Voyages, voyages

Locronan après la pluie

Je ne regarde jamais la météo…sauf lorsque je suis en vacances. Or lorsqu’on est en vacances en Bretagne, cela ne sert quasiment à rien car d’un jour à l’autre et même presque d’une heure à l’autre, les prévisions changent. Tout ça pour vous dire qu’il n’était pas sensé pleuvoir le jour où nous sommes partis pour Locronan.

Nous nous sommes dits d’abord que c’était juste une petite averse et qu’il suffisait de se réfugier dans une ou deux boutiques à l’entrée du village. Après avoir comparé tous les biscuits au caramel, toutes les variétés de cidre et lu tous les prénoms sur les bols de petit déjeuner (fort potentiel à dispute le bol, y a jamais le prénom de ma fille et toujours celui de mon fils), on a jeté un coup d’œil dehors …cela ne s’était pas du tout calmé.

Alors nous avons couru jusqu’à l’église et attendu sous le porche comme à peu près tous les touristes présents ce jour là. On a scruté le ciel pour détecter le moindre rayon de soleil, on s’est rappelés de ce dicton qui veut qu’en Bretagne il fait beau et il fait soleil plusieurs fois par jour et puis la pluie est devenue bruine et on a enfin pu aller fouler les pavés de Locronan.

locronan

locronanRien n’avait vraiment changé (si ce n’est nous)) depuis la dernière fois où on était venus ici il y a plus de 10 ans, pas étonnant dans ce village qui a servi de décors à de nombreux films historiques (Chouans !, Tess qui a permis à la commune d’enterrer toutes les lignes électriques, Un long dimanche de fiançailles). Nous nous sommes éloignés du cœur historique pour emprunter un des circuits de visite conseillés (guettant toujours un peu la prochaine ondée, vu la couleur du ciel ) avant de flâner dans des ruelles plus empruntées.locronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanlocronanNon seulement l’eau ça mouille comme chantaient Charlie et Lulu mais en plus l’eau ça creuse alors nous sommes allés nous ravitailler dans la boulangerie sur la place centrale. Non notre choix n’a pas porté sur le kouign amann parce que nous sommes des mécréants qui préférons ceux parfumés (comme ceux trouvés à Audierne).

J’ai été une nouvelle fois déçue par le far breton. Peut être que j’attends de cette spécialité quelque chose qui n’existe pas, à savoir une onctuosité, un crémeux. Quasiment à chaque fois je trouve cela trop sec et pas assez parfumé. J’en ai dégusté un, UNE FOIS, fabuleux, dans une boulangerie à Saint Briac.locronanS’il n’y avait pas de quoi faire un flan du far, la tarte amandine fruits rouge, elle, était délicieuse et presque assortie aux hortensias derrière.

Après cette pause goûter, nous avons continué à nous promener dans ce qui ressemble à un espace spatio-temporel à part.locronanlocronanSi jamais vous voyagez sans voiture, sachez que vous pouvez venir à Locronan en bus depuis Douarnenez (4 personnes  au retour et à l’aller..nous !).

Avez-vous déjà visité ce village classé parmi l’un des plus beaux villages de France ?

10 Comments

  1. Les photos sont magnifiques et mettent bien en valeur les attraits de ce p’tit village que nous adorons arpenter dès que l’occasion se présente… et confidence, nous apprécions les p’tits gâteaux et viennoiseries de la boulangerie… même le far hihihi !!! et surtout le gâteau breton à la rhubarbe…
  2. Elles sont jolies les roses trémières. Il s’agit des fleurs préférées de quelqu’un de mon entourage.
  3. J’ai visité Locronan en novembre et sous la pluie… Et cela ne m’a empêché de tomber sous son charme, il faut dire que c’est tellment beau !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It