Tag

automne

Browsing

Gâteau pommes cannelle

Avis aux amateurs de cannelle et de pomme, ce gâteau devrait vous plaire et il a le grand avantage d’embaumer votre cuisine pendant la cuisson. Dans sa composition il est assez proche d’un gâteau yaourt mais il y a plus de yaourt et du sucre non raffiné rapadura qui lui donne sa coloration mais aussi un goût particulier. Il est facile à réaliser (même avec des enfants), rapide, c’est parti pour la recette du gâteau pommes cannelle !

Ingrédients pour un gâteau pommes cannelle

  • 3 pommes
  • 200 grammes de farine
  • 50 g de beurre fondu
  • 150 grammes de sucre rapadura
  • 3 œufs
  • 200 gr de yaourt à la vanille
  • 1 sachet de levure chimique
  • zestes d’orange
  • 2 cuillères à soupe de cassonade et une belle cuillère de cannelle moulue (avant la cuisson)

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1- Fouettez les œufs avec le sucre et le zeste d’une orange (non traitée) pendant au moins 3 minutes de manière à obtenir un mélange mousseux et léger.
2-Ajoutez le beurre fondu froid et continuez à mélanger avec le fouet puis ajoutez la moitié du mélange farine + levure et mélangez toujours avec le fouet.
3-Ajoutez le yaourt, mélangez. Ajoutez le reste de la farine et levure et mélangez.
4-Épluchez les pommes et coupez les en tranches pas trop grosses.
5-Versez la pâte dans un moule beurré et fariné de 24 cm. Placez les tranchez des pommes au dessus en cercle en commençant par faire un grand cercle au bord. Faites ensuite un autre cercle plus au centre et comblez les vides avec des tranches de pommes. N’enfoncez pas trop les tranches dans la pâte.
6-Saupoudrez les pommes et la pâte du mélange cassonade+ cannelle (mettez tout).
4-Glissez au four (préchauffé à 180°) et laissez cuire 40 à 45 minutes (dans mon cas au bout de 40 minutes, le cure dent planté dans mon gâteau est ressorti sec donc c’était prêt ).

Dégustez tiède ou froid.

gâteau pommes cannelle
gâteau pommes cannelle

Ce gâteau pommes cannelle se conserve très bien plusieurs jours dans une boîte hermétique. Il est super moelleux et bien parfumé. Je le referai sans hésitation !

Si vous le préparez, n’hésitez pas à me faire un clin d’oeil sur Instagram avec la mention @chocoladdict69 ou chroniquesdunechocoladdict.

Rituel réconfortant (concours inside)

Journée interminable au bureau, déjeuner à la cantine déprimant comme un jour de novembre, transport bloqué suite à un incident technique et trajet à pied sous une pluie battante, deuxième journée une fois arrivée à la maison…mais heureusement je pense à mon thé du soir, celui que je déguste souvent devant l’écran en bloguant…j’attends le moment où j’entourerai de mes mains le mug chaud et fumant, le moment où je me pencherai au-dessus de la tasse pour humer toutes les odeurs dégagées et le moment où je croquerai dans mon carreau de chocolat pour l’accompagner dignement )

Et toi, ton rituel qui fait du bien par où il passe? celui du coucher de ton enfant, celui du bain, celui du dimanche soir, celui de la route des vacances, rituel amoureux ou rituel de célibataire, rituel de beauté ou rituel gourmand, rituel de jeunesse ou rituel actuel, rituel familial ou amical, raconte-le moi en photo, en billet ou en dessin sur ton blog avant le 29 septembre minuit dernier délai !

A gagner :

Un assortiment de 3 thés en vrac à gagner :
Pomme d’orange, thé vert de Chine aux arômes de fleur d’oranger et d’amande, pétales de fleur d’oranger et écorces d’oranges, huile essentielle de mandarine

 Autumn blend, mélange de thés de Chine et de Ceylan, aux arômes de figue, raisin, coin et raisins secs (choisi pour son nom…de saison)

Il était une fois Noël, mélange de thés de Chine et de Ceylan, aux arômes de cannelle, vanille, pomme, amande et huile essentielle de gingembre, agrémenté de pétales de soucis et d’amandes hâchées (celui-ci je l’ai testé et approuvé…rien que l’odeur j’ai l’impression d’être en Angleterre avec Jude Law)

…de quoi se réchauffer le corps aux premiers frissons de l’automne alors si tu aimes le thé, tu as jusqu’au 29 septembre pour tenter ta chance !

J’ai toujours préféré aux voisins mes voisines

…même pas vrai étant donné que je n’ai ni voisin ni voisine sexy quand je regarde par la fenêtre…de n’importe quelle pièce de mon appartement j’ai vu sur l’immeuble d’en face et comme cela fait 5 ans que j’habite ici, je commence à connaître certains habitants :

la mémé du 4ème qui passait son temps derrière son rideau et dont la lumière restait allumée toute la nuit. Quand je me levais pour les biberons nocturnes du chérubin, j’avais au moins une spectatrice. J’avoue que cela m’énervait souvent alors je lui faisais de grands signes et elle quittait alors son poste d’observation. Elle est peut-être partie en maison de retraite car le rideau ne bouge plus..

– juste en face de chez moi, au même étage, vit une assistante maternelle…c’est du moins ce que j’ai fini par en déduire vu les enfants petits et différents qu’elle reçoit chaque année, sa poussette double, son attirail de puériculture qu’elle astique souvent sur son balcon

– juste au-dessus habite l’homme à la kipa et sa femme…je l’appelle comme ça car j’étais persuadée qu’il en portait une jusqu’au jour où je l’ai croisé dans la rue et où j’ai réalisé que c’était sa coiffure qui créait un effet d’optique….

– il y a aussi l’appartement avec des stickers représentant d’immenses fleurs roses occupé par des jeunes …l’été la fenêtre reste ouverte et j’ai des bribes de leurs rires, de leurs conversations, de leur musique les soirs de fêtes….

– juste au dessus, une blogueuse peut-être? en tous cas, une jeune femme dont je ne connais que le dos, assise devant son ordinateur …..

et toi, tu as un vis à vis?

Edit 1 : aujourd’hui tu peux me retrouver chez Angélita où je réponds à son ITW parfumée !

Edit 2 : suite au commentaire de Carole hier sur mon billet Interview Thierry Pastor, stop ou encore, j’ai commencé à réflêchir à une nouvelle interview…je mettrais donc en ligne les deux interviewées restantes et après tu découvriras de nouvelles questions !

Ce billet est ma participation au défi photo de Virginie B.

Fondant marron-chocolat

Dans la série « recettes de saison », aujourd’hui je te propose un gâteau automnal.

Des invités débarquent chez toi à la dernière minute? tu as deux mains gauches quand il s’agit de te lancer dans la pâtisserie? tu as seulement des ingrédients basiques dans tes tiroirs? Pas grave, c’est recette est faite pour toi !

Qu’est-ce qu’on met dedans?

100g de beurre; 100g de chocolat noir; 500g de crème de marron; 3 œufs; 1 cuillère à soupe de farine

Et maintenant qu’est-ce qu’on fait?

Préchauffer le four à 180°

Faire fondre le beurre et le chocolat. Mélanger puis ajouter la crème de marrons. Bien mélanger.

Ajouter les œufs un par un en mélangeant à chaque fois. Ajouter la farine et mélanger jusqu’à ce que la préparation soit homogène.

Verser dans un moule beurré et légèrement fariné.

Enfourner et faire cuire pendant 30 minutes environ (bien surveiller la cuisson, il faut que ce soit fondant comme le nom du gâteau l’indique).

Verdict? Plus rapide et plus facile, je ne vois pas. Côté goût, tu devras faire confiance aux palais de Mr chocoladdict, du chérubin et de mes invités puisque je n’en ai pas mangé (restriction alimentaire oblige). Il semblerait que le marron domine légèrement le chocolat, que la texture soit juste comme il faut…en tous cas tout le monde en a repris une seconde part.

Edit 1 : et sinon je te rappelle que le concours du calendrier de Miss Zen est lancé et que tu as jusqu’au vendredi 20 novembre pour participer ! je veux du monde sinon je fais la grève du blog )

Concours L’été Indien :..et la gagnante est…

Elles ont été 23 à se rouler dans les feuilles mortes, à se jeter des marrons à la figure pour remporter un colis gourmand…sauf que les filles, il a bien fallu désigner une gagnante et vous ne m’avez pas faciliter la tâche car après les votes, 3 d’entre vous étaient à égalité…alors j’ai fait appel à mon super assistant, le chérubin et de sa main innocente, il a tiré le nom de la gagnante…

Son assiette de cèpes aillées et persillées t’a fait saliver…Je veux parler d’Angélita !! (envoie moi ton adresse stp)

Attention il y a aussi une autre gagnante pour l’épreuve Tous dehors, et ça se passe ici, chez Virginie B !

Bravo à toutes les participantes d’avoir joué le jeu et bon week-end !

La flognarde de ma grand-mère

Une fois de plus j’ai fait preuve d’un peu trop d’enthousiasme : l’œil brillant devant les étalages de poires, j’en ai acheté un peu, beaucoup, trop…mais pas question que la moitié finisse à la poubelle flétrie sous prétexte que c’est un fruit qu’il faut peler et que ça prend du temps (je ne dénonce personne).

Alors j’ai pensé à la bonne odeur qui envahissait la cuisine de ma grand-mère en Corrèze quand elle faisait cuire ce dessert dans son poêle à bois (non non c’était pas mieux avant n’empêche que cela avait une saveur particulière) et même si elle y mettait des pommes, j’ai tenté de retrouver ce souvenir olfactif l’espace de quelques instants.

Qu’est-ce qu’on met dedans? 6 petites poires; 60 g de farine; 150 g de sucre; 3 œufs; 30 cl de lait; 20 cl de crème fleurette; du beurre pour le moule


Et maintenant qu’est ce qu’on fait?
Fouetter les oeufs et 130 g de sucre jusqu’à blanchiment
Tamiser la farine et incorporer à la pâte puis bien mélanger. Ajouter le lait et la crème fleurette
Réserver au frais
Peler, épépiner et couper les poires en lamelles
Beurrer un moule rectangulaire et saupoudrer du sucre restant
Répartir les lamelles de poire au fond puis verser la pâte dessus

Faire cuire 45 min au four th 6 (180°)



Verdict? Hum ça sent vraiment bon dans tout l’appartement..difficile de ne pas piocher dedans d’ici le repas du soir. La cuisson des poires est parfaite, l’ensemble est onctueux et parfumé (j’ai ajouté un demi-bouchon de rhum ..le grand-marnier peut être une bonne idée aussi)..dur de se contenter d’une part )

Pensées à ma grand-mère qui s’est éteinte peu de temps avant la naissance de ma fille.

Pin It