Tag

carte d’identité

Browsing

photo

Ça faisait plusieurs mois que ma carte d’identité est perdue, mon passeport périmé, (j’ai encore mon permis), ça faisait plusieurs mois que je laissais traîner, l’idée du dossier avec toutes les pièces justificatives à fournir et du rendez vous en mairie me décourageant avant même de me lancer. J’ai fini par me décider, j’ai demandé un extrait de naissance et puis j’ai vu dans la liste des documents « photos d’identité ». Si vous arrivez sur ce blog totalement par hasard, pensant trouver une recette de dessert ou une adresse de pâtisserie, repassez dans la semaine et sachez que je déteste être sur les photos. J’ai vraiment horreur de ça, ce n’est pas du chiqué, c’est même limite de la torture pour moi. Côté privé, j’ai trouvé la technique idéale : je suis la photographe officielle, celle de la famille, des soirées, des fêtes, des vacances (et du coup aussi la femme/maman invisible, quasi absente des albums photos).

Là je ne pouvais pas y couper. Comme je voulais être certaine que mes photos soient conformes, je suis allée chez un photographe plutôt que dans un photomaton. A peine arrivée, j’étais installée sur son tabouret, pas le temps de gamberger donc sur la pose à prendre (le côté sois naturelle, je sais pas du tout ce que ça veut dire). Le gars a commencé par me demander de prendre un air le plus neutre possible. Euh un air neutre c’est quoi ? jovial je vois (quoique j’aurais été bien incapable de traduire cette expression, y a pas écrit cours Florent), faire la tronche je vois aussi, étonnée à la Richard Anconina dans Itinéraire d’un enfant gâté en jouant avec les sourcils ça s’envisage mais neutre …euh…bon faut peut être s’imaginer très fort dans la peau d’un poisson rouge ? A la limite, il eut été logique de prendre le même air que celui que l’on fait le jour où l’on nous demande notre carte d’identité (inquiet : mais qu’est ce qu’ils me veulent ? )

Je pensais avoir trouver la bonne expression (vite, vite, je l’ai ) quand le photographe m’a demandé de dégager tous les cheveux que j’avais sur le front et de faire en sorte aussi qu’on voit mes oreilles…je sais pas trop comment on aurait géré le truc si j’avais eu une frange bien droite et épaisse (faut prévoir un headband ? des barrettes ? un chouchou ? )…je savais désormais que j’allais ressembler à vraiment rien, vu que naturellement je ne me coiffe jamais comme ça et que le moins qu’on puisse dire c’est que ce n’est pas vraiment à mon avantage…

J’avais aussi du enlever mes boucles d’oreille…j’ai vu le moment où le mec allait me demander de me démaquiller et où j’allais perdre le peu de dignité qu’il me restait…j’imagine pour sa défense que vu le prix de ses photos, le photographe ne veut pas courir le risque qu’elles soient refusées par l’administration qui peut être très tatillonne …je me souviens aussi de l’enfer des photos d’identité pour le passeport de mon fils alors qu’il était tout petit et qu’on me demandait qu’il ne penche pas la tête, ne sourit pas, ne soit pas rouge… au secours !

carte-identite-officielle

Bref le photographe m’a montré sur son écran ce qu’il venait de photographier …j’ai hésité entre hurler et éclater de rire …comme la torture avait assez duré pour moi, j’ai marmommé un « très bien » et quand il a tourné les talons, j’ai fini ma phrase  » pour une tête de repris de justice » parce qu’entre la coiffure étrange, la gueule de 6 pieds de longs et l’éclairage, j’avais l’impression d’avoir été prise en photo avec un panneau de numéro de détenu comme dans les films américains.

J’ai donné mon dossier à la mairie, j’ai attendu un peu moins d’un mois avant de recevoir un sms m’indiquant que ma nouvelle carte d’identité m’attendait. Quand la fille à l’accueil me l’a tendu, je pensais intérieurement « 10 ans à montrer cette tête, ça va être long ». Heureusement la photo avec le film protégeant la carte a viré au noir et blanc, c’est nettement plus acceptable (même si j’ai toujours cette coiffure improbable).

J’hésite encore sur le devenir des deux clichés restant hérités de cette séance de photos officielles…les brûler ou les utiliser pour mon passeport : )

crédit photo : iamjenna.tumblr.com

Pin It