C'est un beau roman

Quelques idées de lecture pour cet été

Vous n’avez pas envie de regarder Fort Boyard le Samedi soir, vous avez réussi à épuiser les enfants pendant la journée et à les coucher tôt, vous avez quelques heures en solo tranquille devant le ventilo ou dans un train et vous cherchez un bon livre à lire cet été ? J’ai cherché parmi mes lectures,  les livres qui étaient sorties en poche (je ne les ai pas tous forcément chroniqués sur le blog, quand c’est le cas, j’ai mis un lien) pour des évasions estivales.

Pour ceux et celles qui aiment les sagas

1540-1

Une jeune femme tiraillée entre deux cultures, une très belle histoire d’amour, un roman mêlant petite et grande histoire et qui dit avec tant de justesse le racisme quotidien, Americanah c’est tout ça et bien plus encore !

1540-1

Si vous aimez suivre la vie de personnages sur plus de 30 ans alors foncez ! Espoirs, désillusions, sens de la vie sont au programme des intéressants , ce roman patinée de mélancolie nostalgique.

Pour ceux et celles qui veulent voyager

1507-1

Fan de comédies romantiques pas niaises, avec une bonne dose d’humour british, Nous est fait pour vous. Ce roman vous offre en prime un petit tour des capitales européennes depuis votre transat.

1507-1

Bill Bryson, sorte d’Indiana Jones particulièrement malchanceux,  vous emmène en Australie dans Nos voisins d’en dessous pour un voyage à des années lumière des images de carte postale. Le livre le plus drôle de cette sélection !

Pour ceux et celles qui aiment mener l’enquête

1540-1

Si la psychologie des jumeaux vous a toujours un peu intrigué, si vous aimez les auteurs qui tendent des fausses pistes à leurs lecteurs et qui les surprennent jusqu’au dénouement, Deux gouttes d’eau devrait vous plaire.

1540-2

La traque c’est celle d’un serial killer par un policier pendant des années (inspirée d’une histoire vraie) et la confrontation qui gagne en tension au fil des pages entre deux hommes. La traque n’est pas un page turner mais un thriller psychologie dont l’une des forces est de placer le lecteur dans la tête du tueur.

1540-1

Une héroïne qu’on aimerait détester mais à laquelle on finit par s’attacher, un ton mordant, une construction originale, voilà au moins 3 bonnes raisons de mettre Les réponses dans votre valise (même si j’ai trouvé la fin vraiment trop tirée par les cheveux ).

Pour ceux et celles qui sont un peu borderline

1540-1

Si vous ne craignez pas les personnages et les histoires un peu folles, précipitez vous sur A moi seul bien des personnages. Je l’ai lu l’été dernier et j’ai trouvé que John Irving était un formidable conteur (il fait aussi partie de ses auteurs qui se documentent beaucoup pour écrire ses livres, tout comme Paul Auster).

Quant à moi, j’ai commencé Rudik, l’autre Noureev de Philippe Grimbert et j’ai failli rater ma station de métro plongée dans la confrontation entre ce monstre sacré et son psychanalyste. Les autres livres au programme de cet été sont présents sur la photo en Une.

Je suis toujours très enthousiaste quand à mon potentiel temps libre alors sur ma table de chevet, il y a aussi Le grand marin de Catherine Poulain (l’histoire d’une femme qui embarque sur un bateau de pêche direction l’Alaska et veut vivre, coûte que coûte, comme les hommes présents dans l’équipage et inspirée par la vie de l’auteur) et si j’arrive à mettre la main dessus en bibliothèque  j’aimerais beaucoup lire En attendant Bojangles parce que les histoires d’amour pas sages du tout m’ont toujours fasciné.

Bonne lecture ; )

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 Comment

Write A Comment

Pin It