A quoi reconnait-on un vrai lyonnais d’un faux lyonnais ? Le premier connait le Cerdon et en a déjà bu, le second le découvre. En tous cas lorsque j’ai posé la question sur Instagram, j’ai eu un ras de marée de « oui » (hypothèse 1 : seuls les lyonnais ont répondu ; hypothèse 2 : les gens qui me suivent boivent plus que la moyenne ) ) alors que je ne pensais pas être la seule à ne pas connaitre ce vin rosé naturellement pétillant fruité et marqué par des saveurs de fruits rouges. Sandrine Bigot, vigneronne au coeur de l’AOC Cerdon, dans le Bugey, a présenté son Cerdon lors d’une soirée à la Food Factory, parlant avec coeur de son vignoble culminant à 550 mètres d’altitude, de son quotidien et de son vin moins sucré que celui qu’on trouve habituellement. Pour les novices comme moi, Sandrine Bigot a imaginé un cocktail à la fois très frais et très floral dont l’ingrédient principal reste le Cerdon, Rosa Dry. Je l’ai préparé à mon tour lors de ce week-end prolongé dans le Sud, il a été très apprécié. Je vous donne donc la recette et si vous aimez les vins pétillants fruités, je vous conseille de découvrir à votre tour ce Cerdon.

Ingrédients pour un cocktail Rosa Dry

10 ml de liqueur de bergamote italicus
10 ml de sirop de jasmin (Monin en propose)
10 ml de vodka
20 ml de vermouth dolin dry
70 ml de Cerdon
quelques glaçons

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Mettez dans le shaker tous les ingrédients sauf le Cerdon et quelques glaçons.
Secouez.
Versez dans un verre, complétez avec le Cerdon, ajoutez un glaçon entier et éventuellement une demie-tranche de pamplemousse.
Sirotez aussitôt !

Pour en savoir plus sur le domaine de Sandrine Bigot et sur le « Cerdon méthode ancestrale », rendez vous sur son site.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It