Tag

bonnes adresses

Browsing

Si vous avez regardé la version « professionnelle » de l’émission Le Meilleur pâtissier, vous vous souvenez peut-être que parmi les équipes, une était de Marseille. L’un d’eux est le chef pâtissier des Bricoleurs de Douceurs (j’adore le nom !), une pâtisserie/salon de thé que je suis depuis longtemps sur les réseaux sociaux. Pour ceux et celles qui ne liraient pas ce blog depuis longtemps, j’ai la manie de choisir mes destinations de vacances en fonction des potentielles adresses sucrées à tester. Du coup, au programme de mon dernier week-end marseillais, je me suis arrangée pour que l’une de nos ballades passe devant cette adresse.

Nous nous sommes arrêtés à la boutique des Bricoleurs de Douceurs ( situé dans le quartier de Roucas à deux pas d’Endoume), sur notre trajet retour à pied Bonne Mère-Vieux Port. C’était une manière parfaite de motiver les troupes. Comme il était encore tôt dans l’après-midi, nous avions quasi la boutique à nous seuls et j’ai eu le temps d’échanger avec Clément Higgins qui s’est installé ici avec sa femme Aurélie Poletto. Il m’a même guidé dans mon choix car j’avoue que face à la vitrine, j’avais bien du mal à me décider, d’autant plus que je savais que je n’y retournerais pas de sitôt. 

L’avantage quand on est plusieurs à s’attabler dans un salon de thé est que l’on peut goûter plusieurs pâtisseries. Notre choix s’est donc arrêté sur le « best of » de la maison à savoir le Marseille Brest, que la fan de pâtisserie à base de pâte à choux que je suis a adoré. Il est composé d’un chou croustillant, d’un praliné pur noisettes, d’une ganache montée noisettes et de noisettes caramélisées. C’est ma fille qui avait ce Marseille Brest devant elle mais autant vous dire que j’ai bien pioché dedans : )

Le fou de tartes et de desserts au citron qui se cachait parmi nous ne pouvait pas passer à côté de Kalamanquoi. Composée d’une pâte sucrée croustillante, d’un confit de citron kalamansi, d’un crémeux kalamansi, de meringue et d’une poudre de citron noir, elle présente une belle acidité juste contrebalancée par la présente discrète de la meringue. L’ensemble est « pepsy » (désolée pour l’anglicanisme mais je ne trouve pas de terme équivalent) et bien frais. Il faisait chaud ce jour là, ce qui explique que parmi nos choix, nous avons sélectionné Jack Attack. Composée d’une pâte sucrée croustillante, d’un moelleux aux noisettes, d’une compote de pommes au basilic, de pommes pochées et de poudre de basilic, cette douceur est celle qui me laissera le moins de souvenirs mais si vous adorez les tartes aux pommes alors c’est un choix incontournable. Enfin j’ai suivi le conseil de Clément Higgins en choisissant What Else avec sa pâte sucrée croustillante, son moelleux aux noisettes, son crémeux café, sa ganache montée vanille, son praliné coulant noisettes/café. Je n’ai jamais été fan de desserts au café mais depuis que j’ai goûté et beaucoup aimé la tartelette tiramisu de Signé Extrait à Lyon, je sais que tout est une question de dosage. Je n’ai pas regretté mon choix : cette douceur est gourmande, au niveau des textures c’est une vraie caresse et le mariage praliné/café/vanille crée une belle harmonie. Parmi les autres pâtisseries présentes à ce moment là en vitrine (elles changent régulièrement), j’aurais bien goûté le Choc Norris (biscuit croquant aux éclats de noisettes, chocolat et fleur de sel, crémeux chocolat noir, confit de praliné noisettes), le mille feuilles du printemps (pâte feuilletée caramélisée, ganache montée fleur d’oranger, confit de fraises et rhubarbe, fraises fraîches), le Chizeucake de chez nous (un cheesecake avec un fromage d’un producteur local) …mais je n’ai qu’un estomac.

Si j’ai l’occasion de retourner à Marseille, j’irai tester d’autres pâtisseries des Bricoleurs de Douceurs au Jardin Montgrand (situé dans le 6ème arrondissement) où ils sont prestataires de service car le cadre a l’air très agréable.

Scoop : Les Bricoleurs de Douceurs seront présents en septembre prochain au Street Food Festival aux Subsistances à Lyon avec des propositions « finger food » sucrées. Hâte de voir ce qu’ils vont imaginer !

Ce que j’ai aimé :

-le lieu un peu caché mais à quelques mètres de la Corniche Kennedy que je vous conseille d’emprunter pour admirer les points de vue sur la mer et les belles villas
-la possibilité de déguster sur place
-la variété des propositions sucrées
-l’identité des Bricoleurs des Douceurs (dans le « look » des pâtisseries comme dans leur intitulé)
-l’accueil souriant
-de la gourmandise au rendez vous !

Bricoleurs de Douceurs
202 Chemin du Vallon de l’Oriol,
13007 Marseille
Tel : 09 86 35 23 92

Edit : et merci à Funny Fully avec qui j’ai échangé sur les pâtisseries marseillaises et qui m’a convaincu définitivement de tester cette adresse

 

 

Une version « courte » de j’aime de la semaine non pas par manque d’inspiration mais par manque de temps (la preuve normalement ce billet aurait du être publié dimanche soir). J’aurais bien d’autres choses à partager mais les vacances scolaires ont débuté et je dois caser dans une journée mes missions de freelance / des activités pour occuper les enfants / mon blog alors je suis obligée de faire des choix. Voici donc les 3 j’aime de la semaine :

1- Donner une formation Instagram

Mardi j’étais à Saint-Etienne pour donner une formation en bibliothèque sur Instagram. C’est une nouvelle expérience professionnelle pour moi et j’ai autant aimé construire le support de cours, cherché des exemples que transmettre mes connaissances.

J’espère trouver d’autres opportunités de délivrer cette formation à la fois pratique et stratégique et de mettre ainsi à profit aussi bien mon expérience passée en bibliothèque que ma pratique professionnelle des réseaux sociaux.

2-Déjeuner chez Les Boulistes

Assez étrangement, je déjeune rarement à l’extérieur dans mon propre quartier. Il a fallu que Stéphanie @carnetsdemode me propose de tenter Les boulistes pour que je teste cette adresse à deux pas de chez moi. Premier bon point, dès qu’il fait beau, le restaurant a une grande terrasse agréable et ombragée sur la place Tabareau (peu bruyante car peu fréquentée par les voitures).

Second bon point Les Boulistes propose une formule à 17 euros entrée-plat-dessert avec uniquement du fait maison et des produits frais. Ce jour là au menu : terrine de lapin à l’estragon / filet de mostelle poëlée et risotto de petites pâtes à la provençales (poivrons, pignons, oignons, courgettes) / abricots rôtis au romarin, sablé breton & chantilly (ou faisselle, option plus raisonnable )) et nous avons tout trouvé très bons.

3-Visiter  Zoo Art Show

Je vous en ai parlé dans les 30 choses à faire à Lyon cet été mais je n’avais pas encore eu le temps d’y aller. Situé dans un local désaffecté dans le 6ème arrondissement juste derrière la place Puvis de Chavanne (métro plus proche : Foch) , Zoo Art Show réunit 40 artistes de Street Art et l’expo est gratuite (attention seulement jusqu’au 29 juillet et le week-end uniquement). J’ai pris pas mal de photos mais en écrivant ces lignes, je me dis que je préfère laisser la surprise et ne pas montrer trop d’œuvres.

Sur ce, je vous souhaite une belle semaine !

Pour des raisons diverses et variées, cet été vous restez à Lyon. Ne pleurez pas, même si à certaines périodes, il devient plus compliqué de trouver une bonne boulangerie d’ouverte ou que la liste des restaurants fermée s’allonge, Lugdunum est une ville vivante, qui bouge et avec une offre culturelle suffisamment riche pour ne pas s’ennuyer. Dans cette sélection de 30 choses à faire à Lyon cet été, j’ai essayé de mettre le plus de propositions gratuites possibles et toutes les adresses « food » je les ai testées et approuvées. C’est parti !
30 choses à faire à Lyon cet été

1- Prendre un petit déjeuner au Kitchen Café (pour leurs brioches absolument divines, leurs cakes, leur granola )

2- Chiner aux  puces du Canal hors les murs, rue Henri Barbusse à Villeurbanne, le 7 juillet de 9h à 19h (gratuit)

3- Goûter enfin le croissant  à la framboise de la maison Bettant

30 choses à faire à Lyon cet été

4-Flâner dans la nouvelle Librairie du Premier-Film  (gratuit)

5- Déringardiser le karaoké avec L’écran pop Mamma Mia, place Ambroise Courtois, le 7 juillet à partir de 20h30 (gratuit)

6-Aller chercher un bichon au citron chez Bruno Saladino avant de …

7-…Filer le dimanche après midi voir l’expo de Street Art Zoo Art Show (gratuit)

8-Descendre dans le parking de République, même si on n’a pas de voiture, pour l’expo Andy Warhol Morning Star (gratuit)

9-Croquer dans le cornet au sarrasin de Pages, glaces et gâteaux sur le marché Saint Antoine le mercredi matin ou emporter un de leurs sorbets/glaces tous les autres jours chez Violette & Berlingot 

10-Admirer la cour du Musée de l’imprimerie avant de découvrir l’expo Andy Warhol Ephemera 

30 choses à faire à Lyon cet été

11-S’imaginer ailleurs, à une autre époque, vivant d’autres vies en pénétrant dans une librairie indépendante (gratuit)

12-Monter au 7ème ciel ou presque en sirotant un verre aux Muses de l’Opéra

13- Changer de lignes d’horizons avec l’expo Hugo Pratt au musée des Confluences

14- Mener l’enquête dans le jardin du Musée des Beaux-Arts dans le cadre de l’Opération Polar en vacances le mercredi 11 et jeudi 12 juillet (gratuit)

15-Siroter un thé glacé chez Torü 

16-Assister à un concert de jazz manouche dans le jardin remarquable du musée Gadagne le 22 juillet à 16h30 (gratuit)

17- Redécouvrir les traboules du Vieux Lyon en suivant le parcours proposé par Blog In Lyon (gratuit) 

18- Se rafraîchir avec les petits jets d’eau sur l’esplanade du Palais de Justice (gratuit)

19- Avant le 29 juillet, visiter l’appartement musée des années 30 du musée urbain Tony Garnier 

20-S’attabler dans la grande cour cachée de la mère Suzette et mettre un peu de Bretagne dans son assiette

21-Suivre la promenade des guinguettes à Rochetaillée sur Saône et découvrir des installations d’artistes sur les rives de la Saône (gratuit)

22-Profiter de la terrasse devant la pâtisserie de Guillaume Flochon pour déguster ses douceurs sur place

23-Partir en safari photo dans le 6ème arrondissement pour répertorier les portes remarquable le 21 août ou le 23 août (gratuit)

24- S’initier au yoga dans le parc de l’île barbe le mardi 31 juillet de 18h à 19h15 dans le cadre de Tout le monde dehors (gratuit)

26-S’offrir un aller simple au Mexique pour un tout petit prix chez GoMex Cantina 

27-Faire escale au portugal le temps d’une pastéis de nata au Café Lisboa 

28-Ramener toute l’Italie ou presque dans sa cuisine en faisant ses courses à Cofi Cash

29-Monter toute en haut de la grande tour d’observation et parcourir la nouvelle plaine africaine au parc des Oiseaux 

30-Finir l’été en dansant avec le défilé de la Biennale de la danse le 16 septembre (gratuit)

Cette liste de 30 choses à faire à Lyon cet été est bien entendu non exhaustive , n’hésitez pas à ajouter vos bons plans en commentaire !

 

 

Vous ne partez pas pour les vacances de Pâques et vous bavez devant toutes les photos de destinations étrangères que vous voyez défiler sur votre fil Facebook ou Instagram ? (toute ressemblance avec une situation vécue n’est pas purement fortuite) ? Voici deux adresses pour voyager sans quitter Lyon.

Un tea time au Bourbon’s house

Le Bourbon’s house propose depuis peu, sur réservation, une formule tea time comme à Londres. La formule comprend 3 sandwich salés (ce jour là un à l’oeuf curry, un brie chutney d’oignon rouge, un asperge coriandre bressaola), 4 pièces sucrées (mini tarte citron, brownie noisettes, millionnaire shortbread..), une verrine (trifle aux fruits rouges), 2 scones (un nature, un aux raisins secs) servis avec de la confiture d’orange et de la confiture framboise maison (très bonne) et du thé à volonté.

Cette escale outre-manche coûte 20 euros (27 euros avec une coupe de champagne en plus) et est située à seulement 5 minutes à peine de l’Opéra. Il n’y a plus qu’à trouver un(e) ami(e) anglais pour vous accompagner : )

Bourbon’s house
22 rue gentil
69002 Lyon

Une escale au Portugal au Café Lisboa

On quitte le frog, les bus impériaux, la garde royale et la reine Elisabeth pour le soleil, les trams jaunes, les azulejos avec le Café Lisboa qui a ouvert, en lieu et place du polo club (qui était branché english food d’ailleurs).

Avec sa devanture verte, sa petite terrasse dans une rue peu fréquentée par les voitures, ses nappes et ses coussins colorés, son patron avec un accent charmant et sa carte avec des plats qui se partagent, le Café Lisboa est une adresse où on a envie de revenir. Je ne suis pas une spécialiste de cuisine portugaise mais je me suis régalée avec la Bacalhau à Bràs (une spécialité à base de morue).

Les pastéis de nata peuvent être dégustés sur place en dessert mais aussi un peu plus tard dans l’après midi. Vous pouvez également les emporter (dans ce cas là faites les très brièvement réchauffer, cela se déguste tiède) et légèrement saupoudrés de cannelle, ils m’ont transporté à Lisbonne !

Café Lisboa
9 rue des Quatre Chapeaux
69002 Lyon

Une série de billets « Le monde à Lyon  » ça vous intéresserait ?

Je vous ai dit combien j’aimais mon quartier. Plateau ou pentes, je ne me lasse pas de m’y balader et quand je le peux, je teste aussi de nouvelles adresses . Alors attention il ne s’agit pas de toutes nouvelles adresses qui sentent encore la peinture sur les murs (j’ai renoncé à cette course entre blogueurs ou city guides en ligne pour être LE premier à parler d’un nouveau lieu …ça me fatigue )) mais elles sont tout de même relativement récentes. Et puis si vous êtes lyonnais et que vous les connaissez déjà toutes, ces 3 lieux serviront peut être à des non-lyonnais de passage dans le plus beau quartier de Lyon.. la Croix-Rousse bien-sûr !

Tortilla chips, guacamole maison et tacos à Go Mex Cantina

On commence par une adresse sur les pentes de la Croix-Rousse, presque à deux pas de l’Hôtel de Ville : Go Mex cantina, qui se définit comme les cantines qui existent au Mexique. Si vous voulez être dans la salle du haut (que je trouve plus agréable), je vous conseille de réserver, surtout si c’est le week-end mais y compris pour le midi.

La déco des murs et des luminaires joue sur les couleurs vives, les motifs tropicaux, les assiettes sont colorées…dans un mois de janvier très gris après un mois de décembre très gris, on apprécie.

On nous demande, une fois notre choix fait, si on veut la « version » épicée ou « non épicée ». On se la joue prudent pour cette fois mais la prochaine fois j’essaie avec épices.

Ce que j’ai aimé :
-la salle du haut
-les tortillas chips cuits maison (rien à voir avec ceux qu’on achète en grandes surfaces)
-le guacamole maison trop bon (il n’a pas fait un pli)
-les tacos (on en a pris différents : échine de porc confit/dinde marinée /boeuf braisé et nous nous sommes tous régalés)
-les prix : 5.90 l’assiette de tortillas et guacamole à partager ; 7.90 les deux tacos ou 10.90 € les 3Pourquoi y retourner ? parce que tout est frais, fait sur place, la viande est délicieuse et aussi pour goûter le reste de la carte : les ceviche, les quesadillas et pourquoi pas une petite tequilla : )

GoMex Cantina
Place de Forez
69001 Lyon
leur page Facebook

Pancakes à volonté, tartines et œuf cocote au Chien Perché

Le dimanche midi, de temps en temps, on s’offre le luxe de mettre les pieds sur la table le temps d’un brunch. Je sais qu’il y a des anti-brunch (à chacun ses combats hein )) mais si ce n’est pas votre cas, sachez que dans la montée de la Croix-Rousse une adresse familiale et conviviale propose les dimanches une formule à 20 € (tout est fait maison et avec des produits frais) comprenant des œufs fermiers cocotte au comté, pommes de terre grenaille rôties au thym et salade verte de Caluire (juste à côté), une tartine au choix (j’ai pris l’hivernale au potimarron rôti, châtaigne et reblochon), un fromage blanc aux sablés et caramel au beurre salé, des pancakes à volonté avec des confitures maison et un caramel maison , une boisson chaude au choix et un verre de jus de fruits artisanal au choix.

Ce que j’ai aimé :
-la vaisselle anglaise dépareillée (je n’ai quasi pas pris de photos mais il y a plein de chouettes théières )
-l’accueil des enfants à qui a été proposé un panier avec des jeux pour occuper le temps. Même si maintenant les miens sont grands et patients, ils étaient contents d’avoir quelque chose pour jouer
– les paniers en tissu dans lequel est servi le pain qui viennent de la Fabrique à côté (c’est chouette de faire travailler les commerçants voisins )
– une formule avec des plats chauds
-les pancakes à volonté (dès qu’il n’y en a plus, ils en remettent ) et pas de nutella : ) Pourquoi y retourner ? parce qu’on a bien mangé, que l’accueil était souriant et que je suis curieuse de goûter à leur cuisine familiale en dehors du brunch

Au chien perché
108 Montée de la Grande-Côte
69001 Lyon
Leur page Facebook

Carrot cake et ateliers de pâtisserie au salon de thé Tonka

Encore plus près de chez moi et sur le plateau de la Croix-Rousse cette fois, le salon de thé Tonka a ouvert ses portes à la fin de l’année 2017.  Le lieu propose des cupcakes (sans crème au beurre remplacée par de la chantilly), un banoffee (que je n’ai pas goûté car je n’aime pas les desserts à la banane), un carrot cake (oui celui en Une de ce billet et il est aussi bon que beau), des cheesecake en pots mais aussi une formule déjeuner avec une tarte ou une soupe, un dessert et un expresso pour 8 euros.
Le menu change toutes les semaines. Tonka va bientôt proposer un brunch, des places en terrasse (quand on aura fini d’avoir froid) et des ateliers divers avec des intervenants ponctuels. Gaëlle fait l’accueil en salle, Marine est en cuisine et comme elle est spécialisée en cake design, elle confectionne des gâteaux licorne, des pop cake arc en ciel et autres gourmandises thématiques pour les anniversaires.

Ce que j’ai aimé :
-l’accueil super gentil
-le prix de la formule du midi avec des légumes qui viennent du potager du papa de Gaëlle, du pain qui vient du Fournil des Artistes (plus local c’est pas possible)
– le carrot cake très peu sucré, moelleux, avec des gros morceaux de noix (et en plus Gaëlle m’a demandé si je voulais emporter ce que je n’avais pas fini …moi qui déteste jeter de la nourriture, j’ai apprécié )
-les ateliers pâtisserie en comité très restreint : j’en ai suivi un pendant lequel nous avons préparé une tarte au citron meringuée et si la meringue italienne me faisait un peu « peur », je pense avoir compris tous ses secrets
-Sonos, la station de radio anglaise en fonds sonore (c’est peut être anecdotique mais après des chansons plutôt pop, le speaker parle anglais et c’est chouette )

Pourquoi y retourner ? pour discuter avec Gaëlle parce qu’entre passionnées de pâtisserie, nous avons toujours des choses à nous dire, pour reprendre une part de carrot cake, pour tester un atelier de pâtisserie enfant pour ma fille.

Tonka
Place Bertone
69004 Lyon
Leur site internet

Comme la Croix-Rousse est le quartier que je connais le mieux à Lyon, je lui ai dédié une rubrique spéciale que vous retrouvez dans le menu sous la catégorie Lyon City Guide. J’ai déjà quelques idées d’articles pour faire grandir cette nouvelle catégorie.

Est ce des articles spécial Croix Rousse, cela vous intéresse ?

En mai dernier, j’ai passé un long week-end à Lille et il faisait très très chaud (je regarde par la fenêtre, le ciel est plombé, gris, il pleut, le temps est humide …soupirs). J’avais prévu de ramener des chocolats de Quentin Bailly, élu champion du monde de pâtisserie en 2013, mais cela aurait été de la mousse au chocolat en arrivant à Lyon.

J’ai quand même été visitée la boutique ouverte en mars 2017, la personne présente en boutique m’a proposé plusieurs produits  en dégustation qui m’ont donné envie de revenir et, à défaut, n’étant pas vraiment à côté de Lille, de commander à distance.

La boutique de Quentin Bailly à Lille

Dans la boutique située rue des arts, Quentin Bailly propose des ganaches, des pralinés, des tablettes, des gourmandises à grignoter, des macarons et à ce moment là des petits sujets en chocolat trop mignons. Je mets au défi n’importe quel fou de chocolat de rester stoïque devant les étagères remplies de douceur.

Quentin Bailly a travaillé notamment chez Un dimanche à Paris et à la pâtisserie Philippe Rigollot à Annecy mais il est originaire du Nord. Il fait donc quelques clins d’œil à sa région dans ses produits : les briquettes du Nord sont des petites briques au chocolat au lait caramélisées au goût de spéculoos, les croustillos sont des palets au chocolat noir ou au chocolat au lait, spéculoos, praliné et chicoré.

attention vous mangez une sphère, vous en avez envie d’une seconde ! Les coffrets de chocolat de Quentin Bailly

J’ai attendu que l’été passe (à Lyon, c’est souvent synonyme de canicule et les bonnes conditions de dégustation d’un chocolat sont 18° pour la conservation et 22° pour la consommation), la folie de la rentrée et j’ai enfin  commandé un assortiment de chocolats fins sur le site du chocolatier.

Quentin Bailly La gamme proposée par Quentin Bailly est vraiment variée, toutes les ganaches et pralinés ne sont pas présentés dans le format de la boîte que j’ai choisi mais en voici quelques-uns : Quentn Bailly Menthol : ganache noire rafraîchissante et puissante à la menthe fraîche Quentin Bailly Tangerine :ganache lactée aux zestes et jus de mandarines fraiches Quentin Baillyattention ne passez surtout pas à côté de « fresh green » une ganache lactée au parfum frais et puissant du citron vert du Brésil ! Il explose véritablement en bouche, tout en étant très équilibré. J’ai vraiment regretté qu’il y en ait un seul dans la boîte. Quentin BaillyAmazone : praliné au noix du BrésilTek : ganache lactée infusée à la fève tonka (dans mon top 5 !)Quentin Bailly Salty : ganache lactée légèrement salée (dans mon top 5 aussi)Ma cacahuète : praliné à la cacahouète salée Verbena : ganache noire infusée à la verveine fraîche Arabica : ganache noire à l’infusion d’arabica colombienAmandier lait : praliné amandes et vanille de Madagascar saupoudré d’amandes grilléesPorange : praliné amandes et noisettes aux zestes d’oranges fraîches (dans mon top 5)Casse noisette : praliné aux noisettes du Piémont et vanille de TahitiPécan nuts : praliné aux noix de pécan

Fut un temps où je ne me serais pas aventurée dans les ganaches fruitées, la faute à After Eight (beurk !) et autres tablettes industrielles avec du fruit. Et puis un jour j’ai goûté les merveilleuses ganaches fruitées de Fabrice Gillotte et j’ai compris qu’un très bon artisan pouvait me faire changer d’avis. D’ailleurs mon gros coup de cœur va à la ganache lactée au citron vert du Brésil qui est très fraîche, puissante mais qui « n’écrase » pas le chocolat.

Les pralinés, qui sont toujours les chocolats vers lesquels je vais en premier, sont également très très bons.

Bref, si vous êtes de passage à Lille et que vous aimez le chocolat, ne manquez pas la boutique de Quentin Bailly :

♥ Quentin Bailly ♥
65 rue des arts
59800 Lille
www.quentinbailly.com

 

Pin It