Tag

bouillet

Browsing

..et plus précisément avec Sébastien Bouillet qui, pour la Saint Valentin, a imaginé Toi+Moi que j’ai eu la chance de goûter en avant première. La nouvelle création du pâtissier est surmontée d’une silhouette en chocolat, homme ou femme, à vous de créer votre duo selon vos goûts.

saint valentin 1

Côté féminin, l’entremets qui me fait penser à une pomme d’amour est composé d’une mousse caramel au beurre salé au coeur pomme parfumé au yuzu (un mariage que j’avais beaucoup aimé dans un chou qui n’est malheureusement plus en boutique aujourd’hui) et d’un biscuit fondant et croustillant au gianduja.

saint valentin 2

Côté masculin, l’entremets est composé d’une mousse au chocolat noir Vietnam 70% et son crémeux bergamote avec un biscuit chocolat croustillant gianduja pétillant (et ça pétille vraiment !) .

Entre les deux, mon cœur penche pour le mariage caramel/pomme/yuzu.

(en vente à partir du 12 février)

bon réveil

Une idée cadeau 100% lyonnaise et vintage avec Bon Réveil (balade offerte)

Si vous me lisez régulièrement ou que vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez vu passer récemment le petit déjeuner très gourmand qui a été livré chez moi pour Bon Réveil. Le service est super souriant (oui ça fait tellement du bien !), les produits sont locaux et de très bonne qualité et on vous sert même le café.

Pour la Saint Valentin, Bon Réveil a imaginé une idée cadeau originale : la livraison d’un déjeuner brunch le samedi 13 et le dimanche 14 février suivie d’une balade en 2CV Charleston dans les plus belles rues de Lyon au départ de la place Bellecour.

Lors de votre commande (1er commande), précisez « chocoladdict » et la balade vous sera offerte quelque soit la formule de petit déjeuner que vous choisissez.

Edit : une autre idée gourmande pour la Saint Valentin sur le blog Only Choux

Ce n’est pas vraiment MON gâteau au chocolat mais la recette du gâteau au chocolat de Sébastien Bouillet que j’ai trouvé dans son livre paru récemment, Pâtisserie : Leçons de gourmandise. J’avoue j’ai choisi une des recettes les plus simples du bouquin et peut-être aussi celle qui est la plus chocolatée…mais on est chocoladdict ou on ne l’est pas. Je suis souvent déçue par les gâteaux au chocolat (écœurant, manque de nuances) alors je voulais savoir si celui-ci deviendrait un best seller pour les fans de chocolat que je connais.

 Ingrédients de « Mon » gâteau au chocolat

Pour le brownie
1 oeuf à température ambiante
55 gr de chocolat noir à 70% de cacao (Valrhona)
65 gr de beurre mou
115 gr de sucre en poudre
1 pincée de sel
45 gr de noix de pécan
25 gr de noisettes
45 gr de farine T55

J’ai utilisé du chocolat Caraïbes qui est un peu moins fort en pourcentage mais comme le gâteau est sucré, vous pouvez rester sur du 70% y compris pour des enfants. L’essentiel est de choisir du chocolat de qualité. Dans la recette initiale, il n’y a pas de noisettes mais des pistaches, ce qui apporte, en plus du goût, de la couleur visuellement. Quand je vois des sachets de pistache à 6 euros pour 200 gr dans mon supermarché, psychologiquement je bloque (si vous avez un bon plan, je suis preneuse), voilà pourquoi j’ai remplacé par des noisettes (j’en avais en plus dans mon placard)

Pour la mousse au chocolat façon
grand-mère

115 gr de chocolat noir 70% de cacao (Guanaja chez Valrhona)
65 gr de beurre
115 gr de blancs d’oeufs (soit 3 ou 4 blancs mais le mieux est de les peser)
35 gr de sucre en poudre

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1) Le brownie

Faites fondre le chocolat au bain marie. Dans un saladier, malaxez le beurre en pommade puis ajoutez le sucre et le sel. Incorporez l’oeuf à température ambiante puis le chocolat fondu chaud. Ajoutez les noix de pécan et les noisettes grossièrement hâchées puis la farine par dessus et mélangez.

