Tag

caramel au beurré salé

Browsing

 Vous buvez quoi en dégustant du chocolat ? du café, du thé, de l’eau ? et pourquoi pas du champagne ? C’était le thème de la dégustation proposée par la Maison Henri Le Roux et plus précisément des accords chocolats au massepain avec le champagne Delamotte Brut. Pour commencer, oubliez tous vos à priori sur le massepain ou pâte d’amande, souvent associé dans les esprits à quelque chose de très sucré et de sec. Les à priori empêchent les découvertes en gastronomie (et plus généralement d’ailleurs) et puis la différence est que la pâte d’amande ici est maison bien entendu et travaillée le plus précisément possible pour chaque chocolat proposé.

Henri le Roux 5

5 chocolats sont proposés lors de cette dégustation dans un ordre bien précis. L’inauguration commence par l’esprit d’amande lait, un chocolat au massepain aux amandes amères et chocolat, l’amande amère contrebalançant le côté douçâtre du chocolat au lait. La Traviatia (clin d’oeil au bicentenaire de la naissance de Verdi) est composé d’une ganache à la rose et bergamote sur un socle de massepain avec un confit de mandarine de Sicile. La rose, qui peut vite prendre le dessus sur tous les autres saveurs, est dosée comme il faut pour un chocolat au final parfaitement équilibré et très agréable avec le champagne.

Henri Le Roux

Isolde (le chocolat du milieu sur la photo) propose une ganache parfumée au bois d’Inde (une épice pimentée) sur un socle de massepain au gingembre. Aphrodisiaque, puissant et très différent du chocolat précédent. Moins complexe mais très gourmand, Palerme (avec son grain de pistache sur le dessus) est composé d’une ganache noire à la pistache sur un socle de massepain pistache. J’aime beaucoup l’association de la pistache et du chocolat, cela me donne envie d’essayer en pâtisserie. Enfin Noix fondant proposé par les fêtes de fin d’année est un chocolat noir au massepain de Noix de Grenoble. Son goût franc est parfait avec du champagne, on dirait même que l’un n’a été conçu que pour être dégusté avec l’autre.

Henri Le Roux 2

henri le roux 3

Impossible pour moi de repartir de la boutique sans faire quelques provisions de tablettes et de chocolats. Je me suis renseignée auparavant auprès de Docadn, auteur du blog EscapadeS (attention la lecture de son blog donne faim, soif, envie de découvrir le monde en marchant …et en plus il est drôle ) et accro à certains produits de la Maison Henri le Roux. J’ai repéré également les spécialités qui mettent en avant les produits bretons (Henri Le Roux étant un breton) comme le Soizig, chocolat caramel et crumble de blé noir, le petit déjeuner (un praliné feuilleté au café et crêpe dentelle), la sarrazine (ganache à l’infusion de blé noir) ou bien encore par exemple le CBS (le fameux caramel beurre salé enrobé d’un chocolat de couverture amer). Je me suis laissée tenter entre autres par la tablette Force 8, en référence aux vents forts de la région de Quiberon où tout a commencé. Avec ses 80% de cacao, je ne devrais pas manquer de magnésium mais pour le moment je ne l’ai pas encore ouvert.

Henri le Roux 4

La tablette Goviro est à la fleur de sel, aux crêpes dentelle et amandes caramélisées
La tablette Embruns est un chocolat noir à la fleur de sel

Henri Le Roux 6

Szechwan est composé d’une ganache à l’infusion de poivre de Szechwan sur socle de nougatine

Henri le Roux 8

Cette visite a été l’occasion pour moi d’apprendre que l’inventeur du C.B.S ou caramel au beurre salé n’est autre qu’Henri Le Roux en 1977. Il a d’ailleurs obtenu plusieurs récompenses pour cette confiserie au fil des ans et propose aujourd’hui des caramels aux parfums divers selon les saisons du chocolat amer à la framboise en passant par le yuzu macha, le blé noir, les épices de Noël par exemple. J’avoue que mon préféré reste le plus traditionnel avec en seconde position le tatin qui marie caramel et pomme.

Henri Le Roux 10

Henri le Roux 9

 

C’était ma pause sucrée de la semaine et la vôtre ?

Un Christollen chez Ma’

Des sablés chez l’Instinct des thés

Merci à l‘agence Fort et Clair pour l’invitation et à Makato Ishii ainsi qu’à Céline pour leur accueil et leur disponibilité.

♥♥ Adresse gourmande ♥♥

Boutique Quiberon
18 rue de Port-Maria – 56170 Quiberon

Boutique Saint Germain
1 rue de Bourbon le Château -75006 Paris

Boutique Martyrs
24 rue des Martyrs-75009 Paris

boutique en ligne : www.chocolatleroux.com

 

Attention ce blog est en mode mamie ce samedi mais chaque soir c’est vrai je ne peux pas me passer d’une boisson chaude. C’est lui qui œuvre en cuisine, met la bouilloire à chauffer, sors les mugs du placard, les pose sur la table basse ou sur la table de chevet de la chambre, choisit l’infusion qui me plait (si j’ai l’impression de boire de l’eau je râle, la verveine ne passera pas par moi) ou du thé vert parfois… quand il fait froid, ça réchauffe, quand il fait chaud ça désaltère bref vive la tisane ! (qui a du goût …c’est pas automatique mais ça arrive)

Bon pour tout avouer, il y a souvent un carré de chocolat pour accompagner ..mais je parie que tu t’en doutais )

Ce week-end, pour les participantes au rendez vous Dans ma cuisine le nouveau livre de Trish Deseine, Caramel crémeux, croquant, fondant est à gagner …à l’intérieur 30 recettes au caramel au beurré salé, miam !

Pour participer, publie un billet sur ton blog durant ce week-end en finissant la phrase Dans ma cuisine…Après tirage au sort parmi les participations, la gagnante (ou le gagnant sait-on jamais) sera annoncée samedi prochain.

Dans leur cuisine :

le thermomix de Kitty et sa compote de prunes à l’angélique

le gâteau breton de Croquemiam

des livres de cuisine chez Mlle Vermo

un magnet made in Bordeaux d’Anne-Laure T

du fromage chez l’Instinct des thés

la ratte du touquet chez Andaf

une pizza chez Poupouce, Doudou and Co

des cupcakes de réception chez Yoko

le dernier roman d’Harlan Coben chez Virginie B

une cuisine accueillante, celle de Fais belle la casa

des filles chez Sur un arbre perché

de la mousse au chocolat pour les Petites Canailles

l’homme de Chocololita (et un tiramisu aux fruits rouges)

des anti-sèches bonnes manières chez Lucky Sophie

Et toi, with or without tisane?

 


Ce n’est pas parce
qu’il fait bon, voire chaud que je vais me priver de dessert. La
solution? quelque chose de frais, de rapide et de facile à réaliser comme un tiramisu au salidou !

Qu’est ce qu’il te faut?

400g de mascarpone; 4 oeufs; 120g de sucre; 20 sablés bretons; quelques cuillères de salidou 

Et maintenant qu’est-ce que tu fais ?

Bats le sucre avec les jaunes d’œufs dans un saladier jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoute le mascarpone et fouette vivement. Monte les blancs d’œufs en neige bien ferme. Incorpore-les délicatement à la préparation.

Répartis la moitié des sablés émiettés et un peu de salidou (préalablement tiédi pour qu’il se liquéfie et se répartisse plus facilement) dans un plat familial ou dans des verres, des coupes (c’est plus joli côté présentation). Verse dessus la moitié de la préparation, mets le reste des sablés émiettés, du salidou et le reste de la préparation.

Réserve au moins 4h au frigo (l’idéal étant une nuit entière) avant de déguster. Au moment de servir, nappe avec un peu de salidou pour la présentation.

Tu peux remplacer le salidou par un caramel au beurre salé maison.


Verdict? c’est bon mais ça ne ressemble plus vraiment à un tiramisu…peut-être parce que je n’ai pas mis autant de sablés qu’indiqués dans la recette. Je trouve que le résultat est un peu trop « ton sur ton » ou plutôt « goût sur goût », le caramel ne tranche pas sur l’appareil. Mais qu’il n’y ait pas de méprise, ça se laisse manger sans souci )

Et puisqu’on parle gourmandise, que ferais-je, que serais-je sans lui?

au pied de mon arbre, qu’il fait bon, fait bon dormir …

Pin It