C'est un beau roman

Vík de Ragnar Jonasson

La vérité, rien que la vérité, toute la vérité ? Si l’Islande me fait rêver avec ses paysages atypiques et sauvages, je suis une grande frileuse qui n’aime pas le froid. Alors j’ai trouvé une solution : la neige, les températures négatives, la glace, le vent, les terres quasi vierges, je les vis à travers les romans. Avec Vík de Ragnar Jónasson, me voilà transportée à quelques jours de Noël dans une contrée perdue, à l’extrême nord de l’Islande, à Kálfshamarsvík.

 Vík

Ce qui m’a embarqué très vite dans cette histoire c’est le romanesque du lieu : imaginez un endroit où il n’y a qu’un phare (#passionphare en plus), une maison qui surplombe la vue ( Vík  en islandais) et quelques habitants. Une jeune femme revenue après plus de 20 ans d’absence dans cette maison où sa sœur et sa mère ont trouvé la mort, est retrouvée au pied de la falaise. Thomas fait appel à l’inspecteur Ari Thór pour mener l’enquête sur ces lieux.

Les suspects ne sont pas nombreux et les lieux si isolés qu’un huit clos s’installe (et c’est ce qui fait aussi le charme de Vík ). L’enquête prend vite des allures de Cluedo ou de 10 petits nègres islandais et on en redemande !

Et puis bien-sûr il y a le plaisir de retrouver Ari Thór, qui n’est ni un superflic, ni un flic alcoolique mais un homme pris de vertige dans le phare, un homme en proie aux doutes sur sa carrière et sur son couple. Si Vík n’est pas le premier roman de Ragnar Jónasson que vous lisez, vous retrouverez ce personnage marqué par son passé mais qui, après un temps d’adaptation difficile, semble de plus en plus prêt à s’installer dans le Nord de l’Islande.

A cela ajoutez les traditions islandaises de Noël, l’histoire de ce coin isolé où se passe l’intrigue et des personnages qui ont tous quelque chose à cacher et vous comprendrez pourquoi le dernier livre de Ragnar Jónasson est difficile à lâcher une fois commencé.

Si vous aimez la sensation d’être coupé(e) du reste du monde, foncez !

Vík : Accompagner sa lecture

Quelques photos de Siglufjörður qui vous plongent dans l’ambiance

Une vidéo du lieu avec le fameux phare

La recette des Laufabrauð (“pain feuille”) qui sont des galettes festives traditionnelles du Nord de l’Islande

Vík de Ragnar Jónasson, traduction d’Ombeline Marchon, éditions de la Martinière.

2 Comments

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It