Versez le brownie bien régulièrement dans un cercle à pâtisserie réglé sur le diamètre 18 cm et déposé sur une plaque recouverte d’une feuille de cuisson. Par précaution, j’ai beurré le cercle. Faites cuire le brownie à 170° pendant 15 à 18 minutes dans un four que vous aurez préchauffé à 190°. Laissez complètement refroidir le brownie hors du four puis démoulez le (vous pouvez vous aider d’un petit couteau pointu que vous passerez entre le cercle et le biscuit, je n’ai pas eu besoin de le faire).

2) La mousse au chocolat façon grand mère

Faites fondre le chocolat au bain marie puis ajoutez le beurre en petits morceaux. Faites monter les blancs d’oeufs avec le sucre (je l’ai mis en pluie une fois que les blancs commençaient à mousser) jusqu’à l’obtention d’une texture « bec d’oiseau » (quand vous soulevez le fouet, les blancs doivent former une pointe qui retombe). Incorporez un tiers des blancs montés au mélange chocolat-beurre en mélangeant normalement. Puis reversez le tout sur le reste des blancs montés et mélangez délicatement à l’aide d’une maryse.

3) Le montage

Disposez le brownie au fond du cercle puis versez la mousse au chocolat dessus en lissant la surface le mieux que vous pourrez (comme mon cercle était haut, c’était assez compliqué pour moi). Conservez au frigo au moins 2 heures (une nuit pour moi). Démoulez avant de déguster et décorez selon votre goût (ici des noisettes que j’ai trempé dans du caramel au beurre salé). Dans la recette initiale, il est conseillé de tapisser les parois du moule d’une bande de papier cuisson, je m’en suis passée et n’est pas eu de souci au démoulage.

gâteau au chocolat Bouillet   gâteau au chocolat Bouillet gâteau au chocolat Bouillet gâteau au chocolat Bouillet

Verdict ?

Tout ça pour ça ? Pas mal- HumEncore Oh My God !

Mon gâteau au chocolat est l’un de mes gâteaux au chocolat préféré par l’alliance de la texture du brownie et de l’onctuosité de la mousse au chocolat. J’aime aussi le fait dans cette recette qu’on a tous les ingrédients facilement dans son placard et qu’il n’y a pas d’étapes compliquées. Il faut bien patienter avant de démouler le brownie, ceci mis à part ce n’est pas long à réaliser. La prochaine fois je me lance dans un dessert plus compliqué … à suivre : )

Non mais c’est déjà les vacances de la Toussaint ? je ne vais pas pouvoir déballer tout de suite mes tablettes de Dulcey (le placard de mon entrée commence à ressembler à une annexe de G Detou), des petites mains seraient capables de venir les manger comme ça alors que je les réserve pour des futurs desserts. Déjà que les enfants ont voulu tester le mug de voyage que j’ai ramené de Neolid, entreprise lyonnaise qui fabrique en France ces mugs qu’on peut fermer sans couvercle (test complet à venir avec un cobaye idéal, doublure de Pierre Richard qui a déjà bousillé deux téléphones portables en quelques mois en mettant de l’eau dessus..non non ce n’est pas moi ).

A part ça cette semaine je n’ai ni vu Pedro Almodovar, ni Keanu Reeves (dans le genre dialogue surréaliste, Monsieur m’appelle puis me raccroche quasiment au nez en me disant « désolée je dois te laisser, je gêne le passage de Keanu Reeves« …bon perso j’aurais préféré Jérémie Elkaïn, Jude Law ou Yvan Attal …cherchez pas il n’y a aucune logique entre ces 3 hommes) ni personne de véritablement connu (si ce n’est Michel Ciment mais qui connait Michel Ciment à part ceux qui écoutent le Masque et la Plume ? ) mais j’ai trouvé sympa l’ambiance au village installé pour le festival des Lumières et cela m’a permis de goûter les bons hot broc (mix entre un hot dog et une brochette) de la camionnette, food truck lyonnais que je ne peux que vous conseiller.

La semaine s’est finie dans la douceur avec la dédicace du livre du chef pâtissier Sébastien Bouillet, Leçons de gourmandise (livre dont il faut que je vous reparle très vite et qui est un vrai plaisir pour les yeux à chaque page ) et des tartelettes garnies de ganache au lait banane et passion qui n’ont laissé personne indifférent.

semaine 42 (1)semaine 42 (2)semaine 42 (3)semaine 42 (4)semaine 42 (5)

Dimanche prochain pas de récap de la semaine en photos car le week-end je serai (si tout va bien c’est à dire si aucun microbe super virulent que les enfants prennent toujours soin d’attraper la veille d’un départ en voyage ne se manifeste) en Corrèze où j’ai de la famille.

Sauf absence totale de réseau (pas taper les corréziens, pas taper), vous pourrez tout de même prendre un bol d’air limousin sur Instagram. Une petite dose chocolatée atterrira également dans votre boîte aux lettres vendredi si vous vous êtes inscrit(e) à la newsletter (dans la colonne de droite ).

 A quelques jours de Pâques, attirée par la vitrine très chocolatée de la boutique Chokola de la maison Bouillet, j’ai franchi le pas de la porte de ce paradis pour accros au chocolat. Plus qu’habituellement encore (et pourtant la barre est déjà haute entre le mur coulant de chocolat à l’entrée, le robinet de chocolat, la bibliothèque remplie de tablettes différentes et cette odeur incomparable qui chatouille les narines et fait frétiller les papilles avant même qu’une particule infinie de cacao atterrisse en bouche), le lieu semblait tout droit sorti d’un rêve, les étagères croulant sous les sujets en chocolat de toutes sortes. Chocolat noir, chocolat au lait, chocolat dulcey, chocolat blanc, garnitures en sachet, petites et grandes tailles, j’avais les yeux plein d’étoiles en découvrant la collection Pâques 2014.

A la barre de ce navire cacaoté, Fabien Déal m’expliqua l’effervescence du moment, le laboratoire ayant créé plus de 1500 assemblages et 8000 moulages. Cette année, les lapins crétins, angry birds, minions sont de la partie à moins que vous ne préfériez croquer la pomme, un oeuf animal, ou un poisson dans son hublot par exemple.

bouillet pâques 2014

bouillet pour pâques 2014 12

bouillet pâques 2014 (2)

bouillet pâques 2014 10

bouillet pâques 2014 7bouillet paques

bouillet pâques 2014 11

Les amateurs de sujets de Pâques plus classiques ou traditionnels ne sont pas en reste :  tous les animaux sont de la partie et poules, oeufs, souris, canards, lapins et poussins attendent sagement qu’une main les saisisse….le plus dur est de se décider car  on a vraiment envie de tout goûter.

bouillet pâques 2014 16bouillet pâques 5bouillet pâques 2014 6

bouillet pâques 2014 9

J’ai été très forte, j’ai refusé poliment quand on m’a proposé de goûter …c’est peut-être pour ça que je suis de mauvaise humeur depuis :  )

bouillet Noël 9

Mardi soir, j’ai quitté la douce chaleur de mon home sweet home pour une soirée dégustation des dernières créations du chocolatier pâtissier Sébastien Bouillet, un nom qui ne devrait pas vous être inconnu même si vous n’habitez pas Lyon si vous lisez ce blog de temps en temps car j’ai eu l’occasion de parler de ses pâtisseries et de sa chokolaterie à plusieurs reprises ici. J’étais tombée en admiration devant sa bûche purple photographiée dans le dernier numéro du magazine Fous de pâtisserie (chouette, un chef pâtissier pas parisien mis à l’honneur) et en entrant au Gâteau École, je l’ai tout de suite repérée sur la table garnie de douceurs et de gourmandises pour la soirée.

Avant la dégustation, Sébastien Bouillet a présenté aux blogueurs présents les bûches créées (avec l’aide de avec Julien Goulet chef pâtissier dans la Maison Bouillet) cette année avec le souci constant de marier gourmandise et légèreté car c’est bien connu les repas de fête ne sont pas forcément les plus light et quand vient l’heure du dessert malheureusement l’appétit est déjà bien entamé. Le chef pâtissier est revenu également sur ses montages chocolat si beaux que personne n’a osé y touché (non personne ne veut enlever le O de Noël), ses truffes spéciales et les spécialités alsaciennes qui seront à l’honneur à la Chokolaterie le 6, 7 et 8 décembre dans l’esprit des marchés de Noël. Si vous avez l’occasion de passer dans le quartier de la Croix Rousse, vous pourrez découvrir de manière éphémère tartes de Noël, pain d’épice, gaufres chocolat ou praliné, leckerlis, sablés et chocolat chaud …mon petit doigt me dit que je vais aller traîner dans le coin : )

bouillet Noël

bouillet Noël 2

bouillet Noël 3

Une façon originale de présenter les mendiants

bouillet Noël 13

gros craquage pour les boules de Noël remplis de motifs en chocolat…mais oserais-je y toucher devant tant de travail et de précision ?

bouillet Noël 5

bouillet noël 15

attention cela se mange mais ne s’écoute pas : )

bouillet Noël 12

 truffe pétillante au rhum, truffe feuilleté caramel au beurre salé et truffe coco-banane (les blanches) avec un coeur coulant irrésistible ! 

La bûche, la bûche !! ça arrive, ça arrive à commencer par la fameuse Purple composée de mousse cassis, de coeur chantilly à la vanille de Madagascar et d’un financier léger au cassis. Des 4 bûches que j’ai goûtées c’est ma préférée : elle est super parfumée, fruitée mais très légère. J’ai beaucoup aimé le mariage mousse cassis / chantilly vanille, le biscuit est parfait. La bûche Douce nuit que vous voyez à gauche sur la photo juste en dessous avec sa botte de Père Noël est également très réussie. Elle est composée de mousse à la vanille de Madagascar, d’une compotée de fraises et d’un biscuit moelleux aux ananas. Elle a été conçue pour plaire aussi bien aux adultes qu’aux enfants avec l’association de saveurs fraise/vanille et elle a eu ses fans pendant la soirée…sûrement de grands enfants : )

bouillet noël 14

Par pure conscience professionnelle, j’ai été obligée de goûter la bûche glacée L’arc en ciel composée d’un assortiment de neufs sorbets (abricot, mangue, framboise, cassis, fraise, pêche de vigne, coco, citron, pomme) et d’un biscuit pain de gênes. Elle est présentée ci dessous sans sa décoration mais cela montre la technicité qu’il faut maitriser pour proposer quelque chose d’aussi « propre » et joli avec autant de parfums.

bouillet Noël 6

Enfin la bûche Forêt Noire ( sur la première photo en forme de sapin) devrait plaire à tous ceux qui ne jurent que par les desserts au chocolat quelque soit les circonstances puisqu’elle allie biscuit chocolat, compotée de griottes, chantilly onctueuse à la vanille de Madagascar et crémeux chocolat noir 62% de République Dominicaine.

Et si je vous dis que même après ça, certaines personnes présentes ont pioché dans les macarons (j’ai les noms mais je ne dirais rien), vous serez d’accord pour en conclure que je ne suis pas la seule gourmande, n’est ce pas ?

Un grand merci à la Maison Bouillet pour son accueil et cette belle soirée !

♥♥ Adresse gourmande ♥♥
Pâtisserie Sébastien Bouillet
15, Place de la Croix Rousse
69004 Lyon

Boutique Chokola
3 rue d’Austerlitz
69004 Lyon
www.chocolatier-bouillet.com

C’était ma pause très gourmande de la semaine et la vôtre ?

2 cupcakes de chez Berko avec Ma’

Une tarte tatin maison chez Arwen

Des charlotteries chez l’Instinct des thés

Des mini gâteaux de crêpes chez les Petites Canailles

 bouillet été 2013 (2)

Au départ, j’avais dans l’idée de goûter le fraisier de Sébastien Bouillet pour conjurer le ciel gris, la pluie, le froid sauf que je ne devais pas être la seule ce jour-là à souhaiter du printemps dans mon assiette car de fraisier, en boutique il n’y en avait plus un seul. Tant pis j’allais en profiter pour découvrir quelques unes des nouveautés créées par le chef pâtissier pour la saison printemps/été 2013 à commencer par la tarte vanille-passion avec son disque de chocolat blanc vanillé croquant, son coulis passion et sa ganache vanille, le tout sur un sablé…délicieuse (mais partagée en 4) !

bouillet été 3

bouillet été 5

Le « B » griotte avec son look régressif d’esquimau a fait l’unanimité…tant est si bien que du biscuit pistache, marmelade aux griottes, mousse griottes et glaçage chocolat blanc, je n’ai eu qu’une petite bouchée.

bouillet été  2013

J’étais tentée du coup de garder pour moi toute seule la religieuse à la crème légère citronnelle et au coeur fraise des bois (mariage juste parfait !) mais chacun a eu sa part de gourmandise )

religieuse

Parmi les autres nouveautés,  j’ai repéré le baba mojito, le tiramisu exotique, le cheesecake aux fruits rouges ou le nippon aux notes de pamplemousse. Heureusement que le printemps n’est toujours pas arrivé, ça me laisse de la marge pour les déguster )

Et vous, quelle pâtisserie vous tente le plus ?

 

Pin It