Pâtisserie et chocolat

Cheesecake aux Caprice

Il était une fois une « cantine » grecque » sur les pentes de la croix rousse qui proposait un cheesecake avec une base biscuitée chocolatée peu commune et une texture à faire baver tous les internets. Bien qu’ayant déjà réalisé un nombre quasi pathologique de cheesecake, je me mis en tête de reproduire cette petite merveille à la maison après avoir acheté dans ledit restaurant une boîte de papadopoulou caprice (la fameuse base biscuitée), des gaufrettes croustillantes fourrés à la crème noisette et chocolat. J’avais une partie des ingrédients, restait à trouver le reste de la recette. Qui dit cheesecake grec dit forcément yaourt grec, c’est ainsi que je suis tombée sur une recette de Tangerine Zest dont j’ai changé quelques détails pour donner le cheesecake aux Caprice sans cuisson .

Ingrédients du cheesecake aux Caprice

300 gr de cream cheese (type philadelphia)
200 g yaourt grec (1 yaourt + la moitié d’un)
100 g fromage blanc (1 petit pot)
140 g de chocolat blanc
1 gousse de vanille
2 feuilles de gélatine
Une grande boîte de biscuits Caprice
Quelques fraises et myrtilles

Et maintenant qu’est ce qu’on fait ?

1-La base biscuitée

Je ne savais pas trop ce que cela donnerait si je me contentais de garnir mon fond de Caprice alors j’en ai écrasé quelques uns et j’ai fait fondre un peu de beurre, j’ai mélangé et j’ai tapissé le fond du moule de cette base en tassant bien. Au moment de la dégustation, ce fond a eu tendance à ne pas se démouler du coup, j’aurais envie de vous dire « osez les Caprice directement : )

2- L’appareil à cheesecake

Faites tremper dans un bol d’eau froide deux feuilles de gélatine (ou gélatine en poudre si vous préférez en prenant garde à la quantité).

Dans un saladier, mettez 300 gr de cream cheese, votre yaourt grec et votre fromage blanc avec les grains d’une gousse de vanille et mélangez. Ajoutez le chocolat blanc fondu et tiédi et mélangez à nouveau.

Égouttez les feuilles de gélatine puis faites les dissoudre dans une cuillère à soupe d’eau tiède. Incorporez la gélatine dissoute dans l’appareil à cheesecake et fouettez (batteur électrique) pendant 5 minutes.

Versez l’appareil à cheesecake sur votre fond biscuité, filmez votre cheesecake et laissez le au frigo au moins une nuit (indispensable !).

Le lendemain, servez avec du coulis de fruits rouges et/ou des fraises, des myrtilles, des framboises.

 

cheesecake aux Caprice

cheesecake aux Caprice

 

cheesecake aux Caprice

cheesecake aux Caprice

cheesecake aux Caprice

cheesecake aux Caprice

Verdict ?

Ce cheesecake est super onctueux mais il se tient mieux que dans les recettes avec chantilly. Si vous suivez scrupuleusement la quantité de gélatine indiquée et le mode d’emploi, je vous assure que cela ne se sent pas du tout dans la texture. Le chocolat blanc sucre l’appareil et je pense, lui apporte aussi un peu de tenue mais c’est le goût de la vanille qu’on a en bouche (en tous cas avec les belles gousses que j’utilise).

Visuellement ce n’est peut être pas le plus beau de tous ceux que j’ai partagés ici (si vous voulez qu’il soit plus haut, utilisez un moule de diamètre 16 ou 18cm maximum), ce que j’aime dans cette version « grecque »du cheesecake (outre la texture qui pour moi est vraiment top ) c’est le côté croustillant, chocolaté et gourmand des Caprice (moins sec que tout ce que j’ai pu essayer jusqu’à présent et j’en ai fait des cheesecake !).

Bref ce cheesecake aux Caprice n’est peut être pas le même que celui du restaurant grec où je l’ai découvert mais il assure grave !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

12 Comments

  1. Tkt il ressemble peut-être pas à celui de chez Athina mais il a quand même l’air super bon. La caprice en base est une super bonne idée 🙂
    Bonne journée Virginie
  2. Il a super bon ! Mais difficile de trouver des caprices non ? On peut pas tenter avec des cigarettes russes ? ça ressemble un peu lol
    Mais j’ai toujours eu une réticence à cuisiner avec de la gélatine. Je devrais peut-être tenter le coup. Celui-ci a l’air assez vaporeux ! Moi qui ne sait faire que des cheesecake en mode « brique dans le ventre » 😀
    Merci pour la recette 😉
    • les cigarettes russes c’est nature, plus sucré et pas garni donc bof
      la gélatine c’est une question de dosage, vraiment si on l’incorpore comme il faut, on ne la sent pas et cela donne la tenue au cheesecake (et en plus c’est vrai qu’il n’est pas plombant )
  3. ClemBouclettes* Reply
    Je trouve ton CheeseCake vraiment très joli, avec ces fruits rouges posés sur le coté, je le trouve très élégant (et me donnerait presque envie d’y gouter, moi qui n’aime pas le fromage)!

Write A Comment

Pin It