaker et préparer des cocktails tous plus beaux (et bons !) les uns que les autres. Si vous habitez à Lyon et qui vous cherchez un endroit pas branchouille pour boire un cocktail, je vous conseille le bar Le Fantôme de l’Opéra.

J’ai été voir au cinéma Dans la cour mais je n’ai pas été du tout emballée par ce film ( la rencontre de deux solitudes pour résumer) qui a de très bonnes critiques. Peut-être que ce n’était pas « the right place and the right time » comme on dit. J’ai reçu le dernier livre de Christophe Felder ( avec une dédicace !) consacré aux petits gâteaux (les recettes et photos sont à tomber !) et une nouvelle collection de bouquins de cuisine éditée par Mango. Avis et tests de recettes à venir !

collage semaine 15 bis18 avril 201420 avril 2014

 ★ Le fiston a eu l’occasion de participer à un atelier chocolat avec Alain Rolancy, meilleur ouvrier de France dans une boutique Guy Degrenne à Lyon. Il a réalisé des sucettes en chocolat et avec des bonbons, des mendiants et a même appris à écrire son prénom avec du chocolat. Lui qui n’est pas d’un tempérament patient (sauf pour la magie) a adoré et a été très concentré.

atelier chocolatatelier chocolat collage 2

★ La chasse aux œufs a été l’occasion de découvrir les nouveaux packaging des Kinder surprise avec des petits messages sur l’emballage et les thèmes Mickey et Barbie…ma fille tient absolument à garder toutes les surprises dans sa chambre , je suis ravie.. on va bientôt pouvoir monter une collection : )

kinder collage

collage semaine 16collage semaine 16 biscollage semaine 16 (3)collage semaine 17 (2)  la toute dernière photo a été prise cet été, du haut de la tour Montparnasse, vues sur Paris incroyables !

★ Pour la touche musicale du dimanche soir, je reste dans l’ambiance cacaotée avec cette chanson découverte absolument par hasard. Avec un nom de groupe (très bonne année l’année 1975 )) et un titre pareils, je ne pouvais que la partager :

D’autres photos de la semaine sur Instagram

 Alors que la blogosphère n’a jamais été aussi calme, alors que j’aurais pu attendre sagement le début du mois de septembre, je choisis la semaine la plus calme de l’année pour lancer un nouveau rendez vous, le combat gourmand (pourtant je n’ai presque pas regardé les JO !). Je n’y peux rien, une fois que j’ai l’idée, il faut que je l’essaie tout de suite, c’est plus fort que moi.

Pour le premier combat gourmand, à ma droite les boissons sans alcool, à ma gauche les boissons avec alcool.

Pour participer il suffit de publier sur ton blog une photo ou un billet ou une recette (ou de me l’envoyer par mail si tu n’as pas de blog)  dans lequel tu choisis une boisson avec ou sans alcool jusqu’au 31 août 2012.

Par exemple, des smoothies, des jus de fruits, du thé glacé, des sodas comme  ceux là :

 

ou une sangria, un planteur, un mojito…

 

En ce qui me concerne, dans mon frigo en ce moment il y a les jus de fruit Pago  :

Quand je me suis installée à Lyon, entre diverses visites d’appartements (jamais dans le même quartier et jamais au même créneau, sinon c’est pas drôle), je me souviens d’un verre en terrasse, un après-midi, dans le quartier où j’allais finalement habiter et d’un pago à la fraise dans mon verre. A chaque fois que je vois ces petites bouteilles vertes, je repense à cet entre-deux, pas encore vraiment à Lyon mais plus tout à fait à Paris. En plus, la page facebook de la marque est plutôt créative et marrante et si tu veux en savoir plus sur les parfums ou la pagology n’hésite pas à aller voir à quoi elle ressemble.

Et toi, avec ou sans alcool ?

vous êtes 3 à avoir choisi AVEC : Et le petit toast qui va avec  Anne Laure T ; Sysyinthecity

vous êtes 4 à avoir choisi SANS :  Labonoccazthe Honeypot;    C’est quoi ce bazar; Chiffonsandco

L’homme a une théorie fumeuse concernant les vacances : plus elles sont longues, plus le retour au travail est difficile…il ajoute même que le congé est néfaste au peu de motivation que nous trouvons à nous lever tous les matins pour gagner notre croûte (oui nous sommes des acharnés du travail tous les deux…on pense même à fonder un cercle des accros au taf anonymes)…j’ai toujours haussé les épaules devant l’absurdité de tels propos, considérant au contraire, que sans la perspective de vacances, je serais sous temesta toute l’année mais il faut bien avouer que :

Pas glop : quand pendant quelques jours, la question la plus cruciale est de savoir si on mange le melon en entrée ou en dessert,  l’achat ou non d’un appartement, la mise en disponibilité professionnelle ou le choix d’un mode de garde pour le petit dernier à la rentrée semblent des décisions insurmontables…

Pas glop : quand mes jambes lourdes ont goûté au joie du bain de mer et aux vagues cognant sur mes mollets dodus relançant ,par la même, ma circulation sanguine défaillante, j’ai  du mal à recréer le même effet dans ma baignoire même si l’homme et le voisin sont mis à contribution pour créer le même roulis avec leur petits bras musclés

Pas glop : quand on a connu un chérubin épuisé par des heures de pâtés, de petites foulées dans le sable et de trempage de pieds (ben oui, cette année on n’arrive pas à dépasser le genou à moins de le faire hurler), on supporte très moyennement son trop plein d’énergie non consumée en ville  qui se manifeste, entre autres, par une volonté de jouer au trampoline sur mon ventre…

Pas glop : quand on a pris l’habitude de s’endormir, bercée par le bruit de la mer et caressée par la brise marine qui s’engouffre par la petite fenêtre aux volets bleus, on a beaucoup plus de mal à trouver le sommeil avec le CD « mer et marées » de Nature et découverte et le ventilo arrimé au pied du lit

Pas glop : quand privée d’alcool, on s’est rabattue sur les cocktails de fruits frais du bar de la plage, on a presque envie de pleurer en fouillant les placards de sa cuisine lyonnaise à la recherche du blender qu’on n’a jamais eu (Electroménagère si tu m’entends…)

Pas glop : quand tous les repas sont pris sur une terrasse avec vue sur une eau transparente, on ne voit même plus l’intérêt de mettre un pied sur son petit balcon avec vis à vis de la mort avec les occupants de l’immeuble en face

Finalement il a peut-être pas tort, l’homme, les vacances c’est déprimant à posteriori…faut quand même je fasse gaffe à ses fréquentations, avec des théories pareilles, il va finir membre du facebook de Sarkozy..

Sur ce, je vous souhaite  un excellent week-end ! et de chouettes congés, malgré tout, pour celles et ceux qui partent maintenant…

Pour ceux et celles qui sont encore derrière leur écran car pas encore partis en vacances, déjà revenus ou bien décidés à rester planqués à l’ombre chez eux cet été, voici un tag envoyé par Caro, léger et frais comme un sorbet.

Le principe : se prendre pour Amélie Poulain, quand elle avoue connaître l’extase en
brisant la croûte d’une crème brûlée de la pointe de sa petite
cuillère, en plongeant sa main dans un sac de grains ou en faisant des
ricochets sur la surface du canal St Martin….

..et citer 3 petits plaisirs à soi :

des baisers dans le cou et dans le haut du dos

entendre à la télé que le malaise de Sarkozy n’est que vagal et pas cardiaque, ouf…euh non je déconne…

recevoir un compliment  de la part de quelqu’un qui n’est ni vendeuse dans une boutique de fringues, ni coiffeuse, ni banquier, ni VRP, ni collègue de l’homme et potentielle maîtresse, ni  membre de ma famille aveuglée par les liens du sang…en bref d’une personne désintéressée…et si elle me dit que j’ai minci, je l’embrasse sur la bouche !

la première gorgée de punch planteur le samedi soir , signe de la fin officielle de la semaine de travail et du début du week-end (oui l’alcool me manque, c’est dit !)

 

seulement 3  c’est radin, non ? j’en ai des dizaines d’autres en tête, j’aurais même pas eu écrire un bouquin avec mais on m’aurait accusé de plagier un certain Delerm père…vous remarquerez que mes petits plaisirs coûtent quasi que dalle (le prix du rhum ok)…et que je n’ai même pas parlé de chocolat )


Et vous, vos 3 petits plaisirs à la Amélie Poulain ? si ça vous chante d’en faire un billet…

Pin It