Lyon, presqu'île

Ho36 : J’irai dormir chez vous

Quand quelqu’un en week-end ou séjour à Lyon me sollicite pour des adresses gourmandes, je suis capable de lui fournir une petite liste de mes endroits préférés mais si on me demande où poser ses valises, j’ai plus de mal à être de bon conseil car je n’ai jamais dormi à l’hôtel à Lyon. Aussi quand on m’a proposé de visiter le récemment ouvert Ho36, j’ai répondu pourquoi pas.

La première chose qui m’a frappé en arrivant à Ho36 (ho pour hostel et 36, le numéro que cet hôtel occupe rue Montesquieu dans le quartier qui n’en finit pas de monter, le quartier de la Guillotière) est la lumière qui baignait la grande salle du rez de chaussée.

Elle accueille, selon les heures, les petits déjeuners, ceux qui ont envie de trouver un coin tranquille pour venir travailler (wifi gratuit), ceux qui cherchent une brasserie à l’heure du déjeuner ou un endroit où venir partager entre amis un verre ou une planche apéro le soir. Elle mêle clients de cet hôtel nouvelle génération et habitants du quartier, lyonnais, flâneurs. Mais avant de me poser à une des tables, je suis allée voir à quoi ressembler les chambres de l’H036.

ho36-collage

En mode hostel

J’ai donc grimpé l’escalier central qui mène à chaque étage et à droite aux chambres collectives, à gauche aux chambres individuelles. En poussant la première porte, j’ai découvert une pièce spacieuse inondée de lumière et mêlant matières brutes  (cordes, béton), objets chinés et moquette moelleuse pour une ambiance à la fois épurée et cosy.

ho36-detail

ho36-20

ho36-12

ho36-6

 

ho36-detail-chambre

ho36-detail-salle-de-bain

ho36-10

Parents de plusieurs enfants, réjouissez vous : Ho36 a pensé à vous avec une chambre familiale (2 lits individuelles et 4 lits superposés, chacun disposant d’un grand casier pour pouvoir ranger ses affaires facilement).

A l’évocation du mot dortoir, vous vous imaginez enveloppé dans une serviette de bain attendant votre tour pour la douche ? Ici, les salles d’eau ont été conçues de manière à ce que vous puissiez vous déshabiller et vous habiller une fois à l’intérieur en toute tranquillité ( avec en plus des produits de soins équitables à disposition dans chaque douche).

ho36-13

 

ho36-detail-dortoir

ho36-pictopetit test en passant : qu’évoque pour vous le logo de l’hôtel ?

En mode déjeuner

J’aurais bien bouquiné calée contre de gros oreillers dans une des chambres visitées mais c’était l’heure du déjeuner, l’occasion de prendre connaissance de la carte. Celle ci propose 3 entrées, 3 plats et 3 desserts ainsi que des spécialités lyonnaises comme un « hot dog chamboulé » façon lyonnaise, saucisson lyonnais façon petit salé ou des plats de brasserie comme un croque monsieur, une omelette minute, un tartate de boeuf entre autres.

A côté de cette carte, des plats reviennent chaque jour : j’ai retenu la pizza du jeudi (forcément )), mais vendredi c’est poisson frit et mercredi farcis.

J’ai choisi la salade Caesar (et pas de dessert, malgré le très tentant carrot cake de Piece of Cake, raisonnable cela m’arrive ) : elle était généreusement servie et avec une sauce excellente.

caesar-salade

ho36-2

ho36-3

ho36-23

ho36-22

ho36-25

Ce que j’ai aimé  en vrac

l’emplacement de cet hôtel : à 10 minutes à pied de Bellecour, à quelques mètres d’un arrêt de métro  et d’un arrêt de tram, c’est un bon point de chute pour partir à la découverte de Lyon. En plus, le quartier ne manque pas de bonnes adresses pour se restaurer.

les prix : à partir de 69 € la chambre; à partir de 25 €  le lit en chambre partagée; 5 € le petit déjeuner (café ou thé, tartines ou viennoiserie et verre de jus)

– le choix de travailler, outre avec des produits locaux pour ce qui est du vin, du café, des jus de fruits, des bières,  avec d’autres commerçants du quartier : les thés viennent d’en aparthé (situé à 400 m de l’hôtel), les pâtisseries viennent de Piece of cake, la pâte à pizza de Pizzalab (200m), le pain de l’Atelier du boulanger

l’ambiance : il y a un petit côté « auberge espagnole » dans la salle du rez de chaussée qui m’a plu. L’endroit avec son mélange de déco industrielle et d’objets recyclés (sièges du théâtre de Montbrison que l’on voit sur une de mes photos) et avec ses pictos a une identité bien à lui.

Je ne sais pas si j’aurais l’occasion d’y dormir un jour mais je compte bien y revenir pour y boire un verre un soir ou pour tester le brunch le week-end (brunch jusqu’à 17h, avis aux lève tard)  avec un buffet  à 18 € qui m’a l’air fort sympathique (Muesli, Yaourts, fromage blanc, Cakes du jour salé et sucré; Pains, beurre, confitures, pâtes à tartiner; Do it Yourself corner : toasts, gaufres, crêpes; Salades de fruits et de crudités; Minis viennoiseries; Fromages + propositions du moment ) (et je ne vous parle même pas de l’English breakfast )

Ho36

36 rue Montesquieu, Lyon 7ème
04 37 70 17 03
www.ho36hostels.com
facebook
instagram : @ho36hostel

 

Edit du 14/10/2016 : Ne ratez pas demain le lancement du guide Collector, place Bellecour, co-écrit par Yelp Lyon : un ticket d’or pour une nuit dans un très chouette hôtel s’est glissé parmi l’un des exemplaires distribués dans le cadre Le Festival Staycation à Lyon !

Merci à Clémence et à Élodie pour leur accueil

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

12 Comments

  1. Marie Laure Reply
    Très joli! J’adore l’ambiance!
    Et la carte a l’air sympa aussi
    C’est rigolo ces chambres dortoirs pour les petits budgets.
  2. Je suis également allée le visiter et j’avais, comme toi, adoré le concept de ce nouvel hôtel / hostel ! J’ai hâte de tester leur brunch !
  3. bonjour
    merci pour cette adresse, depuis que je suis passée à Lyon en juin, je n’ai qu’une envie c’est d’y revenir en famille, j’ai adoré ta ville !

Write A Comment

Pin It