C'est un beau roman

Sélection de livres 100 % Islande

Je n’ai pas encore dressé le bilan de mes lectures 2019 mais j’ai comme dans l’idée que mon année 2020 aura de belles colorations islandaises côté bouquins. Tout a commencé avec le coup de foudre littéraire pour Asta lu dans le cadre du prix des lectrices Elle l’an dernier. Depuis j’ai eu envie de lire d’autres livres de Stefánsson et d’en savoir plus sur l’Islande. Voilà comment est née l’idée de cette sélection de livres 100% Islande.

Des romans islandais

La dernière déclaration d’amour

Un roman islandais avec un titre pareil j’étais obligée de le lire !

Le pitch : l’histoire de la rencontre du narrateur (qui ne se souvient pas de son prénom) avec Kristín et sa véritable première histoire d’amour.

Une voix très différente de celle de Stefánsson avec :
-une Islande urbaine puisque l’action se passe à Reykjavik
-un contexte social et économique contemporain (l’Islande à l’aube du krach de 2008, les changements climatiques, le néolibéralisme)

mais la jubilation de voir son nom citer et la prose lyrique de l’auteur qui, de découverte en découverte, me semble « made in Islande ».

Sans elle, mes jours étaient un portefeuille sans billets. Quand je jetais un coup d’œil par la fenêtre le matin, je regardais dans le vide de ce portefeuille.
La petite monnaie parcourue de nuit dans ma poche : c’étaient là les seuls rêves que j’avais.

J’ai vraiment adoré toute la partie concernant leur rencontre et le début de leur histoire, les premiers moments dans cet appartement qu’il appelle la maison-rêve.

Après cela, nous prenions soir après soir dans nos filets ces doux baisers sous l’aurore boréale, comme un poète s’empare des ténèbres entre les branches des arbres. C’était une belle prise.

Suis je victime du syndrome chanté par Alex Beaupain dans la chanson Sitôt (qui s’enlace, on se lasse dès que c’est dans la poche ; dès lors que l’on s’étreint, du moment où on baise, c’en est fini du délicieux malaise) mais mon intérêt pour le livre a été un peu moins grand à partir du moment où lui et elle sont devenus couple.

Malgré tout, j’ai aimé la façon dont l’auteur joue avec les images (le narrateur tombe amoureux si éperdument qu’il tombe dans les pommes plusieurs fois, se sent perdu) et la façon aussi dont il égratigne l’idée selon laquelle l’amour est plus fort que tout (peut il résister à deux visions opposées de la société ? vous avez 2 heures )).

Miss Islande : sois belle et écris

Voir cette publication sur Instagram

//MISS ISLANDE // « [il] ne comprendrait pas que je passe mon temps à écrire sur des choses qui n’existent pas ou n’existent plus.  » « Une fois que j’ai écrit dans mon journal, je me sens aussi bien que si j’avais plié tout le linge et fait tout le ménage.  » Si vous aimez les livres qui parlent d’écriture, avec Miss Islande, vous baignerez dans cet univers : Hekla l’héroïne s’installe à Rejkavik pour écrire ; sa meilleure amie Isey cache le cahier dans lequel elle écrit au fond d’un seau; il existe un café où se rencontrent les poètes (que des hommes en 1963 !). Si vous aimez les livres qui parlent de lecture, vous croiserez des étudiants lisant des recueils de poèmes (sans que personne ne les force), des librairies partout dans la ville et vous vous installerez dans la bibliothèque. . Si vous aimez les personnages qui sont des héros ordinaires alors vous vous attacherez à à Hekla, Isey et Jon John qui luttent pour être autre chose que l’étiquette collée par une société rétrograde, machiste, homophobe (une jolie fille, une mère de famille, un déviant) Si vous aimez les livres qui vous emmènent en Islande, vous entendrez parler de volcan, de lutte islandaise, de vinarbraud… Le tout porté par la plume si sensible et si juste d’Audur Ava Olafsdottir. C’est beau, c’est émouvant ! Bref lisez-le si vous ne l’avez pas encore fait ! #litteratureislandaise #roman #bookstagram #bookish #booklover #livrestagram #reading #islande #ecrivain #ecriture #lyonnaise #blog

Une publication partagée par bookaddict (@bookaddictlyonnaise) le

Vík : Cluedo à l’Islandaise

Voir cette publication sur Instagram

La vérité, rien que la vérité, toute la vérité ? Si l’Islande me fait rêver avec ses paysages atypiques et sauvages, je suis une grande frileuse qui n’aime pas le froid 🌡️. Alors j’ai trouvé une solution : la neige ❄️, les températures négatives, la glace, le vent, les terres quasi vierges, je les vis à travers les romans. Avec Vík de Ragnar Jónasson, me voilà transportée à quelques jours de Noël 🎅 dans une contrée perdue, à l’extrême nord de l’Islande, à Kálfshamarsvik. Suite de la chronique sur le blog (lien dans la bio). #romanpolicier #huitclos #islande #polar #litteratureislandaise #bookstagram #bookish #booklover #livrestagram #reading #lecture #lyonnaise #blog

Une publication partagée par bookaddict (@bookaddictlyonnaise) le

Ma chronique complète sur Vik
D’autres livres de Ragnar Jónasson : La dame de Reykjavik; Snjor

Ásta : mon coup de foudre littéraire 2018

Voir cette publication sur Instagram

//L’ISLANDE DANS VOTRE POCHE// Il est fort possible que vous en ayez marre que je vous parle encore de Jón Kalman Stefánsson mais je ne pouvais pas passer sous silence le fait qu’Ásta soit sorti en poche alors que c’est le roman du grand prix des lectrices Elle 2019 qui m’a le plus séduite, enthousiasmé, ému (chronique complète sur le blog 👉lien dans la bio) ▪️ . C’est un livre qui ne se donne pas à vous tout de suite. Il faut accepter qu’il vous décoiffe 🌪️, qu’il fiche même en l’air votre brushing si vous en avez un. Acceptez de vous laissez porter par son tourbillon 🌀 et alors vous ne pourrez plus lâcher Ásta. ▪️ . Si ce titre vous fait envie, dites le moi en commentaire et je l’enverrai à l’un(e) d’entre vous après tirage au sort lundi 16 septembre à 20 h. ▪️ . #bookstagram #bookish #booklover #livrestagram #reading #roman #lecture #poche #litteratureislandaise #islande #lyonnaise #blog

Une publication partagée par bookaddict (@bookaddictlyonnaise) le

Entre ciel et terre : c’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme

Voir cette publication sur Instagram

//NULLE CHOSE NE M’EST PLAISIR EN DEHORS DE TOI. // ❤️❤️❤️ Vous croyez au coup de foudre ⚡ littéraire ? Celui qui vous ensorcelle, vous éblouit, vous subjugue ? ⚡Ce coup de foudre je l’ai vécu avec Àsta de Jón Kalman Stefánsson. J’avais un peu peur que la magie n’opère qu’une fois alors j’ai attendu avant de me lancer dans un autre livre de l’auteur. Et puis j’ai ouvert Entre ciel et terre, premier volet d’une trilogie et premier roman de cet écrivain islandais traduit en France par le formidable Éric Boury. Et le ciel a été traversé de miliiers d’étoiles filantes 🌌. L’histoire se déroule il y a un siècle, dans un petit village de pêcheurs en Islande (ces pêcheurs qui ne savent pas nager.. De toute façon ça ne sert à rien l’eau est trop froide) bref à des années lumières de ma vie et pourtant tout fait écho. La plume de l’auteur est si poétique et si mélancolique que j’ai noirci mon carnet d’extraits. J’avais envie de noter une phrase sur deux ! La foudre a encore frappé ⚡⚡. Chronique complète sur le blog où je vous parle aussi de la rencontre aux Assises internationale du roman. #bookstagram #bookish #booklover #livrestagram #vendredilecture #litteratureislandaise #ecrivainirlandais #jonkalmanstefansson #poche #vieuxlyon #lyonnaise #blog

Une publication partagée par bookaddict (@bookaddictlyonnaise) le

J’ai lu la suite La Tristesse des Anges mais il me reste encore à découvrir dans la même trilogie Le coeur des hommes et deux autres titres de cet auteur :

Merci à Eric Boury, traducteur spécialisé dans la littérature islandaise, qui me permet de découvrir ces œuvres si poétiques et singulières.

Des beaux livres

Islande, petit atlas hédoniste

S’offrir un grand voyage dans toute l’Islande pour le prix d’un beau livre c’est ce que propose Islande, petit atlas hédoniste. Au fil des chapitres, le lecteur découvre l’Ouest, les Fjords, le Nord, les Hautes Terres, le Sud, Reykjavik.

Pour chaque région de l’Islande, des « essentiels » sont proposés comme par exemple le volcan glacier Snæfellsjökull immortalisé par Jules Verne dans Voyage au centre de la terre, les nouveaux bains de Krauma où l’on peut goûter le plaisir de l’eau chaude ou Hellnar et ses chalets de bois noirs dans l’Ouest.

Ce beau livre est bien plus qu’un guide de voyage car il comprend des articles -tels que le pays des sagas, la pêche en Islande, l’énergie naturelle, la saga des surfeurs …-sur la culture islandaise mais aussi des portraits d’islandais, des photos de la faune islandaise, d’agneaux et chevaux.

Je ne sais pas si j’aurais l’occasion un jour d’aller réellement en Islande mais j’aime m’imaginer en train de suivre les parcours proposés en 4-5 jours dans les diverses régions de ce pays.

Et puis les photos de paysage de ce livre ne font qu’accentuer cette sorte de fascination que j’éprouve pour ces terres pourtant hostiles et grises, moi qui d’habitude aime les villes, la couleur et le soleil.

Islande, petit atlas hédoniste / Bertrand Jouanne, Gunnar Freyr/ Chêne

La boulangerie des pays Nordiques

Si ce livre de cuisine n’est pas 100% Islande, il contient des recettes islandaises. Je voulais en parler aussi parce que je le trouve très complet et bien plus intéressant qu’un livre de recettes classiques avec ses chapitres consacrés aux 4 céréales des pays nordiques, à l’histoire du pain nordique et au fika, une tradition incontournable ( une pause goûter, le plus souvent accompagné d’un café).

J’apprécie la démarche derrière ce livre : beaucoup de recherches documentaires pour trouver les recettes à base de céréales pratiquées dans les Pays Nordiques, doublées de la volonté qu’elles soient réalisables dans une cuisine de « ménagère ».

La boulangerie des pays Nordiques contient aussi plein de conseils sur l’utilisation des épices, sur comment évaluer le temps de pousse d’un pain ou d’une brioche, comment tempérer le chocolat , comment façonner une brioche de différentes façons…

Côté recettes, le titre est un peu restrictif car le livre contient des recettes sucrées mais salées aussi ( toutes utilisant des céréales) à savoir :
-des pains à la farine de blé et des pains à la farine de seigle
-des biscottes et crackers
– des sandwichs, tartines et petits pâtés
-des pizzas nordiques
-des crêpes et gaufres
-des pâtisseries levées à la levure
-des bretzels sucrés
-des beignets et pâtisseries frites
– des muffins et pâtisseries individuelles
-des confiseries et chocolats
– des gâteaux moelleux
-des crumbles et tartes
-des soupes sucrées et compotes ….

J’ai testé plusieurs recettes de biscuits de Noël et aussi une brioche à la cannelle que j’ai façonné en tresse. Il n’y a pas eu de loupé, tout me semble bien expliqué et clair. Mon seul bémol est la quantité de sucre dans la liste d’ingrédients. Elle me parait très souvent trop importante par rapport à ce que j’ai l’habitude de mettre (et je ne suis pas une « no sugar » « le sucre c’est le mal », etc). Mis à part cette réserve, ce livre est une vraie mine pour se transporter en Europe du Nord en cuisinant.

Et pour aller en Islande précisément , vous pouvez tester :
-les pains plats islandais au seigle
-les fameux laufabraud mais aussi le chapeau Napoléon (qui est danois) dont il est question dans Miss Islande
-les biscuits islandais au cacao
-le gâteau islandais de Noël aux raisins secs et chocolat

Bon à savoir : Magnus Nilsson a aussi publié La cuisine des pays nordiques

La boulangerie des pays Nordiques, Magnus Nilsson, Phaidon

D’autres auteurs que j’aimerais découvrir

En savoir plus sur Le Berger de l’Avent

En savoir plus sur Les rois d’Islande : cliquez ici

Pour en savoir plus sur ce titre qui a une suite : cliquez ici

J’espère que cette sélection islandaise, vous donnera des idées de lecture. Si vous connaissez d’autres auteurs, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Pour retrouver facilement cet article, épinglez-le sur Pinterest grâce au bouton Pin situé en haut à gauche de cette photo.

3 Comments

  1. Pingback: brioche tressée à la cannelle : recette des pays du Nord

  2. Elle est géniale cette sélection j’adore. La littérature islandaise a vraiment quelque chose à part et ma lecture d’Arts était superbe aussi. Tu as lu « Lettre à Helga » ? Une lecture audio plutôt déroutante (pour l’expérience audio) mais un beau texte
    Au plaisir de te lire à d’autres occasions
    • bien d’accord avec toi concernant la littérature islandaise ! non je n’ai pas lu « Lettre à Helga, cela existe seulement en version audio ?

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It