Tag

beauté

Browsing

Il faut bien que jeunesse se passe mais quand tu te réveilles tous les matins, avec les yeux frippés et que dans la glace, tu ne vois que tes cernes, tu remonterais bien le fil des ans. Ce détail pour d’autres (ou le fameux et agaçant « c’est la vie ! ») a vite viré à l’obsession chez moi. J’avais l’impression qu’on ne voyait que cela, que la boulangère ne me regardait plus dans les yeux mais juste en dessous, j’ai cru que mon facteur me disait en me tendant un colis « votre livraison d’anti-cernes Madame »…bref il fallait agir.

N’ayant pas l’intention de claquer 80 euros dans un produit de beauté, je me suis tournée vers l’essence botanique défatigante yeux et cils (« chéri ce soir, ne m’en veux pas mais je suis éreintée des cils ») de Sanoflore. Le produit si je lis ce qui est écrit dessus « ouvre et éclaire le regard » (mouais), « atténue les poches » (c’est précisément ce qui m’intéresse) et « sublime les cils » (et mes cils, tu les aimes mes cils ?).

Comment ça marche ? normalement seulement une ou deux fois par semaine (quasiment tous les soirs en ce qui me concerne), vous versez quelques gouttes de produit sur un coton et vous tamponnez votre contour de l’oeil avec le coton pendant 1 à 2 minutes.

L’odeur est agréable, c’est frais, cela ne colle pas et si l’effet n’est pas immédiat, la peau en dessous de l’oeil me parait plus lisse et plus tendue (chic je vais pouvoir retourner acheter du pain ).

J’ai aussi investi dans une crème de nuit hydratante et défatigante Nuxe. Je cherchais une texture un peu « doudou » (qui procure un sentiment immédiat de confort pour le dire autrement), bien hydratante mais ni trop épaisse ni trop légère (les textures trop légères ne suffisent pas à ma peau).

J’en mets quelques noix sur le visage et le cou tous les soirs (et le matin aussi j’avoue, j’attends le moment où mon pot se rebelle me rappelant qu’il est écrit « nuit » sur le produit) et la crème est très agréable à appliquer. Elle pénètre dans la peau rapidement, elle sent super bon (en tous cas son odeur me plait beaucoup) et après application, pas besoin d’aller se laver les mains. Je sais que certaines personnes sont rebutées par le conditionnement en pot, trouvant cela peu hygiénique. Sachez que cette crème existe aussi en format tube.

Avec cette crème, je n’ai pas gagné une à deux heures de sommeil par nuit, mais j’ai trouvé pile la texture que je cherchais, ma peau est plus hydratée et donc plus lisse et je sais que ma prochaine crème de jour/de nuit sera une crème Nuxe.

Enfin technique de sioux : quand tu as des valises sous les yeux, détourne le regard sur une bouche bien dessinée et ourlée. La dernière fois que j’ai écrit sur les produits de beauté, j’ai parlé des rouges à lèvres mavala. Ils ont l’avantage d’afficher un prix tout doux mais par contre, en tous cas sur moi, ils ont une tenue vraiment très courte.

Je suis donc retournée vers ceux qui tiennent bien et longtemps, les rouges à lèvres M.A.C et j’ai opté pour une teinte « nude » que je peux porter tous les jours sans faire « apprêtée », Velvet Teddy (j’ai pris le crayon assorti avec car c’était vendu en kit mais il existe aussi seul). Il est crémeux, il s’applique sans souci et sa couleur est parfaite avec un teint clair.

Ce week-end, j’ai appris, après le reste du monde j’imagine et grâce à mon amie Emilie, que le vernis semi-permanent était réalisable à la maison sans passer par la case manucure. Si je franchis le pas, je vous en reparle ici.

Et vous, des indispensables beauté spécial printemps ?

Ne cherchez pas un sens à ce titre, il n’y a en pas si ce n’est que, voulant partager mes dernières découvertes je ne voulais pas copier les « j’aime # », « les jolies choses », etc et puis j’ai pensé à ce beau film de François Ozon (si vous avez des idées de titre pour ce type de billet, je suis preneuse du coup).

Un lieu : Le théâtre des Célestins

Le week-end dernier, le théâtre des Célestins ouvrait ses portes lors des journées du Patrimoine. Pas de file immense, une visite organisée en plusieurs séquences et commentée par des personnes intéressantes : tout le monde était captivé y compris les enfants. Saviez vous que les angelots accrochés au balcon portaient avant que l’électricité soit inventée, des bougies dans leurs mains ?

theatre-des-celestins-2

theatre-des-celestins

 

theatre-des-celestins-5

theatre-des-celestins-3015

theatre-des-celestins-6

theatre-des-celestins-8

Un film : Victoria

Victoria est à l’affiche depuis pas mal de temps mais je voulais quand même vous le conseiller. C’est drôle, les dialogues sont percutants et c’est un portrait de femme libre à tous les niveaux incarnée par Virginie Efira avec talent ( ne regardez surtout pas la bande annonce, on y voit tout y compris la fin).

Vous la trouvez ronde vous cette actrice ? moi personnellement je la trouve juste « normale » (quoique le notion même de normalité est discutable) avec des formes de femme. Elle a donné une interview dans la revue Première et le journaliste (j’ai vérifié tout de suite s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme qui posait les questions car les femmes sont souvent les plus impitoyables entre elles lorsqu’il s’agit de physique et de poids) n’a de cesse de l’interroger sur son corps quasi hors normes, « très en formes » (je cite). Que le culte de la minceur soit au centre de la mode et la presse magazine, je le savais déjà mais je ne me doutais pas que cela touchait aussi le monde du cinéma (quoique en matière d’actrice, on nous cite toujours Monica Belluci mais à part elle ?).

Virginie Efira n’est, par ailleurs, pas particulièrement tendre avec elle même mais toujours avec humour :

Je me souviens de la scène d’amour dans 20 ans d’écart avec Pierre Niney qui est un garçon physiquement très fin. Je me disais « Mon Dieu, mon grand corps avec le sien, ça ne va pas aller ». J’essayais de trouver les meilleures positions pour ne pas étouffer ce pauvre enfant.

Je ne sais pas si cette phrase a des résonances pour certaines d’entre vous, cela doit être un truc de complexée mais j’ai toujours « évalué » le physique des hommes par rapport à mon corps et la possibilité récurrente et cauchemardesque de les écraser s’ils étaient trop maigrichons.

800140-virginie-efira-dans-victoria

Une série : Borgen, saison 1

Autre portrait de femme (cette fois au pouvoir puisque cette femme est Premier Ministre) avec la série danoise Borgen que je regarde à chaque fois que je monte sur mon vélo d’appartement (et je viens de finir la saison 1). Je me demandais si j’allais accrocher même si j’aime beaucoup l’actrice principale Sidse Babett Knudse (bon j’avoue j’ai fait un copier coller de son nom pour ne pas me tromper ).

Borgen montre à la fois les coulisses du pouvoir, les relations entre ce dernier et les médias, les répercutions sur la vie privée (et en particulier, quelle place, quelle vie, quelle carrière peut on avoir quand on est le mari du Premier Ministre ? ) et c’est vraiment captivant (j’avais envie de rajouter même lorsqu’on n’a plus aucune illusion sur le monde politique).

Je ne sais pas si la série tient sur la longueur (et le nombre de saisons) mais je comprends son succès.

borgen-une-femme-au-pouvoir_868666

Un soin : le shampoing extra doux Ducray

Il y a les filles qui, après une heure de zumba à sauter dans tous les sens, sont aussi fraiches que lorsqu’elles sont arrivées, qui sont à peine décoiffées, à peine rosies par l’effort..Et puis il y a les autres. Bref je cherchais un shampoing usage fréquent car le cheveu huileux je n’aime pas cela même lorsque je reste chez moi toute la journée et le shampoing extra doux Ducray répond parfaitement à cette demande.

L’huile lavante Xémose, à côté, est parfaite pour les peaux sèches, on sort de la douche avec les jambes  toutes douces. Lorsque je l’ai achetée,  la pharmacienne m’a donné plein d’échantillons la Roche Posay dont la BB crème qui hydrate super bien et assure aussi côté bonne mine (surtout lorsqu’on a le teint pâle et qu’on a le droit régulièrement à la fameuse phrase « t’es blanche ! » ).

soins

Une boutique : Summertime

 J’ai soufflé mes bougies il y a quelques jours et j’ai eu en cadeaux ce joli collier et ce bracelet scintillant. Comme le bracelet manchette Anne Thomas juste derrière (cadeau de l’an dernier que je porte très souvent), ils viennent de la boutique Summertime à la Croix Rousse. Si vous aimez les bijoux de créatrices mais que vous avez un petit budget, cet endroit a le grand avantage de proposer une gamme de prix s’adaptant à toutes les bourses.

bijoux

Un compte Instagram : @ma_louine

La popularité d’un compte Instagram et le nombre d’abonnés n’a pas à voir (j’ai failli écrire rien )) qu’avec la qualité des photos, preuve en est la beauté des instantanés de @ma_louine qui me permet d’être un peu chaque jour à St Malo. Photo après photo, il se dégage de son compte une douce sensation de tranquillité et de calme. Effet apaisant immédiat.

ma-louine

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les portes fenêtres sont ouvertes en grand tôt le matin et les volets fermés une bonne partie de la journée (au passage ces conseils qu’on entend tous les ans en cas de canicule -Lyon n’est peut être pas le Sud mais en été il fait souvent très chaud- sont d’une totale inutilité, dans un immeuble moderne, la température grimpe quoiqu’on fasse), les hommes de la maison se gaussent en trouvant dans le frigo une bouteille d’eau contenant un liquide d’une couleur douteuse (mon thé glacé !), les moustiques me semblent encore plus minuscules que les autres années (non je ne suis toujours pas allée voir l’ophtalmo, je développe une procrastination aigüe dès qu’il s’agit de médecins) mais ils émettent toujours ce petit son capable de foutre en l’air une partie de mes heures de sommeil, j’ai envie d’avoir une maison à chaque fois que l’odeur des barbecues dans les rues du quartier me chatouille les narines (et puis ça passe)  …bref l’été est bien là.

Le Spritz à l’heure de l’apéro

L’été est là et alors que la mode de cette boisson italienne est passée (entendre par là que sur Instagram c’est l’été dernier que les photos de Spritz étaient légion), j’ai eu l’occasion d’en boire un en terrasse.  Cela est bien rafraichissant avec une légère amertume et cela m’a beaucoup plu ! Du coup je me suis un peu renseignée, avec le livre Spritz*, sur la composition de ce dernier. Elle varie selon les régions d’Italie et onnait aujourd’hui de nombreuses déclinaisons modernes. Le livre donne bien entendu des recettes mais revient aussi sur son histoire et les façons d’accompagner cet apéritif à base de prosecco, bitter, eau gazeuse et quartier d’orange.

chronique livre 5

chronique livre 6

chronique livre 7

L’odeur du citron vert

L’été est là et je décerne le prix de la vitrine la plus estivale (au moins pour la Croix Rousse ) à la boutique de créateurs La Fabriq avec ses fruits exotiques géants en papier et ses couleurs qui nous emmènent loin, loin.

20160705_120621

20160705_120630

20160705_120635

20 000 lieues sous les mers avec Le monde de Dory

L’été est là et l’album Panini (à chaque fois que ma fille est penchée au dessus, je me revois au même âge ou plus jeune, folle de joie quand mon père me rapportait des paquets d’images à déchirer avant de découvrir si j’avais des doubles ou pas ) Le monde de Dory* est prétexte à revivre le dessin animé qu’elle est allée voir au cinéma (sans moi, je ne peux donc pas vous donner mon avis mais d’après ce qu’elle m’a raconté, cela lui a bien plu).

chronique livre 2

Comme tu es canon !

L’été est là et je m’offre un teint hâlée avec la poudre de soleil présente dans Ma boîte à beauté L’estivale* (ma peau de rousse ne bronze pas), je m’offre les sunlight des tropiques avec la crème pour le visage Sex on the beach (pas fan fan de son odeur de noix de coco, Mercotte sors de ce corps mais j’apprécie sa texture très fluide) présente dans la même boite tout comme le gel douche qui donne envie de laisser couler l’eau longtemps. Elle n’est pas sur la photo mais l’huile de beauté pour le corps Jardin des songes de Kos est toujours sur ma table de chevet et est la meilleure arme pour éviter la peau de croco.

chroniques livre 019

Les pâtisseries de Lisbonne

L’été est là et j’ai envie de retourner à la pasteleria de Belem après être tombée par hasard sur la recette filmée des pastéis de nata (ces petits flans à la cannelle, spécialité portugaise) sur la page Facebook Sweety. Cela parait simple et rapide, il faut juste que je trouve le courage d’allumer mon four ) et promis j’essaie.

(tout lien avec la finale de l’Euro 2016 est purement fortuite )

Prête-moi ta combi

L’été est là et la saison des mariages bat son plein (enfin je n’ai aucune statistique à ce sujet, à priori toutefois les gens se marient plus quand il fait beau qu’en plein blizzard). Le week end prochain, je compte sur vos milliers, que dis je millions d’ondes positives car je suis chargée d’une grande partie du buffet des desserts du mariage auquel je suis invitée.

Première fois que mon cercle de goûteurs s’élargit autant, première fois que je porterai une combinaison pantalon. Non cela n’a aucun rapport mais grâce à mon amie Sophie, j’ai osé et si comme moi, vous êtes ronde (quand je vois que sur les portiques des grandes enseignes, il ne reste que des S et des M, je me dis que finalement je ne suis pas la seule à ne pas avoir la taille mannequin )) et que vous vous dites que cela n’est pas pour vous, essayez avant de vous censurer.  Sur ma lancée, je me suis même achetée un chapeau (syndrome Kristin Scott Thomas dans 4 mariages et un enterrement ).

(non  là il n’y aura pas de photo de moi en combinaison et chapeau )

L’été est là et j’aurais pu vous soumettre une grille de mots croisés (quoique) mais j’ai préféré glisser quelques titres de films dans mes sous titres (oui je sais c’est très mauvais pour mon référencement, tant pis !), les avez vous repérés ? (attention, il n’y a rien à gagner )).

Bonne semaine !

*produits offerts

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Si mon blog s’est pâtisserisé (oui j’invente des mots si je veux) et chocolatisé au fil du temps, je n’ai jamais souhaité le spécialiser « blog food » car j’aime aussi parler de mes lectures (le syndrome de l’ex-bibliothécaire peut-être), de mes escapades (rares non pas par manque d’envie mais par manque de budget) et des bribes du quotidien.

Écrire un billet beauté peut sembler tout de même arriver comme un cheveu sur la soupe mais à l’inconvénient de ne pas être « catégorisée » (mauvais calcul marketing), répond l’avantage de pouvoir aborder tous les sujets dont j’ai envie.

 Pour ce qui est des cheveux justement, je suis devenue une adepte de l’huile capillaire que je pose sur les longueurs et laisse poser toute la nuit (ce n’est pas particulièrement gras et cela sent bon par contre il faut prévoir un shampoing le lendemain matin sauf si vous assumez d’avoir le cheveux huileux).  En ce moment j’utilise le sérum cheveux aux 5 huiles essentielles de Kos qui était dans la dernière Ma boîte à beauté « L’indispensable »*. J’ai tendance à avoir les cheveux secs sur les longueurs mais qui graissent assez rapidement (et ne me conseillez pas d’espacer les shampoings je suis incapable de rester toute une journée avec les cheveux pas nets, je me souviens avoir rampé jusqu’à la salle de bains quasiment juste après mon accouchement pour pouvoir me laver les cheveux !) et après une nuit de pose, les cheveux sont plus doux et brillants. Par contre je suis toujours à la recherche DU shampoing à la fois non agressif, nourrissant et non graissant. Vous l’avez trouvé vous ?

Je ne sais pas trop pourquoi dans cette box avait été glissée une crème de jour sous forme de sérum premières rides, étant donné que je n’en ai aucune (oui je dis vraiment ce que je veux sur ce blog). Personnellement je préfère les crèmes un peu plus riches au niveau de la texture mais elle hydrate bien et le flacon pousse est pratique.

Étant donné que je marche beaucoup et que j’ai souvent les mains dans l’eau (appelez moi Linda de Suza), j’ai besoin de protéger mes mains du froid et du vent et j’ai toujours une crème hydratante dans mon sac à main. La crème  Zeste magique l’est elle vraiment ? pour le moment je ne l’ai pas testé ayant un tube déjà d’ouvert.

beaute 3

Je devrais peut être la planquer car ma fille a fait main basse sur le baume lèvres Polarr (dont j’aime beaucoup la crème pour visage et zones sensibles en hiver). Pas grave le baume colorant Dizao Organics 100% produits naturels est toujours dans la poche de mon manteau et en plus de bien hydrater, il colore légèrement les lèvres (et il coûte seulement 5 euros).

beaute 4

Toujours au rayon maquillage, Ma Boîte à beauté contenait un eye-liner noir (je n’ai jamais trop su comment l’appliquer sans avoir l’air d’un panda, je préfère le crayon à khôl gras Elite qu’on peut estomper comme on veut ), un anti-cernes très utile ( et aussi bien que le plus célèbre des anti cernes d’une marque qui commence par Y.) après les mauvaises nuits (c’est à dire quasiment une sur deux, en ce qui me concerne, où est passé mon sommeil lourd ? je l’ai perdu il y a des années) et un pinceau pour blush.

 

beaute 3

Enfin dans Ma boîte à beauté « L’indispensable » se trouvait un kit pédicure complet bref le temps passe mais cette box ne baisse pas ni en termes de qualité de produits ni en termes de quantité (pas de mini format).

beaute 5

*produit offert

…il fait si bon dedans, il fait si froid dehors, ça ne prendra pas bien longtemps, un tout petit instant, attends au moins la fin du slow, contre toi c’est si doux, si chaud.

Ce moment musical vous a été offert par JJG à l’époque où il chantait plus dans les aigus …même si aujourd’hui je n’écoute plus trop ses albums, il m’a accompagné une partie de mon enfance, de ma jeunesse et même après. Je ressens vis à vis de lui une sorte de fidélité et la polémique au centre de laquelle il a été récemment m’a attristé. Le voir traiter de réac aussi. La chanson incriminée est mauvaise mais le procès injuste à mon avis et cette tendance sur Twitter à se jeter sur tout ce qui « bad buzz » comme si on était des chiens à qui on donnait des os à ronger m’agace. Je pense aussi à Benjamin Biolay (que j’aime autant pour ses textes que pour ses mélodies), qui essuie des insultes d’une violence qui me dépasse (sans parler de Christine Taubira).

Alors moi je voudrais juste, juste un petit moment encore avec François Morel qui reprend dans son livre, Je veux être futile à la France, ses chroniques radio auxquelles s’ajoutent des textes inédits (la moitié du livre). Les Deschiens ne m’ont jamais fait rire, le fait qu’on se moque des pauvres me mettaient mal à l’aise. Et puis un jour je suis allée voir François Morel au théâtre jouer Les habits du Dimanche (il doit avoir un truc avec le dimanche, il est aussi question de ce jour dans son nouveau spectacle) et à partir de ce jour là, il est entré dans mon panthéon personnel. Je l’ai rarement écouté à la radio (question de mauvaise heure) mais à chaque fois j’ai été frappée par sa justesse, son amour des mots, sa capacité à émouvoir, toucher pile où ça gratte, faire rire, surprendre en quelques phrases. J’aime aussi son regard tendre sur les gens, pas du genre à se jeter sur les os et sur ceux qui sont déjà à terre. Qu’il parle de l’adoption par les couples homosexuels, de la disparition du terme Mademoiselle (j’ai horreur quand on m’appelle Madame, d’autant plus que je ne suis pas mariée !) qu’il imagine le quotidien de Jacques Chirac aujourd’hui ou qu’il disserte sur la tarte au citron déstructurée, c’est toujours le même bonheur de lecture ..j’aurais presque envie de lui dire Merci pour ce moment : )

Secrets-Lies-729-620x349

Je voudrais juste, juste un petit moment encore pour finir de regarder la série australienne Secret and lies (c’est quoi cette manie au passage des américains de faire un remake avec des acteurs américains d’une fiction qui est déjà en langue anglaise ? quand je pense qu’ils ont fait ça avec Broadchurch qui vaut aussi pour son décor et l’accent à couper au couteau de son inspecteur vedette). C’est l’histoire d’un père de famille qui découvre un matin en faisant son jogging le corps sans vie d’un petit garçon qu’il connait bien puisqu’il habite la maison d’en face. Il alerte la police mais très vite devient le suspect idéal et il se retrouve à mener sa propre enquête pour prouver son innocence. Cette affaire va aussi mettre à jour des secrets et des mensonges comme l’indique le titre. Contrairement à un film, c’est facile à caser dans une soirée (45 minutes un épisode, sauf quand on se dit « tiens on s’en regarderait bien un autre »), c’est construit comme un bon page turner, c’est une série relativement courte (6 épisodes). Par contre, par rapport à Broadchurch ou The affair, je trouve que ça manque carrément de subtilité. Il y a par exemple des effets sonores (bruits de batterie) pour souligner un retournement de situation, un suspense que je trouve assez insupportable.

maboiteabeaute

Je voudrais juste, juste un petit moment encore pour continuer à utiliser les produits de Ma Boîte à Beauté. Dans la dernière qui m’a été envoyée, j’étais très contente de voir un gel douche de la marque Britanie  (produits certifiés Ecocert, labellisés Cosmebio et fabriqués en Bretagne) découverte lorsque j’étais en vacances à Dinard il y a deux ans. Il a un parfum de bleuet très agréable et en plus il s’appelle « côte d’amour ». Je me demandais si j’allais utiliser le soin contour des yeux eyes effect n’ayant pas particulièrement de cernes ou de poches sous les yeux (je ne cumule tout de même pas toutes les tares) mais après une nouvelle insomnie réduisant ma nuit à quelques heures, j’avais une occasion parfaite pour le tester. Le produit s’applique en massage sur la paupière et sous l’œil en tapotant ensuite du bout des doigts et hop oublié le regard fatigué. J’ai même commencé à appliquer le sérum régénérant aux huiles d’argan et de rosier muscat le soir alors que jusqu’à présent j’étais plutôt réticente à l’idée d’huile sur le visage. En fait il faut mettre quelques gouttes du produit dans la paume de la main, le faire chauffer avant application et contrairement à ce que je craignais cela ne laisse pas de fil huileux (et en plus ça sent bon). J’avais déjà eu le produit pour traiter les pointes sèches des cheveux (tout à droite sur la photo) mais il ne m’en restait plus, ça ne pouvait donc pas mieux tomber. Côté maquillage, je n’aime pas trop le rose en vernis mais la teinte du rouge à lèvres me plait beaucoup. Ce que j’apprécie dans cette box c’est que les produits (en grand format) me servent tous (prix de vente 29.90 + frais de port) à quelques exceptions près.

Très jolie la couleur du rouge à lèvres Terre d’Oc de #maboiteabeaute #lipstick #bio #teinte202

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) le

 

Je voudrais juste, juste un petit moment encore pour retrouver mes copines autour d’un thé ou d’un café comme cette semaine avec Argone, Sophie et Camille d’essayage.  

Coffee shop Le Tigre #new #croixrousse #Lyon #nogluten #pentes Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) le

Le Paris Brest de Thé où avec @argone69 #lyon #presqu’île #Pastry #foodpics

Une photo publiée par Virginie (@chocoladdict69) le

Un classique de la pâtisserie pour Ma

Ce billet est en train de prendre une tournure bizarre, on dirait que je vais quitter cette terre incessamment sous peu alors pour finir, j’espère que vous aurez un petit moment pour écouter un extrait du dernier album de Joseph D’Anvers …bonne semaine !

La dernière Ma boîte à beauté s’appelle la rêveuse et moi j’ai pensé à la chanson d’Alain Bashung, Madame rêve. A quoi peut-t-on rêver en découvrant le contenu de cette dernière box :

  Rêver d’île paradisiaque avec le gommage Moana

Le motif de l’emballage donne le ton tropical et en ouvrant le pot de gommage Moana, l’ambiance plage et cocotier (vous saviez que la chute de noix de coco tue plus de personnes que les requins ? ça manque de sérieux quand même « tué par un noix de coco »…enfin bref voilà le genre d’information que mon cerveau retient, oubliant par contre les dates d’anniversaire) s’installe grâce à l’odeur discrète de fleur de tiaré. Le produit est parfait pour gommer en douceur les peaux mortes (si si tout le monde en a, même vous).

la secrète

Rêver de hammam oriental avec le lait de soie fabuleux

Harem des sens, voilà un nom qui est déjà tout un poème : on s’imagine transporté dans un tableau de Delacroix même si personnellement le hammam entre femmes ne fait pas trop partie de mes délires. Je me suis retrouvée un jour dans un lieu de ce genre et quand j’ai vu toutes les nanas à poil (on est d’accord c’est moi qui avais l’air conne avec mon maillot de bain), j’ai fui ! En tous cas, ce lait de soie est juste ce qu’il faut après le gommage pour avoir des jambes toutes douces.

la secrete 2

Rêver d’avoir 20 ans avec la BB cream et eye love

J’ai la chance de ne pas avoir beaucoup de rides pour le moment (je me dis que c’est l’effet ronde, faut bien que cela ait quelques avantages), n’empêche que les insomnies assez fréquentes, les nuits rarement d’un trait du moment où on a des enfants, laissent quelques traces sur le visage. J’étais sceptique sur l’action du gel eye love qui se passe sur le contour des yeux pour réduire les cernes mais je dois reconnaitre qu’il a un effet « effaceur » et lissant instantané. La BB cream d’Algotherm apporte un coup d’éclat supplémentaire, elle est légèrement teintée mais convient tout à fait à ma peau claire …si vous commencez à fredonner Ma Benz ou tout tube des années 90, pas d’inquiétude, vous avez juste de nouveau 20 ans….ne zappez pas l’étape du démaquillage si vous voulez les conserver, le baume funny bee sent un peu le bonbon (en clair je dois le planquer), il suffit d’en déposer un peu dans la paume de sa main, d’ajouter un peu d’eau pour qu’il mousse sans piquer les yeux.

 

secrete 5

Rêver de mer et de douceur avec le soin minceur et le vernis couleur cacao

Le soin sculptant Science & Mer est sur ma table de chevet pour être sûre de ne pas oublier son application quotidienne.  Le mieux est de se masser avec après la douche, sur les zones les plus touchées comme on dit : ) Le produit a une couleur légèrement bleutée, il ne colle pas. Bien entendu il n’est pas miraculeux mais c’est une ou deux minutes que je n’ai pas envie de zapper.

Enfin Ma boîte à beauté La rêveuse contenait un vernis couleur chocolat au lait qui sèche super vite pour info et que je vais garder plutôt pour l’automne étant donné son coloris.

secrete 6

Toujours un sans faute pour cette box avec des marques  de qualité (privilégiant les produits bio ou naturels), avec des formats normaux et non des échantillons, avec des produits de beauté variés aussi bien pour le corps que pour le visage et dont aucun ne finira au fond d’un tiroir faute d’utilisé.

box offerte, prix de vente 32 euros (29 € + 3€ de frais de port)

Pin It