Tag

au petit prince

Browsing

Promis c’est la dernière fois que je parle de bûches en 2012 après ce tour de France spécial fêtes de fin d’année. Malgré un look assez classique (pas de doute on a bien affaire à une bûche), la composition et le mariage des saveurs des créations de la Pâtisserie Au Petit Prince à Ethel ont attisé ma curiosité gourmande.

Ils sont venus, ils sont tous là  elle va être mangée…la mama : il s’agit bien du nom de cette bûche qui m’intrigue avec son tiramisu coquelicot (la seule fois où j’ai « goûté » du coquelicot » c’était dans un thé Dammann et c’était fort agréable), son crémeux framboise, son biscuit chocolat et son sablé pressé feuilleté.

 

Avec un nom comme le sien, on imagine tout de suite qu’on va croquer la Bretagne en dessert. En effet la bûche Gwastell est composée de crousti pralin blé noir, pommes, crème tendre et damier pomme caramel, mousse au caramel salé.

On reste dans l’ambiance iodée et petite bruine qui met en l’air le brushing du matin avec la bûche Plougastel qui allie sablé breton pressé, suprême vanille et compotée tendre de fraises de Plougastel.

Rangez vos parapluies et vos bottes en caoutchouc et laissez entrez le soleil avec la bûche Cara Limao. Biscuit moelleux, namelaka ivoire citron (si j’ai bien compris un namelaka est une sorte de crème qui doit son nom à Frédéric Bau de l’école Valrhona),  gel framboise et mousse caramélia devraient vous réchauffer.

Avec la bûche Blondinette vous pourrez dire moi aussi je l’ai goûté le nouveau chocolat Dulcey puisqu’elle marie mousse au chocolat blond, marmelade mango banane, biscuit viennois et amandes caramélisées.

Je suis de plus en plus convaincue d’avoir des racines bretonnes parce qu’outre une irrépressible envie de repartir en vacances dans ce coin de France en 2013, je me laisserais bien tentée en priorité par la bûche Gwastel (mais laissez moi une part de Mama s’il vous plait).

Et vous, laquelle aimeriez vous goûter ?

Pin It