Balade sur le GR 34 : Val André et le port du Dahouët

Les semaines défilent, se rapprochant dangereusement du mois de Novembre (j’aime pas le mois de Novembre, je milite pour la suppression de ce mois du calendrier ) alors je garde sous le coude quelques photos de mes dernières vacances dans les Côtes d’Armor même si malgré les progrès de la technologie, il manque ces effluves iodées qui caressent la peau et ce mouvement quasi hypnotique des vagues.

Retour à Val André, pour une autre balade sur le GR34 du côté du port de Dahouët. On a suivi le parcours un peu à l’envers je crois, notre point de départ étant la promenade de la Digue avec ces demeures immenses (dans le top 5 de mes « fantasmes » : être assise au chaud un jour de tempête derrière une bow window), sa bande de sable blond, sa mer émeraude et toujours en point de mire l’Ilôt du  Verdelet.

val-andre-port

val-andre-port-2

val-andre-port-3

Dès qu’on s’est retrouvé sur le sentier et après avoir grimpé un peu pour surplomber la plage du Val André, les vues panoramiques se sont succédées, toutes différentes mais toutes aussi belles. C’est précisément le genre de paysage que je préfère en Bretagne, mêlant végétation, rochers, nuances de bleu et horizon sans limite. Je doute que quelques images soient capables d’insuffler le sentiment de plénitude et de bien être que m’a procuré cet endroit mais j’espère vous donner envie d’aller un jour, vous promener sur ce même sentier.

val-andre-port-4

val-andre-port-5

val-andre-port-6

val-andre-port-7

val-andre-port-8

val-andre-port-9

val-andre-port-10

val-andre-port-11

val-andre-port-12

En plus de la beauté des lieux, arrivée au corps de garde, j’ai découvert un phare, le premier (et le seul ?) de ce séjour breton. J’ai repensé au livre Les déferlantes, au film L’équipier et à toutes les histoires de phare que j’ai pu lire et qui m’ont toujours fasciné.

val-andre-port-13

val-andre-port-14

val-andre-port-16

Dans la dernière partie du sentier, le port de Dahouët est apparu sous le regard de Notre Dame de la garde. Si aujourd’hui c’est un port de plaisance, il fut un port de commerce actif, un des premiers à accueillir des bateaux armés pour la grande pêche à Terre Neuve et en Islande.

J’ai visité l’atelier du Patrimoine Maritime qui en témoigne, exposant tenues et objets du quotidien à bord (et comme je lisais à ce moment là, Le grand marin, cela avait d’heureuses résonances ).

val-andre-port-17

val-andre-port-18

val-andre-port-19

val-andre-port-20

val-andre-port-21

val-andre-port-22

val-andre-port-23

Avant de repartir à Saint Brieuc, on a longé le port miniature de Val André (je ne sais pas trop pourquoi mais j’imagine tout à fait ce genre d’attractions en Angleterre) où des adultes s’amusaient autant que les enfants à naviguer à bord de bateaux miniature.

val-andre-port-24

val-andre-port-25

J’avais prévu de vous parler également d’une adresse où se poser avant ou après la marche pour reprendre des forces mais j’ai (encore une fois) beaucoup de photos de ce lieu et ce billet est déjà long alors il fera l’objet d’un prochain article : )

Se rendre au port de Dahouët à Val André sans voiture

Depuis Saint Brieuc, le bus ligne 2 Tibus vous emmène à Pléneuf Val André. Descendez à l’arrêt Port du Dahouët et commencez la balade pour la découverte du port et des maisons de pêcheurs pour finir sur la digue.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 commentaires
  • Christophe
    octobre 17, 2016
    super balade, ça donne vraiment envie !
  • lalydo
    octobre 18, 2016
    Je connais et apprécie fortement ces deux lieux mais je n’ai pas encore eu l’occasion de les relier par le GR. Encore une balade à ajouter à toutes celles que je veux faire!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *