Tag

bébé

Browsing

La nouvelle génération de doudou : Les bouilles de doudou !

Au secours, Miss Zen préfère sa turbulette à n’importe quel doudou que je lui présente. C’est vrai que c’est pratique de traîner partout derrière soi un mètre de tissu et puis c’est propre, hygiénique, ça ne prend pas de place. Aucun chien, chat, lapin, ours, canard, panda, ne semblent lui apporter autant de réconfort que sa douillette (qui la rend limite hystérique quand elle est hors de sa portée et qu’elle la veut) mais je n’ai pas dit mon dernier…

Pourvu qu’elle soit douce

J’avoue, à part le chocolat, j’ai une drogue douce : je me shoote à sa peau de bébé. Quand elle se jette contre moi et qu’elle me demande un câlin, je ne peux pas m’empêcher de passer ma main sur sa peau si douce. Réconfort immédiat assuré. Alors même si mes enfants n’ont jamais eu de soucis d’eczéma ou de peaux atopiques, j’ai toujours choisi avec soin la lessive pour laver leurs vêtements et leur linge de toilette. J’en ai…

Revival rétro avec les porte-bébés Babybjorn

A la naissance de ma fille, j’ai récupéré mon porte-bébé Babybjorn prêté à ma sœur et je me suis dit que cette fois : – j’allais pouvoir prendre le train sans traîner une poussette comme je l’avais expérimenté sur des trajets Lyon-Paris avec son frère – j’irais au marché en évitant les agressions verbales et autres réflexions désagréables des mamies qui voient d’un mauvais œil qu’on envahisse leur piste cyclable spécial caddie – je pourrais prendre le métro sans pester…

Un petit deuxième, pourquoi pas ?

Je voudrais dissiper un malentendu récent : en écrivant le billet 1, 2 enfants c’est pareil, même pas vrai, je n’avais pas du tout l’intention de prôner la politique de l’enfant unique.  En réalité on devrait pouvoir s’affranchir des normes : un enfant, une famille nombreuse ou pas du tout d’enfant, chacun devrait mener sa barque comme il l’entend quelque que soit les discours, les recommandations, et les modèles environnants. Je n’exprimais aucun regret par rapport à la naissance de…

Weekly chocolate : telle mère, telle fille

Je crois que je n’ai plus à te démontrer mon addiction au chocolat mais figure-toi que sur ce terrain, je fais une émule : ma fille. Me croiras-tu si je te dis qu’un des premiers mots qu’elle a prononcé est le mot chocolat (goulgoula..faut comprendre)? Il y a deux choses qui la rendent hystérique rayon alimentation : le pain et le chocolat. Quand elle voit une tablette, elle se radine (toujours sur les fesses) à fond la caisse et c’est…

Jamais sans mon doudou (avec des cadeaux à l’intérieur)

On a tous des histoires de doudou à raconter : comment on l’a choisi, combien on en a reçu à la naissance de notre enfant, comment on a su que ce serait celui-là et personne d’autre, comment il a résisté ou pas au temps. Parfois on s’est retrouvé dans des situations folles pour récupérer un doudou..j’ai lu un jour qu’un papa avait sauté d’un train qui démarrait pour récupérer une peluche oubliée sur un quai. Aujourd’hui je te propose de…

Pin It