On va déguster version sucrée

Si vous écoutez la radio et que vous vous intéressez à l’actualité de la gastronomie, vous connaissez probablement l’émission « On va déguster »,  dans laquelle, en compagnie d’Elvira Masson et Dominique Hutin, François-Régis Gaudry reçoit chaque semaine des pâtissiers, des chefs, des artisans de bouche, des producteurs autour d’un thème gourmand.

Dans une vie idéale je trouverais le temps d’écouter tous les podcast de toutes les émissions qu’on m’a recommandées un jour mais pour le moment, et même si je regarde très peu la télé, ça passe à la trappe.

Heureusement de l’émission est née l’idée d’un livre du même titre qui combine recettes, portraits, découverte de produits et de terroirs dans un inventaire à la fois utile et futile, décalé et plein d’idées, le tout copieusement illustré.

Comme j’avais bien du mal à choisir quelques pages seulement et étant donné que ce blog rime plus avec desserts et chocolat qu’avec tripaille et cochonailles, j’ai pris le parti de partager quelques découvertes sucrés de cet ouvrage.

Ainsi on apprend tout sur la madeleine (ses origines, l’explication concernant sa bosse et la recette du chef du Blé sucré), on part à la découverte des variétés de citron en compagnie de deux agrumiculteurs, on révise le B.A.ba du baba, on salive devant la recette des cannoli croustillants farcis de brousse aux citrons confits, on rêve de plonger sa cuillère dans la pâte de praliné et ses multiples déclinaisons présentées par Yann Brys, on s’envole en Italie en parcourant le pays de douceur en douceur, on compte les points dans le match des clafoutis opposant le moelleux, le classique, l’exotique, on s’autocensure en lisant les proportions du gâteau au chocolat l’Assassin (mais bientôt on cèdera )), on se demande si le cheesecake est vraiment américain.

on va deguster 1

on va deguster 2

Parmi la liste des 10 pâtisseries parisiennes à goûter avant de mourir, j’ai  coché (et testé) le mont blanc d’Angelina (que je préfère dans sa déclination cassis/marron), la tarte au citron de Jacques Genin, le Paris Brest de Philippe Contecini et l’Ispahan de Pierre Hermé.

Je sais bien que la plupart des auteurs de ce livre sont parisiens mais s’il y a une seconde édition, une sélection en dehors de Paris , étant donné tous les très talentueux pâtissiers qui existent partout en France, ce serait bien (je me porte volontaire pour rédiger cet article )).

on va deguster 4

En dehors des desserts, j’apprécie toutes les pages croisant culture et gastronomie qu’il s’agisse des cocktails de légende dans les livres, au cinéma ou dans les séries (à chaque fois, la recette est donnée), des petits plats à l’écran, du rapport de Claude Chabrol et de George Sand à la gastronomie ou des recettes dans la littérature.

on va deguster 3

Et puis cet ouvrage  donne aussi envie de voyager avec ses photos de caïpirinha et de feijoada, son tour du monde des sandwich, ses 7 adresses spécial pizza à Naples par exemple.

Bref si le format de On va déguster m’a un peu dérouté au départ (difficile à caser dans une bibliothèque), il se déguste lentement, dans le désordre, selon ses envies et ses goûts, il s’offre ou se partage et on y revient avec appétit !

 

9 commentaires
  • Madimado
    mars 1, 2016
    Il me le faut !!! Les cannoli m’ont convaincue. J’en salive d’avance…
  • Sylvie Nutri'good
    mars 1, 2016
    Si ce livre a en plus une vocation culturelle, pourquoi ne pas craquer !
    Tu parles de dimensions inhabituelles: c’est quoi au juste ?
    • chocoladdict
      mars 3, 2016
      33 cm sur 25 cm dixit un site en ligne : ) disons qu’il ne passe pas dans pas mal d’étagères (mais c’est un argument faible par rapport à son contenu )
  • chiffonsandco
    mars 1, 2016
    bon, ben, je ne connaissais pas….
  • chiffonsandco
    mars 1, 2016
    l’émission « on va déguster »!
    • chocoladdict
      mars 3, 2016
      je vais essayer de l’écouter mais les heures en direct m’arrangent rarement
  • Océane
    mars 2, 2016
    J’écoute religieusement cette émission tous les dimanches, depuis belle lurette. C’est là que j’ai appris comment faire des frites maison réussies notamment ^^ Sinon, à chaque fois c’est un festival de frustration, on a envie de courir découvrir tout, tout de suite0.
    le livre est très beau !
    • chocoladdict
      mars 3, 2016
      il y a une double page sur les frites, j’imagine tout à fait combien cela doit donner faim

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *