Tag

Bénabar

Browsing

Jeudi soir dernier, profitant d’une baby-sitter gratuite et familiale de passage sur Lyon, l’homme et moi nous avons pris la poudre d’escampette et sommes allés voir Bénabar (après lui avoir avoué la veille -à l’homme pas à Bénarbar, suivez un peu!- que ce n’était pas forcément ma tasse de thé!). Comme les places étaient numérotées, nous nous sommes pointés peu de temps avant le début du concert constatant que même assis au second rang dans les gradins latéraux, nous n’étions pas vraiment placés dans le carré d’or comme indiqué sur nos billets.

En première partie, une jeune femme, Charlotte Marin, a mêlé des chansons et sketchs. J’ai surtout retenu son désespoir face à son poids en constatant, selon elle, le « glissement de terrain ». Elle a enjoint l’audience féminine, fâchée avec son apparence, a entonné avec elle l’Internationale  revisitée ainsi :

Cellulite finale
c’est la grève de la faim
passons du quintal
à la taille mannequin !

Bénabar a fait son entrée avec la chanson que j’aime le moins de son dernier album, Où t’étais passé? et a enchaîné avec une autre que j’aime aussi peu, Bruxelles. L’homme m’a rassuré en m’affirmant qu’il commençait sûrement par les moins biens (ah la force de persuasion de cet homme !) et en effet la suite lui a donné raison.

Petit aperçu de son tour de chant : Le dîner; Dis-lui oui; Y a une fille chez moi; A votre santé; Pas du tout; L’effet papillon (que nous avons écouté en boucle la semaine dernière suite à une passion passagère du chérubin…depuis il s’est toqué pour Slimmy); Je suis de celle (une de ses plus belles chansons selon moi); 4 murs et un toit; L’itinéraire (jouée au piano …beau moment); une chanson inédite sur le premier pas amoureux magnifique au piano; La berceuse (écrite pour son fils); Infréquentable (dernière chanson après plusieurs rappels)

Verdict ? : Bénabar a une énergie incroyable sur scène, il court d’un bout à l’autre de la scène, il saute, il ne s’économise pas. Les musiciens sont très bons même si toutes les orchestrations ne sont pas forcément de mon goût (j’ai un penchant pour un peu plus de minimalisme). Par contre je n’aime vraiment pas cette salle immense. A moins d’être dans la fosse, on voit le chanteur comme une épingle à cheveux et on se retrouve à regarder les écrans qui borde la scène sur sa droite et sa gauche.  Cette distance empêche de rentrer complètement dans le spectacle et je n’ai pas été portée comme je l’avais été un an plus tôt pour le concert de Jean-Louis Aubert. Cela dit, on ne va pas bouder le plaisir de partager une soirée musicale avec son chéri )

Et vous, quel est votre dernier concert?

Pin It