Chocolat chaud à l’eau et aux épices

Dans la série « coming out », sachez que, même si je suis une accro au chocolat, je ne bois pas (ou plus) de chocolats chauds comme on en trouve dans beaucoup d’endroits c’est à dire avec du lait (mon amie Ingrid me dirait que le « vrai » chocolat chaud italien ne se prépare d’ailleurs pas avec) non pas pour surfer sur la vague du sans/sans/sans mais parce que mon estomac ne digère pas le lait en boisson. Ce n’est pas une intolérance, je ne deviens pas toute verte mais cela ne passe pas. Du coup en découvrant dans le livre de Pascale Weeks,Le dessert était presque parfait , une recette de chocolat chaud à l’eau et aux épices, j’y ai vu l’occasion de m’offrir ce petit plaisir de temps en temps sans les désagréments qui vont avec.

Ingrédients pour 2 chocolats chauds

33 cl d’eau
62 g de chocolat à 66% de cacao
12 g de poudre de cacao
1 petite pincée de fleur de sel
1 gousse de poivre long
la moitié d’une cc de cannelle en poudre
1/2 gousse de vanille
12 g de sucre de canne blond

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

Versez l’eau dans une casserole et ajoutez le poivre, la cannelle, la fleur de sel et les graines de la gousse de vanille. Portez à ébullition puis laissez frémir pendant 1 minutes à feu moyen. Laissez infuser hors du feu pendant 15 minutes.

Portez à nouveau à ébullition, ajoutez le cacao coupé en petits morceaux, le cacao en poudre, le sucre roux et mélangez au fouet sur feu moyen, jusqu’à ce que le mélange épaississe légèrement. Laissez reposer hors du feu pendant 3 minutes (ne sautez pas cette étape, c’est ce temps de repos qui donne la texture à la boisson), filtrez et servez chaud ou à température ambiante.

 

chocolat-chaud-2

Verdict ?

Malgré l’absence de crème et de lait, l’onctuosité est bien présente, elle est apportée par le beurre de cacao présent dans le chocolat. Le plus important dans cette recette est la qualité du chocolat choisie. La recette initiale était pour 6 personnes, j’ai essayé de réduire proportionnellement tous les ingrédients mais sur les épices c’est un peu plus compliqué. Gardez la main légère ; )

mon mercredi gourmand

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

15 commentaires

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *