Tag

club bébé

Browsing

Je sais les budgets sont serrés, les porte-monnaie sont vides, les comptes sont à sec et je m’en vais vous parler de vacances.

Comment vous expliquer? vous êtes prêts à suer eau
et sang pour avoir une maison avec un jardin? à manger des pâtes midi
et soir pour acheter une voiture grande et confortable? à économiser
pour que votre intérieur ressemble à celui de magazines de déco? à
rogner sur certaines dépenses afin de vivre une passion sportive ou
artistique? De mon côté je me fous d’avoir un écran plasma, un ipod, un
canapé cuir, une audi A4, une armoire pleine de chaussures et de sacs,
un appartement à mon nom mais je n’imagine pas une vie sans voyages.
C’est la petite lumière qui me donne envie de me lever les matins où je
resterais bien dans mon lit plutôt qu’aller bosser, c’est la carotte
qui me fait tenir quand je voudrais tout envoyer balader dans une vie
professionnelle qui me paraît parfois si cadenassée.

Alors tous les ans, quand l’hiver s’étire en
longueur et que je rêve de me retrouver d’un claquement de doigts sur
une plage au soleil, je me penche sur les catalogues printemps-été des
voyagistes, je me perds dans les sites internet spécialisés. Avant le
chérubin, on partait à la dernière minute sans vraiment s’entêter sur
une destination et on était plutôt du genre vacances actives.
Que ce soit à Lisbonne, Venise ou Amsterdam, on sillonnait la ville à
pied dans tous les sens et on rentrait exténués chaque soir mais ravis
des découvertes de la journée. Avec l’arrivée de la chère tête blonde,
on a testé nos premières vacances tout inclus en misant sur le hors
saison pour ne pas y laisser un bras et franchement s’offrir une
semaine de farniente total, pieds sous la table au milieu d’un
quotidien plutôt mené tambour battant a été un régal.

Cherchant pour l’été prochain, une formule qui ne
ruinerait pas mon budget tout en proposant des activités et des
équipements adaptés à notre jeune famille, j’ai redécouvert VVF qui,
dans un souci de renouvellement de son image, lance les VVF Villagesvacances découverte » (il y en a 108 en France et dans toutes les régions) qui se déclinent en deux formules de séjour – villages clubs avec restauration comprise et animations pour tous ou villages location pour des vacances
plus libres. Bien qu’utilisatrice assidue d’internet, rien ne remplace
pour moi le plaisir de feuilleter des catalogues papier, de griffonner
des devis en bas des pages, de corner les coups de coeur. Il n’empêche
que le site www.vvfvillages.fr permet
de rechercher de manière très ciblée selon vos besoins et vos envies
(présence ou pas d’une piscine, d’un bébé club, d’un club enfant, d’un
point rando, animaux ou pas acceptés…). J’ai aussi pu simuler une
réservation sur l‘île de Ré (je nous imaginais déjà
tous les trois sur nos vélos arrivant sur une des magnifiques plages
telles qu’il en existe dans la région) et les tarifs m’ont paru
nettement plus abordables que certains de leurs concurrents.
ou « 

Chéri, ça te dit l’ïle de Ré ?

Ceci est un Article sponsorisé

Pin It