Tag

christophe michalak

Browsing

La mousse au chocolat étant un dessert basique et simple, au menu de nombreux restaurants, j’ai décidé de jouer la carte du sensationnel avec un titre un poil prétentieux mais comme la recette n’est pas de moi, ne craignez rien quant à la taille de mes chevilles. Je suis tombée sur cette version signée Christophe Michalak au hasard de mes pérégrinations virtuelles et cela m’a semblé le dessert au chocolat parfait même en été.

Ingrédients de la meilleure mousse au chocolat

4 oeufs
125g de chocolat noir Valrhona Caraïbe
40g de beurre salé
25g de cassonade

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Faites fondre le chocolat avec le beurre coupé en petits morceaux. Séparez les blancs des jaunes d’oeufs et montez les blancs en neige avec la cassonade pas trop fermes comme j’avais tendance à le faire jusqu’à présent mais assez souples (ou becs d’oiseaux). Réservez au frigo.

Mélangez le chocolat fondu aux jaunes d’oeufs très vigoureusement (le mieux au batteur pendant au moins une minute). Incorporez délicatement les blancs en neige en soulevant le mélange chocolat/jaune d’oeufs. Versez dans des coupelles, des verrines ou des petits moules et laissez au frigo toute une nuit.

Pour la déco, j’ai fait fondre du chocolat blanc, je l’ai étalé  sur du papier sulfurisé puis je l’ai laissé durcir au frigo. J’ai ensuite planté quelques morceaux de chocolat blanc durci  dans chaque mousse, cela apporte un côté croquant que j’aime bien.

mousse au chocolat

Verdict ?  texture parfaite (elle se tient bien tout en restant fondante), juste sucrée ce qu’il faut pour plaire aussi aux enfants mais bien chocolatée, pas écœurante pour un sou, c’est vraiment la meilleure mousse au chocolat que j’ai pu préparer jusqu’à aujourd’hui. Si la recette est parfaite, je suis sûre que la qualité du chocolat utilisée a aussi son importance. Montez la garde pendant que ces petites mousses reposent au frigo, elles pourraient disparaitre plus vite que prévues : )

Et vous, la mousse au chocolat, vous aimez ça ?

Est-ce parce que c’est les vacances pour les petits parisiens? toujours est-il que Top Chef démarre hier soir avec une épreuve consistant à réaliser des bentos pour des enfants. Non seulement il faut que ce soit rigolo dans la boîte mais en plus que les goûts plaisent aux plus jeunes et là heureusement qu’on ne leur a pas envoyé Miss Zen et son frère qui mangeaient absolument tout jusqu’à 2 ans et puis qui, tout un coup, sont devenus difficiles chacun à leur façon.

Seuls 5 bentos parmi ceux présentés sont choisis par les enfants sur le seul critère visuel : la ferme de Cyril, la petite souris de Denny, le tintin de Jean, sur la pelouse de Tatiana (moi perso manger du vert fluo j’ai pas envie !) et la forêt de Norbert. C’est Denny avec ses spaghettis aux écrevisses qui remporte l’épreuve remportant les voix des enfants et de Cyril Lignac.

De la cour de récréation on passe à celle d’un couvent. Thierry Marx propose une religieuse déstructurée en dessert alors que les candidats sont sensés ne pas prononcer un mot pour respecter l’ambiance des lieux et communiquer seulement avec des gestes. Norbert et Denny sont au supplice.  Bon alors ils préparent quoi dans ce lieu sacré ? du Saint-Pierre bien-sûr et des petites religieuses. Ghislaine rouspète en goûtant les assiettes de chaque équipe alors que les sœurs se régalent. A l’issue des résultats, Ruben et Norbert sont envoyés à l’épreuve de la dernière chance.

Les candidats qui n’ont pas acquis l’immunité dans les épreuves précédentes doivent alors réaliser une salade de fruits palace, une île flottante, je cite,  pas ordinaire pour Christophe Michalak et un dessert salé pour Christian Constant..tout ça en 3 heures.  Le sosie de Bruel ne respecte pas a consigne et présente, non pas une salade de fruits explosive (mais qu’est ce que c’est exactement Christophe? invite moi dans ton palace pour que je juge sur pièce) mais un carpaccio de fruits. Le chef pâtissier est tout de même convaincu par la beauté de l’assiette et les goûts qui explosent en bouche. L’île flottante de Carl manque un peu de croustillant, les œufs à la neige de Noémie sont trop cuits mais heureusement son café gourmand version salé séduit le jury et c’est Juan qui rejoint dans l’épreuve de la dernière chance  Ruben et Norbert.

Bon voici le moment de te sortir le sosie de la soirée (soufflé par l’homme) : tu trouves pas que Ruben ressemble à Joseph Gordon Levitt ?

Les candidats savent ce qu’ils leur restent à faire s’ils perdent l’émission…y en a au moins deux qui peuvent participer à l’émission de Devachanne Qui sera le meilleur sosie?

Dans la série des phrases qui m’énervent, le « j’ai tout donné ce soir » arrive en pôle position..d’autant plus qu’on y a droit au moins 10 fois par soirée et ça ne rate pas dans l’épreuve finale autour du fromage. L’assiette de Juan ne ressemble à rien si ce n’est à une assiette de fromages et on sent que l’heure de la sortie a sonné pour lui. Ghislaine, toujours aussi ronchon, qualifie d’espèce de pâté ou ragougnasse, la présentation de Ruben mais c’est Juan qui est éliminé.

A vous les studios !

Et toi, tu as apprécié ce volet plus dessert qu’habituellement?

Pin It