Nous avons passé quelques heures début mars à Arcachon, fuyant la pluie bordelaise …pour un crachin plus acceptable. Mes photos sont grises car le ciel l’était, je n’ai pas une foule de choses à vous raconter sur la ville mais en cette période où notre horizon sont les murs de notre appartement ou de notre jardin pour les plus « chanceux », je me suis dit qu’une balade virtuelle à l’air libre, ça pourrait faire du bien.

Arcachon est accessible en T.E.R. depuis Bordeaux, le trajet dure un peu moins d’une heure. A quelques pas de la gare, se trouve le château Deganne devenu un casino et en poursuivant un peu, on arrive rapidement en bord de mer avec des jetées très cinématographiques et ce jour là, personne sur la plage (pourtant ce n’était pas encore le confinement ).

Arcachon
Arcachon
Arcachon
Arcachon
Arcachon
Arcachon

Nous cherchions une adresse pas « attrape-touristes » et petit budget pour le déjeuner (au départ on s’imaginait pique-niquer face à la mer mais vu la météo on a renoncé) et quand on a vu le mot « breton » sur l’enseigne, c’était comme un signe. La Cabane du Breton comme son nom le laisse supposer est une crêperie. Nous sommes arrivés assez tard mais nous avons été accueillis avec le sourire et les galettes servies sur des ardoises découpées en rectangle étaient très bonnes.

Séchés et réchauffés, nous sommes repartis direction le parc Mauresque (très fleuri lorsque c’est la saison) qui surplombe la ville et est entouré de magnifiques villas.

Arcachon
Arcachon
Arcachon

Ci dessous la villa Toledo avec son escalier en dentelles était à l’origine..un gymnase !

En sortant du parc, nous avons emprunté une passerelle qui mène au belvédère. Comme c’était brumeux, nous ne sommes pas montés à son sommet …à moins que ce ne soit par vertige : )

J’espère ne pas dire de bêtise mais nous nous sommes ensuite baladés dans le quartier de la Ville d’Hiver (la Ville d’été étant le quartier qui longe le front de mer; la Ville d’automne correspond au quartier de l’Aiguillon, nous n’y sommes pas allés mais il a l’air aussi charmant avec ses cabanes de pêcheurs colorés).

Arcachon

Si vous me lisez depuis quelques temps, vous savez que je cherche deux choses partout où je vais : les libraires et les pâtisseries. Impossible de ne pas repérer la jolie devanture de la librairie générale (et occasion rêvée de se mettre à l’abri car nous nous étions pris entre temps une belle série d’averses)

Et puis impossible d’aller à Arcachon sans goûter les dunes blanches de Chez Pascal. Si l’accueil a été glacial et très désagréable (j’ai cru que c’était lié à ma personne pas assez chic pour le coin mais j’ai eu quelques échos me racontant le même type d’accueil), les dunes blanches -qui sont des choux saupoudrées de sucre glace et garnies d’un appareil qui rappelle celui de la tropézienne sans la fleur d’oranger (crème pâtissière allégée avec une chantilly)- étaient délicieuses.

D’ailleurs je me demande si cet enfermement actuel ne serait pas l’occasion, pendant un week-end, de tenter une version maison.

Il faudra revenir pour tout revoir sous le soleil et explorer non seulement les autres quartiers mais aussi le Bassin d’Arcachon qui a l’air si charmant.

Carnet d’adresses :

La Cabane du breton
4 Rue du Maréchal de Lattre de Tassigny

La librairie générale
49 Cours Lamarque de Plaisance

Dunes blanches chez Pascal
21 avenue Gambetta

Vous connaissez Arcachon ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It