Balade printanière à Pérouges

Pérouges c’est un peu le Provins de Rhone Alpes (la référence parlera aux parisiens) sauf que j’ai un souvenir assez épouvantable de Provins. La seule fois où j’y ai mis les pieds il faisait un froid terrible et le ciel était gris et bas comme s’il allait nous tomber dessus. Côté météo, les vacances scolaires de Pâques à Lyon ont clairement manqué de soleil mais après avoir consulté 30 fois le site de Météo France, on a planifié la balade à Pérouges, un des rares jours de ciel bleu et de beau temps. La lumière était parfaite pour les photos, le fond de l’air assez doux pour déjeuner dehors et l’horaire du train choisi assez tôt pour que le lieu soit relativement calme côté touristes.

La cité médiévale de Pérouges a l’avantage de n’être qu’à 25 minutes en TER de Lyon (si vous débarquez sur ce blog, ici on ne se déplace jamais en voiture). Le train s’arrête à la gare de Meximieux, il suffit ensuite de suivre un des deux itinéraires pédestres indiqués sur le site de l’Office du Tourisme (je vous conseille vivement de préférer le parcours qui passe par le vieux village, l’autre suivant la nationale) et même si cette balade peut paraitre bien modeste/banale par rapport à tous les voyages à New York, Londres, Lisbonne, Tokyo et autres que je vois passer sans cesse sur Instagram (petit rappel Instagram ne reflète nullement la réalité sociale et économique, en vrai seuls 22% des français partent plusieurs fois en vacances dans l’année, ça ne console pas forcément mais personnellement ça me permet de relativiser), elle offre un petit dépaysement pour les désargentés : )

En empruntant le Chemin de l’Aubépin, on est comme à la campagne avec les vaches dans les champs, le ruisseau avec le petit pont à traverser et un joli point de vue sur Pérouges (il est possible en payant et en ayant un permis de pêcher la truite dans le lac).

perouges 2

perouges

perouges 47

perouges 48

perouges 45

perouges 46

Je ne vais pas vous faire un cours d’histoire sur Pérouges (vous avez toutes les infos ici), juste vous montrer j’espère, combien cette cité est charmante au printemps et peut nourrir l’imaginaire. Elle s’est d’ailleurs prêtée à bien des décors de films (Les Trois mousquetaires et Angélique, marquise des anges de Bernard Borderie, ont été tournés là bas entre autres) et diverses manifestations (Carnaval, fêtes historiques, festival…) y ont lieu durant l’année.

perouges porte

perouges 4

perouges 5

perouges 6

perouges 7

perouges 12

 

perouges 9

perouges 10

perouges 11

perouges 13

perouges 14

perouges 15

perouges 16

perouges 18

perouges 19

perouges 20

perouges 21

perouges 22

perouges 24

perouges 25

perouges 26

perouges 27

perouges 28

perouges 29

perouges 31

perouges 33

Pour le déjeuner, les restaurants dont j’ai vu la carte m’ont paru assez « attrape touristes », je vous conseillerais donc plutôt d’emporter votre casse croûte mais de passer soit au kiosque situé à une des entrées du village soit à l’Ostellerie, pour acheter une part de tarte au sucre, spécialité indissociable du lieu (et dont la recette varie beaucoup lorsqu’on commence à en chercher une, crème ou pas crème that’s the question. Je pense que son goût « unique » vient aussi du mode de cuisson dans un grand four et que du coup, une version maison sera forcément décevante).

perouges 35

perouges 34

perouges 36

perouges 37

perouges 38

perouges 40

perouges 42

perouges 43

perouges 44

Un dernier conseil : prévoyez des chaussures confortables car comme vous pouvez le voir sur certaines photos, le sol ne se prête pas aux talons aiguilles (ni aux poussettes d’ailleurs).

 Et vous, vous connaissez des petits villages près de Lyon aussi charmants que Pérouges ?

4 commentaires
  • Tiphaine
    mai 1, 2016
    Ah j’adore Pérouges <3
    Cela me fait penser que ça fait longtemps que je n'y suis pas allée… Il faudrait vraiment que je me prévois une petite journée de printemps là-bas, dès qu'il fera de nouveau beau.

    La tarte au sucre est LE truc à tester quand on va là-bas; avec un chocolat chaud quand il fait froid et un thé glacé quand il faut chaud.

  • lalydo
    mai 2, 2016
    J’aimerais y retourner, c’est tellement joli! Et dire que je n’ai même pas une photo de ce village 🙁

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *