Tag

bonne adresse lyonnaise; série; maquillage

Browsing

Difficile de parler de cette semaine sans évoquer la fameuse rentrée. Le fiston comme la Miss ont été séparés de leurs copains/copines donc l’ambiance n’était pas réellement à la fête mardi matin mais quelques heures plus tard le moral était déjà meilleur. Je sens que « j’ai pas envie d’aller à la cantine » va revenir semaine après semaine (et ma culpabilité avec). Visiblement le souci n’est pas le contenu de l’assiette mais une dame de cantine qui « terrorise » les enfants (et dont le prénom est sur toutes les lèvres).

Entre les dossiers à remplir (le même et fastidieux dossier année après année, dans la même école, vive la modernisation administrative), les fournitures, la prise de tête pour trouver une activité extra-scolaire (enfin cela ne serait pas une prise de tête si je n’avais pas comme critère le budget et quelques exigences quant à mon propre emploi du temps …j’ai d’ailleurs l’impression la plupart du temps d’être une sale égoïste par rapport aux autres mamans), les nuits très hachées (qui m’envoie des bonbonnes d’air iodé ? )), j’ai trouvé cette première semaine déjà fatigante …ça promet pour la suite.

J’ai continué à piocher des idées dans le magazine Vital Food dont un croque monsieur avec des courgettes râpées et du kiri qui m’a valu une standing ovation.

courgettes

figues

J’ai retrouvé Lucky Sophie pour un café entre freelances et j’ai déjeuné avec Argone dans une toute nouvelle adresse lyonnaise, Smør & Brød (pour une fois que j’utilise les caractères spéciaux de mon traitement de texte). Ce restaurant danois propose des tranches de pain de seigle (smoørrebrød en danois, merci de suivre )) fait spécialement pour ce lieu par la boulangerie pâtisserie Taffin (dont je dois absolument goûter l’éclair à la pistache) garni de saumon gravlax, lamelles de pommes granny smith, tagliatelles de céleri et aneth ou de roastbeef avec une sauce raifort par exemple.

C’est frais, c’est équilibré, les produits sont de qualité (saumon Durand, café Mokxa), la citronnade maison est très bonne, l’accueil est souriant et cerise sur le gâteau le moelleux à la cannelle (que je n’ai pas pris, histoire d’être un peu raisonnable de temps en temps mais qu’Argone m’a fait goûter) est délicieux. La déco est un peu minimaliste pour moi (en hiver quand il fait bien froid, j’aime bien me réfugier dans des endroits un peu plus « cocooning » ) mais c’est mon seul bémol. Un brunch est proposé le week-end, si les douceurs sont aussi bonnes que le moelleux, ça me tente grandement !

smor 12

smor 13

smor 15

smor 11

A part ça, j’ai regardé les deux premiers épisodes d’une mini-série, Olive Kitteridge dans laquelle j’ai retrouvé avec plaisir l’acteur jouant le père dans la série Six Feet Under (une des meilleurs séries jamais vues !). La série, tirée d’un roman, retrace la vie d’une prof de maths assez antipathique pour ne pas dire acariâtre (mais décrite de telle façon qu’on ne peut pas totalement la détester) sur 30 ans dans une petite ville du Maine. La construction en flash-back, la prestation des différents acteurs et l’épaisseur des personnages font que j’ai très vite accroché. Attention ce n’est pas franchement gai (chacun rêvant un peu d’une vie à côté de laquelle il est passé). C’est émouvant sans jamais tomber dans le pathos et j’ai franchement hâte de connaitre la suite.

a-quoi-peut-bien-rever-la-discrete-olive-kitteridge,M175454crédit photo : playtone productions

J’ai aussi attaqué un nouveau roman, Intérieur nuit, sur les conseils d’Alice et dès les premières pages, j’ai su qu’il allait me plaire et que j’allais avoir du mal à le reposer. Bon il fait 700 pages, il va donc m’accompagner un petit moment mais dès que je l’ai fini, je vous dirai ce que j’en ai pensé.

semaine

J’ai commencé à trier mes photos du Morbihan, un premier billet sur un des coins où je me suis baladée cet été ne devrait pas tarder à venir sur le blog.

Et puis pour finir sur une touche futile, Mavala dont j’aime beaucoup les vernis rouges (en particulier Los Angeles et Paris) a sorti des rouges à lèvres (toujours à des prix relativement doux par rapport à bien des marques) dont ce California dont la couleur me plait car elle ne durcit pas les traits.

Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine !

Pin It