Pâtisserie et chocolat

Le goûter des Chefs, c’était fou, fou, fou !

Oui quand je m’emballe j’ai tendance à répéter 3 fois le même mot et le goûter des Chefs pâtissiers qui s’est tenu à Lyon début mai était vraiment fou !

Si vous me suivez sur ce blog régulièrement, il ne vous aura pas échappé que j’ai plus qu’un intérêt marqué par tout ce qui touche à la pâtisserie. Cela se traduit ici la plupart du temps par des recettes (faciles) mais si j’aime pâtisser pour régaler mes proches, j’aime tout autant si ce n’est plus, écrire à propos des chefs pâtissiers et de leurs créations. Il y a quelques jours mon fils m’a demandé quel serait mon métier de rêve, répondant déjà à ma place écrivain. J’ai tourné un peu au tour du pot mais c’est rédactrice culinaire sucrée (je ne sais pas si cela existe vraiment mais on est, il me semble à une époque où on peut inventer son métier) qui m’est venue à l’esprit nettement.

D’ailleurs si j’ai fait Sciences Po après le bac, c’était bien à l’époque pour devenir journaliste. Je me suis ensuite laissée décourager par la longueur des études (et puis je voulais gagner ma vie rapidement,) et par les paroles d’un professeur qui m’avait dit que j’étais trop timide et pas assez grande gueule pour ce milieu (il n’avait pas tort mais est ce que toutes les journalistes sont sur le même modèle ?). Bref plus de 20 après, j’aime toujours autant écrire et lorsque j’ai la chance d’être invitée au goûter des chefs Relais Desserts à Lyon, c’est, pour moi, comme un rêve.

Le goûter des Chefs : des Hommes et des pâtisseries !

Les chefs pâtissiers, membres de Relais Desserts, se sont retrouvés pour un séminaire de travail le 6 et 7 mai et celui-ci a été précédé par un goûter de Chefs organisé par les maisons Bouillet, Sève et Pignol.

Dans la très belle salle de la Corbeille du Palais de la Bourse, ce goûter royal s’est matérialisé sous la forme d’un marché, chaque étal représentant une région de France ou un pays (dont les chefs pâtissiers sont membres de Relais Desserts). Au centre trônait le majestueux lion en chocolat sculpté par le chocolatier canadien Christophe Morel et Sébastien Bouillet.

le goûter des Chefs

Attention si vous êtes un bec sucré, les photos qui suivent risquent de provoquer une hyper-salivation !

Sud Ouest

le goûter des Chefs

Nord Ouest

Alban Guimet, Caen
le goûter des Chefs
le goûter des Chefs
le goûter des Chefs
Vincent Guerlais, Nantes
Laurent Le Daniel, Rennes
le goûter des Chefs

Italie /Espagne

le goûter des Chefs
le goûter des Chefs

Belgique /Pays-Bas

le goûter des Chefs

Grand Est

le goûter des Chefs

Japon

Canada

Lyon Nord

Sébastien Bouillet
Patrick Agnelet (Annecy le Vieux)
Maison Sève (Lyon)/ Dominique Pilati (Roanne)

Lyon Sud

Jérôme de Oliveira, Cannes
Matyasy, Toulon

Paris

Frédéric Cassel, Fontainebleau
Pierre Hermé

Quel bonheur de voir en vrai et au même moment autant de chefs pâtissiers que je suis depuis des années sur les réseaux sociaux (oui c’était un peu mon Festival de Cannes). Cela m’a remémoré de beaux souvenirs gourmands : la religieuse au caramel salé de Jérôme de Oliveira à Nice, les petits beurres régressifs de Vincent Guerlais à Nantes, les glaces d’Alain Chartier à Vannes, les pâtisseries de Claire Damon et de Pierre Hermé à Paris…

Et bien entendu cela m’a donné envie de rendre visite aux pâtissiers d’abord les plus proches de Lyon (Pernot Cédric à Chambéry, Luc Guillet à Valence, Patrick Agnelet à Annecy Le Vieux) en élargissant le cercle géographique peu à peu.

Les Relais Desserts qu’est ce c’est ?

Les Relais Desserts j’ai du en entendre parler il y a déjà pas mal de temps, lors du premiers concours du Meilleur Macaron Amateur (j’avais eu la chance de goûter avec le jury tous les macarons des candidats lyonnais).
Ils rassemblent une centaine de pâtissiers et de chocolatiers de 19 pays (sur le site internet, une carte permet de les visualiser).

Si cette association professionnelle favorise les échanges, stimule la créativité, partage un savoir faire unique entre ses membres, elle s’investit aussi désormais dans la promotion de la Haute Pâtisserie auprès du grand public.

La mission des Relais Desserts ?  » Mutualiser des compétences, mettre à disposition ses valeurs pour servir les intérêts des générations montantes,
tout en encourageant vivement l’expression personnelle. »

Goûter des Chefs : qu’est ce que j’ai dégusté ?

Vu la taille du buffet, vous ne serez pas étonné si je vous dis que j’ai bien plus dégusté avec les yeux qu’avec mes papilles. D’ailleurs, on dit bien qu’on déguste d’abord avec les yeux non ? Il y a des pâtisseries qui me donnent envie de plonger une cuillère dedans ou de croquer dedans, parfois elles sont telles des bijoux qu’on ose à peine toucher (et détruire)) ..et puis la gourmandise triomphe.

J’ai donc craqué, en compagnie de Virginie, pour une mini-tarte tatin ultra fondante, pour la mini tarte citron menthe de Claire Damon (la seule femme présente !) qui était un modèle d’équilibre comme tout ce qu’elle fait, pour le millefeuille revisité d’Alban Guilmet (j’ai encore plus envie d’aller à Caen maintenant !), pour la verrine au romarin et à l’abricot d’Arnaud Larher et enfin pour le dessert nommé Mirabelle que je vous ai montré plus haut (délicieux !!) .

le goûter des Chefs
le goûter des Chefs

J’étais ravie qu’en organisant cet événement, le goûter des Chefs, le club assez secret des Relais Desserts s’ouvre un peu, d’autant plus que les clubs de chefs pâtissiers (club des sucrés fondé par Christophe Michalak et Christophe Adam, le club des Sud’Crés, les gluKosés…) existent dans plusieurs régions en France mais pas en Rhône-Alpes Auvergne pourtant riche en pâtissiers chocolatiers.

Un grand merci à l’association Relais Desserts pour cette invitation très gourmande et à tous les chefs pâtissiers avec qui j’ai pu échanger avec bonheur à cette occasion !

4 Comments

  1. et oui, je savais qu’il y aurait Matyasy ^^ J’ai vu qu’il y avait un niçois que j’ai testé, il faut que j’en essaye d’autres (pâtisseries de chez lui et d’autres pâtissiers de Nice) d’ailleurs !
  2. Ce sont des œuvres d,art!
    Mais ça représente une quantité impressionnante. Tout a t il été mangé? Moi qui habite Lyon, j’aurais bien aidé à dégarnir le buffet !
    • il y avait quand même beaucoup d’invités dans cette belle salle de la Corbeille et certaines choses sont parties très vite (j’avais louché sur les mini tartelettes aux poires…trop tard )) donc j’imagine qu’il n’ait pas resté grand chose du buffet

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It