Tag

bourgogne

Browsing

Fin Septembre, je suis partie en Bourgogne dans le cadre d’un blogtrip et pendant ce week-end, j’ai passé une journée dans le Château de Couches dit aussi Château de Marguerite de Bourgogne. Ce dernier n’est pas très loin de Beaune et pour y arriver, le trajet est particulièrement agréable. On longe en voiture le canal de Bourgogne et la véloroute (réservée aux piétons et aux véhicules non motorisés) où je retournerais bien me promener un jour.

Le Château fort médiéval planté sur un piton rocheux et le site ont connu plusieurs phases de construction s’étalant du XI° au XIX°. Les propriétaires habitent l’ancien logis (où étaient les cuisines) depuis 5 ans et ouvrent leurs portes une grande partie de l’année aux bourguignons comme aux touristes à travers de nombreuses activités.

J’ai commencé par faire le tour des propriétaires comme on dit, allant d’un bâtiment à un autre, comparant les points de vue sur la campagne verdoyante, poussant la porte menant aux jardins et imaginant à quoi pouvait ressembler la vie ici jadis (la place du château n’était pas vraiment au Moyen âge le meilleur endroit où se détendre sur une chaise longue ou faire une partie de Molkky puisqu’on y pendait, noyait, décapitait ou torturait un certain nombre de personnes).

fantastic picnic 1

fantastic picnic 3

fantastic picnic 15

fantastic picnic 5

fantastic picnic 6

fantastic picnic 4

fantastic picnic 7

fantastic picnic 8

fantastic picnic 9

fantastic picnic 10

Vivre dans un Donjon …c’est difficile

Après avoir flâné aux extérieurs du château, j’ai intégré une des visites guidées et pu constater assez vite que la vie dans un Donjon au Moyen-âge n’était pas tous les jours très drôle. Saviez vous que le Seigneur et sa Dame faisaient chambre ou plutôt pièce à part (la même pièce faisant office de chambre, salle à manger, salle d’eau, chambre d’enfant), le Seigneur occupant l’étage au dessus pour pouvoir recevoir tranquillement ses maitresses (mais sans grande classe puisque sa femme pouvait les voir passer dans les escaliers en colimaçon). Imaginez une pièce plutôt petite et quatre murs comme limites d’un univers (sans bon roman pour s’évader, série télé avec 5 saisons ou Instagram pour savoir ce que font vos copines ni même soirée mojito).

Après avoir gravi les différents étages du Donjon, j’ai visité l’endroit qui faisait office de tribunal (et appris qu’une armure au complet pesait pas moins de 30 kg, pas commode commode pour se déplacer et se battre), vu d’en haut les oubliettes, descendu dans les souterrains et entendu les différentes versions concernant l’histoire de Marguerite de Couches.

fantastic picnic 11

fantastic picnic 12

fantastic picnic 13

fantastic picnic 16

fantastic picnic 17

fantastic picnic 14

fantastic picnic 18

fantastic picnic 19

fantastic picnic 20

fantastic picnic 21

fantastic picnic 22

Les fantastic picnic

Passons aux choses sérieuses après avoir visité le donjon, la chapelle et les souterrains, il était temps de passer à table. Ce week-end là (25/26/27 septembre), le Château de Couches accueillait le public dans le cadre de la manifestation Les Fantastic Picnic. Celle-ci s’inscrivait dans la fête de la gastronomie et fêtait déjà sa cinquième édition. 52 prestataires proposaient des programmes variés du vendredi au dimanche un peu partout en Bourgogne.

Picnics nature (dans un verger, jardin, sur un marché de producteurs..), Picnics découverte (visite thématique, rallyes, randonnées…), Picnics tradition pour découvrir des recettes traditionnelles dans des châteaux ou hauts lieux bourguignons (l’Abbaye de Cluny en nocturne par exemple), Picnics Vin et gastronomie (dans le vignoble à Chamiray ou à l’or des valois avec des rendez vous autour de la truffe), le choix ne manquait pas.

Au sein du Château de Couches, plusieurs formules étaient possibles : vous pouviez venir avec votre propre pique-nique et déjeuner dans ce cadre magnifique ou opter pour les planches mettant à l’honneur les légumes oubliés.

fantastic picnic 24

fantastic picnic 23

Pour ma part, j’ai été conviée au Picnic chic préparé par le chef Christophe Ledru qui dirige les cuisines du restaurant gastronomique Le clos du Cèdre à Beaune. J’ai déjeuné en compagnie de Patricia Poelaert, propriétaire du château, de son mari, un bon vivant dont une des activités est de produire la cuvée Blason de Vair qui a accompagné notre délicieux déjeuner et avec Christine du blog Maman Voyage.

Je ne suis pas certaine d’avoir la même notion que le chef du terme Pique-nique. Tout était si joliment dressé, tout était si harmonieux (et oui j’ai mis deux photos du dessert très parfumé et d’une légèreté parfaite, il méritait bien ça).

fantastic picnic 2

fantastic picnic 26

fantastic picnic 27Bouet de pois cassés, citron et coriandre

fantastic picnic 28Tortillas  façon arboulastre, condiment piquillos et panis

fantastic picnic 29accord inattendu à l’eau de rose
orange et pain d’épices, glace au yaourt

fantastic picnic 30

Le château de Couches ce n’est pas que pour les adultes

Si vous avez envie de jouer au châtelain ou à la châtelaine (à chacun ses fantasmes), le temps d’un week-end, sachez que le Château de Couches propose trois chambres d’hôtes dont un appartement avec deux chambres pour les familles.

Ça tombe bien ce lieu a une programmation assez dingue pour les enfants tout au long de l’année. Fabrication d’objets médiévaux, atelier tonneau (apprendre à cercler un tonneau), anniversaire goûter en costume d’époque dans la salle du Seigneur, jeu numérique sur tablette à partir de 12 ans pour découvrir le château y compris les endroits qui l’on ne voit pas pendant la visite, vendanges des farfadais, animations pour Noël…

Les adultes ne sont pas en reste avec des découvertes œnologiques, des randonnées à pied ou à vélo à partir du Château par exemple. Bref mille et une raisons de revenir.

 

Merci aux propriétaires du Château pour leur accueil chaleureux et
à l’Office du Tourisme de Bourgogne pour cette invitation
.

 

chouette 18

Je commence l’année avec le billet voyage qui contient probablement le moins de mots en 7 ans et demi de blog et le plus de photos. C’est la seconde fois que je visite la ville de Dijon, je n’ai ni fait expo ni musée, je me suis contentée de suivre le parcours de la chouette qu’on trouve sous forme de petites plaques dorées au sol un peu partout dans le centre. Si vous êtes avec des enfants, c’est un bon moyen pour qu’ils vous suivent sans râler et que vous ne passiez pas votre journée dans un square (plus mes enfants grandissent, plus je hais les squares…malheureusement pas eux). Il n’y a pas vraiment d’ordre dans les photos, j’ai juste essayé de repérer un peu partout la façon dont les commerçants mettaient en valeur cette chouette, ça m’a amusé comme une gamine.

chouette 2

minute ciné : quelques scènes du film Cyrano de Bergerac ont été tournées devant la Maison Millière (avec des colombages qu’on ne voit pas sur cette photo)

chouette

 

chouette 4

chouette 6

chouette 7

chouette 9

chouette 8

chouette 11

chouette 12

chouette 14

chouette 15

chouette 16

chouette 19

chouette 20

chouette 21

chouette 22

chouette 23

chouette 26

chouette 27

chouette 29

chouette 30

voilà pourquoi je dois retourner à Dijon au moins une fois

chouette 31

chouette 32

chouette 34

chouette 35

chouette 36

chouette 37

chouette 39

chouette 53

Juste à côté de la gare, se trouve un jardin très agréable (à priori pas énormément fréquenté en plus), le jardin de l’Arquebuse qui abrite le jardin botanique, le Muséum et un parc dans lequel se promener. C’est un coin que j’aime bien, on n’a vraiment pas l’impression d’être dans un parc de ville comme c’est plus le cas du jardin Darcy avec l’ours sculpté par François Pompon à l’entrée.

chouette 41

chouette 42

chouette 43

chouette 44

chouette 45

chouette 46

chouette 47

chouette 48

A suivre une adresse sucrée à ne pas rater à Dijon …

(spéciale dédicace à Zaza qui, si j’ai bien compris, a un faible pour les chouettes )

dijon une

Faudrait que j’arrête de prendre autant de photos partout où que je vais parce qu’un mois après un petit séjour à Dijon, je n’ai toujours pas trouvé le temps de trier mes photos (et j’ai un peu aussi la flemme soyons honnêtes ) Alors pour une visite un peu différente, je vous invite à découvrir la ville des nonnettes et de Fabrice Gillotte en levant les yeux vers les façades des hôtels, les détails architecturaux, les enseignes, les toits colorés typiques de la région, les plafonds, les gargouilles….  attention quand même aux poteaux : )

dijon 3

dijon 6

dijon 9

dijon 12

 

dijon 14

dijon 15

dijon 18

dijon 19

dijon 21

dijon 23

dijon 25

dijon 30

dijon 34

dijon 37

dijon 38

Pour me balader dans Dijon, j’ai suivi le parcours de la chouette vendu à l’Office du Tourisme et je me suis amusée à photographier toutes les chouettes que je pouvais croiser …je vous les montre dans le prochain billet….en 2014 ?

En route joyeuse troupe pour une promenade dans les vignobles de la côte de nuit


Forcément il y a beaucoup de vignes (pourtant le Bourgogne ne représentent que 3% de la production contre 20% pour le Bordeaux)


mais aussi de magnifiques châteaux  (plus de 1200 ) comme le Château de Gilly, endroit idéal pour passer un week-end en amoureux si tu as le budget qui va avec (sinon tu fais comme moi, tu te contentes de regarder)


Premier arrêt à Gevrey Chambertin


Je m’extasie déjà devant la maison des viticulteurs

mais ce qui est à voir ici c’est la cave à 3 m de profondeur ce qui garantit température constante, humidité et absence de lumière, 3 critères très importants pour conserver le vin


La dégustation du Gevrey Chambertin 2006 puis 2007 est un grand moment !

Plutôt que de vider ton ballon d’un trait, regarde la couleur du vin dans le verre et sur un papier blanc. Plus le vin est jeune, plus la couleur est claire, rubis et plus le vin est vieux, plus elle est marron. Ensuite observe la richesse du vin avec les gouttes (dites aussi jambes) qui descendent sur le verre quand tu le fais tourner. Plus les gouttes descendent lentement, plus le vin est riche.

Sens maintenant le vin pour un premier nez non sans le faire tourner rapidement pour l’oxygéner et libérer les arômes. Sens pour le deuxième nez et là seulement tu peux le goûter en deux gorgées. Plus le vin vieillit et plus les tannins s’effacent.

Tu as envie d’acheter une petite parcelle dans le coin? un hectare te coûtera 2 millions d’euros, ça calme non ?

Les grands crus sont en général en début de coteau et les 1er crus en haut de coteau. Un ceps de vigne peut vivre jusqu’à 100-120 ans. Si la vigne est vieille, l’arôme est plus intense mais le rendement est plus faible, c’est donc tout un jeu d’équilibre sur une parcelle pour le viticulteur.

La voiture longe les domaines de Morey St Denis, Chambolle les bonnes mares, Musigny, Echezeaux grand cru, Romanée St Vivat, Romanée Conti dont le rendement est très faible (4000 bouteilles par an)…compte 5 à 10 ans d’attente avant de pouvoir t’en procurer une bouteille.

Cave de Pierre Laforest à Vougeot, tout le monde descend


Un dicton plein de sagesse pour t’accueillir


j’ai pensé un instant subtiliser une bonne bouteille mine de rien mais imagine que tout s’écroule?

Pas de photo de la seconde dégustation, il faut dire qu’au bout du 8ème vin goûté, j’ai commencé à redouter de chanter dans la voiture du guide « Oumbailla baillo » (ça doit pas s’écrire comme ça, vieux souvenir d’une scène de Mme est servie )…

Si un jour tu visites ce coin, arrête-toi dans cette cave, la personne qui t’accueillera a été sommelier dans de grandes maisons pendant 10 ans et anime des émissions de radio, c’est un vrai passionné, bon vivant et franchement sympathique avec ça.

J’ai également appris à lire une étiquette de bouteille de vin :

appellation la plus bas de gamme est l’appellation régionale : sur l’étiquette, n’apparaissent que les mentions Bourgogne, Pinot Noir,Chardonnay, Gamay, Passetoutgrain, Bourgogne alligoté

– vient ensuite appellation village avec comme son nom l’indique mention d’un village

– puis appellation 1er cru avec le nom d’une parcelle en sachant que le terroir (composition du sol et différentes strates, drainage, ensoleillement, travail du viticulteur) peut changer tous les 10 mètres

appellation grand cru (33 parcelles dans toute la Bourgogne) avec le nom de la parcelle suivi de la mention Grand Cru…le plus cher forcément

Verdict : J’aimais déjà le bourgogne avant de venir en week-end à Dijon mais maintenant que j’en sais un peu plus, je vais encore plus l’apprécier. Merci à Nicolas qui m’a fait partager une infime partie de ses connaissances et sa passion pour l’œnologie.

C’est pas tout ça mais je commence sérieusement à avoir un petit creux moi, pas toi? et dire qu’il va falloir attendre jeudi.

Et toi, quel est ton vin préféré?

Edit : Si tu as envie d’approfondir la question, tu peux aller surfer sur le site de l’école des vins de Bourgogne.

Edit2 : article non sponsorisé…des fois que certaines se posent des questions )

Pin It